Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille qualifié sans sourciller - Débrief et NOTES des joueurs (Chauvigny 0-3 OM)

Par Romain Lantheaume - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 02/01/2022 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'un match maîtrisé, l'Olympique de Marseille a fait respecter la logique en s'imposant nettement (3-0) contre Chauvigny (N3) ce dimanche à Limoges à l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France.

Marseille qualifié sans sourciller - Débrief et NOTES des joueurs (Chauvigny 0-3 OM)
La Coupe de France continue de sourire à Harit et l'OM.

Souvent humilié par des amateurs ces dernières années en Coupe de France, l'Olympique de Marseille poursuit sa thérapie.

Après Cannet Rocheville (4-1) au tour précédent, le club phocéen n'a jamais tremblé pour éliminer Chauvigny (3-0) à Limoges ce dimanche à l'occasion des 16es de finale.

L'OM bien dans son match

Durant un début de partie vivant, les hommes de Jorge Sampaoli se procuraient les premières opportunités, mais Caillaud se couchait bien pour claquer la frappe d'Ünder, puis Milik oubliait ses coéquipiers et manquait le cadre après avoir éliminé le portier adverse. Même s'il manquait parfois de mouvements dans le jeu, l'OM continuait à se procurer des occasions, à l'image de Gerson, bien bloqué par Caillaud, ou encore de Guendouzi dont la tête passait d'un rien à côté.

Milik trouve la faille, Ünder enchaîne

Après avoir amené le danger dans le camp adverse en début de partie, le club de N3 ne se montrait en revanche plus vraiment menaçant et finissait par plier sur une bicyclette de Milik (0-1, 30e). Les amateurs commençaient à avoir plus de mal physiquement face à des Marseillais en maîtrise qui les faisaient courir et Ünder signait le break avant la pause après un bon service de Gerson (0-2, 41e).

Harit enfonce le clou

Au retour des vestiaires, l'OM ne desserrait pas son étreinte et Kamara, à la conclusion d'un superbe mouvement mais gêné par Ramdane, était tout proche d'enfoncer le clou. Après une légère baisse de rythme, les Phocéens poussaient à nouveau alors que Mandanda passait une soirée très tranquille pour sa 600e avec l'OM. Si Guendouzi puis Gerson ne parvenaient pas à conclure, Harit, entré en jeu, profitait d'un bon travail du Brésilien pour définitivement plier le match (0-3, 80e). Propre !

La note du match : 6/10

Un bon match de Coupe de France. A défaut de réellement bousculer les Marseillais, Chauvigny a joué crânement sa chance durant la première demi-heure avant de finir par craquer face à la domination de l'OM. Malgré une bonne heure à sens unique, on ne s'est pas ennuyé puisque les Marseillais ont continué à attaquer et proposé de beaux mouvements.

Les buts :

- Après une remise de la tête de Luis Henrique, Luan Peres a le temps de prendre l'information et de centrer dans la surface où Milik reprend d'une bicyclette du gauche qui ne laisse aucune chance à Caillaud à bout portant (0-1, 30e).

- Décalé par Saliba, Gerson s'infiltre dans la surface et remet en retrait pour Ünder, qui conclut d'un plat du pied gauche (0-2, 41e).

- Lancé par Payet dans la surface, Gerson remet en retrait vers Harit qui reprend et sanctionne Caillaud, qui était sorti et qui ne peut que dévier insuffisamment le ballon (0-3, 80e).

Les NOTES de MARSEILLE

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur de l'OM.

L'homme du match : Gerson (7/10)

Ses premiers mois compliqués semblent définitivement derrière lui et le milieu de terrain confirme sa montée en puissance. Très présent, le Brésilien a véritablement pris le jeu de l'OM à son compte et il a fait preuve de clairvoyance dans la surface avec ses deux passes décisives pour Ünder puis Harit. Beaucoup de percussion et de belles inspirations techniques comme ce sombrero dans la zone de vérité.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : pour sa 600e avec l'OM, le gardien a passé une soirée très tranquille sans véritable arrêt à effectuer. Ce n'est pas cette configuration de match qui lui permettra d'inquiéter Lopez mais l'aventure pour l'OM en Coupe de France se poursuit et avec elle du temps de jeu pour le portier.

William Saliba (6) : un match appliqué du défenseur central, tranchant dans ses interventions et qui a pris des risques à bon escient dans ses relances. C'est ainsi que l'ancien Stéphanois initie le 2e but. Remplacé à la 85e minute par Leonardo Balerdi (non noté).

