Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Dogues avaient une faim de Loups, le LOSC en 8es ! - Débrief et NOTES des joueurs (Wolfsbourg 1-3 Lille)

Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 08/12/2021 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Lille est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions ! Sérieux et appliqué, le LOSC s'est imposé à Wolfsbourg (3-1) ce mercredi et termine en tête de son groupe.

Les Dogues avaient une faim de Loups, le LOSC en 8es ! - Débrief et NOTES des joueurs (Wolfsbourg 1-3 Lille)
La belle joie des Lillois

Quinze ans après, Lille va regoûter aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions ! A l'occasion de la 6e journée de la phase de poules, le LOSC a terminé le travail en s'imposant ce mercredi sur la pelouse de Wolfsbourg (3-1). Un succès qui permet au club nordiste de s'assurer la première place du groupe G.

Yilmaz place Lille devant

Les Lillois sont parfaitement entrés dans cette rencontre en ouvrant le score très tôt. Avec un excellent Ikoné à la baguette ! A la suite d'une relance rapide de Grbic, l'international français faisait parler sa vitesse sur une accélération tranchante pour remonter le terrain et servir Yilmaz dans la surface (0-1, 11e). Alors qu'un nul suffisait au LOSC pour se qualifier ce soir, ce début de match était idéal pour les hommes de Jocelyn Gourvennec.

Derrière, les Loups ont pris le contrôle du jeu et faisaient passer quelques frissons dans la surface lilloise sur des têtes de Weghorst et Lacroix notamment. Mais les Dogues géraient leur avantage et se montraient sérieux défensivement. En revanche, il n'y avait plus aucune occasion nordiste à se mettre sous la dent, hormis un coup franc de Yilmaz, depuis l'ouverture du score. Mais Lille avait fait le plus dur en menant au score au moment de regagner les vestiaires.

Le LOSC enfonce le clou

En début de seconde période, Ikoné faisait encore parler son talent sur un petit numéro entre deux adversaires avant d'armer une frappe repoussée par Casteels. Lille n'était pas passé loin du break... Et c'est bien dommage pour le LOSC puisque la suite de la rencontre n'avait rien de rassurant pour les champions de France en titre. Le ballon allait d'un but à l'autre et les Nordistes n'arrivaient pas à calmer le jeu pour gérer un peu plus sereinement leur avantage d'un but au tableau d'affichage.

Mais comme souvent cette saison, Lille pouvait compter sur David. Assez discret offensivement pendant plus d'une heure, l'international canadien faisait le break sur son premier tir de la rencontre (0-2, 72e) ! Soulagés après ce deuxième but, les Lillois allaient enfoncer le clou sur une réalisation de Gomes, parfaitement servi par l'intenable Ikoné (0-3, 78e). Fin du suspense. La réduction de l'écart par Steffen en fin de match ne changeait rien (1-3, 89e). Les Lillois pouvaient lever les bras et savourer au coup de sifflet final. On reverra le LOSC en Ligue des Champions en février !

La note du match : 6/10

Un match très plaisant malgré une ambiance totalement absente dans une Volkswagen Arena silencieuse en raison de la jauge maximale de 6 000 spectateurs fixée suite à la recrudescence des cas de Covid-19 en Allemagne. La première période a été surtout marquée par le premier but lillois, et il a fallu attendre le second acte pour voir le match s'emballer.

Les buts :

- Grbic relance rapidement côté droit vers Celik qui sert Ikoné. Le milieu droit lillois remonte le terrain et sert Yilmaz dans la surface. Le Turc reprend du gauche pour marquer (0-1, 11e).

- Servi par Gomes à l'entrée de la surface, David s'emmène le ballon et bat le gardien du gauche (0-2, 72e).

- Décalé par Onana dans l'axe, Ikoné sert Gomes dans la surface. Le milieu offensif lillois marque d'un tir du pied droit (0-3, 78e).

- A la suite d'un ballon perdu par Sanches devant sa surface, Steffen place une frappe croisée du gauche pour battre Grbic (1-3, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jonathan Ikoné (8/10)

Le numéro 10 lillois était intenable ce soir ! Sa technique et ses accélérations ont fait souffrir les Allemands, comme sur sa course qui lui permet d'offrir une passe décisive à Yilmaz sur l'ouverture du score lilloise. En seconde période, Casteels l'empêche de marquer deux buts, mais il offre une nouvelle passe décisive à Gomes sur la troisième réalisation du LOSC. Pas de but, mais des différences à la pelle ! Remplacé à la 83e par Yusuf Yazici (non noté).

WOLFSBOURG :

Koen Casteels (4) : le gardien de Wolfsbourg s'est illustré sur deux tentatives d'Ikoné, mais il a craqué trois fois sur les frappes des attaquants lillois.

Maxence Lacroix (4) : un match difficile pour le défenseur français. Brouillon dans la relance et dépassé par la vitesse des Lillois, il a passé une soirée compliquée.

Josuha Guilavogui (5) : présent défensivement, l'ancien Stéphanois n'a pas démérité en récupérant de nombreux ballons. Remplacé à la 75e par Felix Nmecha (non noté).

Sebastiaan Bornauw (3) : une sale soirée pour le défenseur central. Il a énormément souffert sur les courses d'Ikoné et de David.

Kevin Mbabu (5) : le latéral droit n'a pas ménagé sa peine pour essayer de se rendre disponible dans son couloir. Avec Gudmundsson et Reinildo sur le dos, la tâche n'était pas simple. Remplacé à la 63e par Ridle Baku (non noté).

Aster Vranckx (6) : juste dans ses choix, le milieu belge a fait un match intéressant. L'ancien joueur de Malines a été l'un des rares éléments de son équipe à faire des différences dans le jeu.

Maximilian Arnold (4) : le milieu du VfL a été dominé dans l'entrejeu. Il sauve un peu sa prestation avec une passe décisive en fin de match.

Paulo Otávio (4) : le latéral gauche a tenté quelques montées en début de match, mais il a vite été refroidi par les accélérations d'Ikoné. Il a eu un mal fou à contenir le n°10 du LOSC. Remplacé à la 63e par Jérôme Roussillon (non noté).

Gian-Luca Waldschmidt (3) : un match très discret. On n'a pas beaucoup vu le n°7 de Wolfsburg dans cette partie. Remplacé par Renato Steffen (non noté), qui sauve l'honneur pour son équipe en marquant un but en fin de match.

Yannick Gerhardt (4) : l'Allemand a très peu pesé dans le jeu de son équipe en première période. Son entraîneur a préféré le sortir à la pause. Remplacé à la 46e par Dodi Lukebakio (5), qui a apporté un peu plus de vitesse.

Wout Weghorst (5) : l'avant-centre de Wolfsbourg s'est surtout distingué dans le jeu aérien. Son mètre 97 lui a permis de prendre le dessus dans les airs à plusieurs reprises pour apporter le danger sur des têtes dans la surface lilloise.

LILLE :

Ivo Grbic (5,5) : une soirée assez calme pour le gardien lillois. Il n'a qu'un arrêt à faire en première période sur une tête de Weghorst. Il ne peut pas grand-chose sur le but de Steffen en fin de rencontre.

Mehmet Çelik (5) : un match relativement moyen pour le latéral lillois. Il n'a pas été toujours impérial dans son couloir droit et il a eu beaucoup de déchet dans ses transmissions (66% de passes réussies). Remplacé à la 83e par Tiago Djalo (non noté).

José Fonte (6) : sérieux, à l'image de son équipe, le capitaine lillois a mené sa barque derrière pour repousser le danger et remporter ses duels aériens.

Sven Botman (6,5) : un match très solide pour le défenseur central du LOSC. Toujours bien placé, le Néerlandais a fait le ménage dans sa surface. Son retour fait vraiment du bien aux Dogues.

Reinildo (7) : les Loups ont insisté sur son côté, ce n'était sans doute pas une bonne idée… Le latéral gauche lillois a livré un match très solide défensivement, remportant la plupart de ses duels. En première période, il dégage une tête de Weghorst devant sa ligne.

Benjamin André (7) : comme souvent, le milieu défensif lillois répond présent dans les rendez-vous importants. Il a encore été précieux dans l'entrejeu pour gratter des ballons et soulager sa défense.

Gabriel Gudmundsson (5) : titulaire au poste de milieu gauche, le Suédois a fait un match correct. Il a beaucoup travaillé en première période pour gêner Mbabu sur ses montées. A force de multiplier les courses, il a souffert physiquement après la pause. Remplacé à la 69e par Angel Gomes (non noté), qui délivre une passe décisive à David et marque le troisième but lillois. Une belle entrée !

Jonathan David (6) : le buteur lillois a longtemps dû se contenter de travailler pour son équipe en gênant la relance allemande avec son pressing. Il est récompensé de ses efforts avec un but sur son premier tir qui permet au LOSC de faire le break dans ce match.

Renato Sanches (4) : le milieu de terrain du LOSC n'était pas dans un très grand soir. Il a eu un déchet inhabituel dans son jeu et perd le ballon sur le but allemand en fin de match. Un petit Renato Sanches.

Jonathan Ikoné (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Burak Yilmaz (6,5) : l'attaquant de Lille a mis son équipe sur les bons rails après seulement 11 minutes : le Turc ne gâche pas sa première occasion en ouvrant le score sur un service parfait d'Ikoné. Il est moins inspiré sur une nouvelle passe d'Ikoné en seconde période, sa frappe ratant très nettement le cadre. Remplacé à la 74e par Amadou Onana (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

WOLFSBOURG 1-3 LILLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp G (Lille) / 6e journée
Stade : VOLKSWAGEN ARENA - Arbitre : D. Orsato

Buts : R. Steffen (89e) pour WOLFSBOURG - B. Yilmaz (11e) J. David (72e) A. Gomes (78e) pour LILLE
Avertissements : S. Bornauw (17e), M. Arnold (62e), J. Roussillon (87e), R. Steffen (90+3e), pour WOLFSBOURG - José Fonte (18e), J. Ikoné (66e), Reinildo (90+3e), pour LILLE

WOLFSBOURG : K. Casteels - M. Lacroix, S. Bornauw - K. Mbabu (R. Baku, 63e), Paulo Otávio (J. Roussillon, 63e) - M. Arnold, J. Guilavogui (F. Nmecha, 75e) - L. Waldschmidt (R. Steffen, 74e) - A. Vranckx, Y. Gerhardt (D. Lukébakio, 46e) - W. Weghorst

LILLE : I. Grbic - José Fonte, S. Botman - M. Çelik (Tiago Djaló, 83e), Reinildo - J. Ikoné (Y. Yazici, 84e), B. André, Renato Sanches, G. Gudmundsson (A. Gomes, 68e) - J. David, B. Yilmaz (A. Onana, 75e)

 Yilmaz a donné l'avantage à Lille (0-1, 11e)

David a fait le break pour le LOSC (0-2, 72e)

La joie de Gomes, auteur du 3e but lillois (0-3, 78e)

Steffen a sauvé l'honneur pour Wolfsbourg (1-3, 89e)

La joie de Fonte, Botman, David et Reinildo







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour la finale de la Champion's League Liverpool-Real Madrid ?

Victoire de Liverpool
Victoire du Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Lille

L
I
L
L
E
but, 72e6David
but, 11e6,5Yilmaz


MASQUER LA PUB