Duje Caleta-Car (5) : relancé sur ce match, le défenseur central, à vendre cet hiver, n'a pas spécialement augmenté sa cote. Pas réellement mis en difficulté mais toujours en manque de vivacité, le Croate a passé une soirée sans histoires. Remplacé à la 85e minute par Alvaro Gonzalez (non noté).

Luan Peres (7) : après une première partie de saison mitigée, le défenseur gauche a fait forte impression. Précieux défensivement, à l'image de deux retours importants à la fin de chaque période, le Brésilien a surtout crevé l'écran offensivement avec une position très haute et une place prépondérante dans le jeu de l'OM. Inspiré dans ses choix, à l'image de sa passe décisive sur l'ouverture du score. Remplacé à la 85e minute par Jordan Amavi (non noté).

Boubacar Kamara (5,5) : aligné dans un rôle hybride de milieu et latéral droit, à la Rongier, le minot s'est montré brouillon en début de partie. Mais le Marseillais est ensuite monté en puissance et il a affiché un volume de jeu intéressant en seconde période avec une présence qui a pesé sur la défense. Il a failli marquer au retour des vestiaires. Remplacé à la 82e minute par Pol Lirola (non noté).

Mattéo Guendouzi (6,5) : toujours aussi débordant de générosité, le milieu de terrain a encore donné l'impression d'être de partout. L'ancien Gunner n'aura toutefois pas été récompensé, à l'image de ses trois tentatives non cadrées dans la surface, mais il a souvent apporté le surnombre et permis à l'OM de briser les lignes adverses en amenant toute sa volonté.

Gerson (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Cengiz Ünder (6) : sans faire le match de sa vie, le milieu offensif droit a bien combiné avec Kamara sur son côté et joué avec justesse. Le Turc a su exploiter les failles défensives adverses, à l'image du but qu'il inscrit avant la pause après que Caillaud ait détourné son tir du bout des doigts en début de partie.

Dimitri Payet (6) : ronronnant en début de match, le milieu offensif a ensuite régalé avec une flopée de gestes techniques, souvent à bon escient, qui ont permis de briser les lignes adverses. Le Tricolore a initié beaucoup d'actions, dont celle du 3e but, à défaut de se montrer décisif à proprement parler.

Luis Henrique (5,5) : profitant d'un temps de jeu en hausse ces dernières semaines, l'ailier gauche s'est montré plutôt à son avantage et il se retrouve notamment impliqué sur l'ouverture du score. Percutant dans ses prises de balle et auteur de plusieurs percées, le Brésilien a parfois manqué de justesse mais il a affiché un visage plutôt encourageant. Remplacé à la 67e minute par Amine Harit (non noté), auteur du dernier but.

Arkadiusz Milik (6) : après son triplé au tour précédent, l'avant-centre confirme que la Coupe de France lui réussit ! Auteur de l'ouverture du score, le Polonais a libéré son équipe d'un beau geste acrobatique dans la surface. Mais l'ancien Napolitain n'a pas toujours fait les bons choix et il la joue notamment trop perso en début de partie.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Chauvigny 0-3 OM (mi-tps : 0-2) - Coupe de France/16es de finale
Parc des Sports de Beaublanc de Limoges - Arbitre : M. Brisard
Buts : Milik (30e), Ünder (41e) et Harit (80e) pour l'OM.
CHAUVIGNY : Caillaud - Unjanqui, Turk, Dole - Ntafumu, Lerbet (Diaby, 82e), Ayadi, Chevrier (Keita, 56e) - Ramdane (Aounallah, 67e), Nsiete (Kingue-Ekedy, 82e), Biaka (Plat, 82e).
MARSEILLE : Mandanda - Saliba (Balerdi, 85e), Caleta-Car (Gonzalez, 85e), Peres (Amavi, 85e) - Kamara (Lirola, 82e) - Ünder, Guendouzi, Gerson, Luis Henrique (Harit, 67e) - Payet - Milik.

Milik a ouvert le score d'une reprise acrobatique (30e).

Avec deux passes décisives, Gerson a brillé.

La balade des Marseillais.

VIDEO : la haie d'honneur de l'OM.

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Regrettez-vous l'absence de Giroud dans la liste de Didier Deschamps ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2021-22
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2021-22
Votre Equipe type
2021
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB