Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille et la Ligue Europa, c'est fini ! - Débrief et NOTES des joueurs (Galatasaray 4-2 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Europa League, Mise en ligne: le 25/11/2021 à 20h45
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Auteur d'une performance décevante, l'Olympique de Marseille a été logiquement surclassé par Galatasaray (2-4) ce jeudi en Ligue Europa. Avec cette défaite et la victoire de la Lazio Rome contre le Lokomotiv Moscou (3-0), le club phocéen se retrouve d'ores et déjà éliminé de la C3.

Marseille et la Ligue Europa, c'est fini ! - Débrief et NOTES des joueurs (Galatasaray 4-2 OM)
Luan Peres a été en grande difficulté ce jeudi.

La Ligue Europa, c'est terminé pour l'Olympique de Marseille ! Ce jeudi, le club phocéen a été dominé par Galatasaray (2-4) à l'occasion de la 5e journée de la phase de groupes de la C3. Avec ce revers et la victoire de la Lazio Rome contre le Lokomotiv Moscou (3-0), les Marseillais sont officiellement éliminés de la C3.

Actuellement 3e de la poule E, l'OM va désormais tenter de conserver cette place, qualificative pour la Ligue Europa Conférence, lors de la réception le 9 décembre de la formation russe, 4e à 2 points.

Peres en souffrance, l'OM dépassé…

Dans une ambiance surchauffée au Nef Stadyumu, les Marseillais, alignés dans un surprenant 4-4-2, étaient à deux doigts de calmer immédiatement les fans turcs, mais Muslera sortait bien devant Dieng après une grosse erreur de Taylan. Plutôt bien entré dans ce match, l'OM frôlait pourtant la correctionnelle sur une reprise de Diagne, qui heurtait la barre de Lopez ! Et après cette alerte, le club phocéen était puni sur un ballon perdu par Kamara avec une frappe croisée de Cicaldau pour faire trembler les filets (1-0, 12e).

Sonnés pendant plusieurs minutes, les hommes de Sampaoli parvenaient tout de même à réagir sur un tir de Peres sur le poteau ! En grande difficulté sur le côté de Peres, Marseille subissait les vagues adverses et Galatasaray réalisait logiquement le break sur un centre de Cicaldau envoyé dans sa propre cage par Caleta-Car (2-0, 31e). Après une altercation entre Gueye et Cicaldau mais aussi quelques projectiles lancés par le public, l'OM affichait enfin du caractère jusqu'à la pause avec une tête de Dieng sauvée par Muslera puis une frappe du Sénégalais sur la barre !

Les Turcs enfoncent le clou, Milik sauve l'honneur

Dès le retour des vestiaires, Dieng avait encore l'opportunité de relancer Marseille, mais l'attaquant ne parvenait pas à cadrer sa frappe après un dribble sur Muslera. Incapables d'enflammer les débats par la suite, les Olympiens restaient inoffensifs pendant un long moment avec des Turcs qui cassaient le rythme par des fautes… Et l'OM, trop imprécis, était encore puni sur un ballon perdu par Saliba et Aktürkoglu servait parfaitement Feghouli, qui poussait le ballon dans la cage vide (3-0, 65e).

Dans la foulée, Marseille ne sombrait pas totalement avec un penalty obtenu par Dieng, concédé par Aktürkoglu, puis transformé en deux temps par Milik (3-1, 68e). Quelques secondes plus tard, Lopez se déchirait dans une sortie face à Feghouli, mais Diagne n'en profitait pas avec un sauvetage de Caleta-Car. Trop passif, Marseille n'était plus dans le coup et Babel, sur un long ballon de Marcao, enfonçait le clou (4-1, 83e). Juste derrière, Milik s'offrait un doublé de la tête sur un centre signé de la Fuente (4-2, 86e), mais l'OM, avec ce revers, était officiellement éliminé en C3.

La note du match : 5,5/10

Une grande ambiance, mais pas forcément un grand match. Car si Galatasaray a été à la hauteur de ce rendez-vous européen, l'Olympique de Marseille n'a pas affiché l'opposition attendue. Brouillons offensivement, les Phocéens ont eu de trop grosses lacunes défensives pour rivaliser… Et ensuite, les Turcs, face à des Marseillais peu inspirés, ont réussi à gérer tranquillement les débats avec de l'expérience. Il y a tout de même eu des buts dans une rencontre décousue.

Les buts :

- Dans son propre camp, Kamara perd un ballon très dangereux devant Cicaldau. Feghouli réalise un bel enchaînement devant Caleta-Car et retrouve son partenaire en profondeur. D'une frappe croisée, le Roumain ajuste Lopez (1-0, 12e).

- Sur une attaque placée, Aktürkoglu parvient à décaler Cicaldau dans la surface. Le Romain tente un centre et Caleta-Car, malheureux, propulse le ballon dans sa propre cage (2-0, 31e).

- Après un ballon perdu par Saliba dans son camp, Aktürkoglu prend la profondeur et parvient à faire la différence face à Kamara. D'un centre au second poteau, le Turc trouve Feghouli, oublié par Peres, qui marque dans la cage vide (3-0, 65e).

- Sur une percée, Dieng se retrouve légèrement accroché par Aktürkoglu dans la surface et l'arbitre n'hésite pas en désignant le point de penalty. Malgré une bonne parade de Muslera sur la tentative de Milik, le Polonais suit bien pour marquer (3-1, 68e).

- A la suite d'un long ballon de Marcao dans le dos de la défense de l'Olympique de Marseille, Babel prend la profondeur et devance Saliba pour ajuster Lopez à bout portant (4-1, 83e).

- Lancé dans son couloir gauche, de la Fuente fixe son défenseur avant de réaliser un centre, dévié par Nelsson. Bien placé, Milik s'offre un doublé de la tête (4-2, 86e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexandru Cicaldau (8/10)

Une superbe performance pour le milieu de terrain de Galatasaray. Particulièrement actif malgré un coup reçu à la cheville en début de partie, le Roumain a été à l'origine du ballon perdu de Kamara afin de parvenir à ouvrir le score d'une frappe croisée après un service de Feghouli. Omniprésent ensuite avec un volume de jeu XXL, il a été encore récompensé de ses efforts en provoquant le but contre son camp de Caleta-Car. Par ses projections, il a fait très mal à l'OM. Touché, il a été remplacé à la 50e minute par Olimpiu Morutan (non noté).

GALATASARAY :

Fernando Muslera (6) : comme à l'aller, le gardien de Galatasaray a été bon. Sauvé par son poteau sur une frappe de Peres, l'Uruguayen a ensuite été impeccable dans ses interventions. Attentif sur deux têtes de Dieng, le portier a été encore décisif face au Sénégalais en détournant son tir puissant sur la barre. Au retour des vestiaires, il a été éliminé par Dieng, mais l'attaquant n'a pas cadré sa frappe. Il a réalisé une belle parade sur le penalty de Milik, mais s'est incliné en deux temps, avant d'être à nouveau battu par le Polonais à bout portant sur le second but. On a aimé son comportement exemplaire pour calmer les fans turcs.

DeAndre Yedlin (6,5) : titularisé en l'absence de Boey, blessé, le latéral droit a rendu une bonne copie. Particulièrement actif dans son couloir, l'international américain a formé un bon duo avec Feghouli pour poser des soucis à Peres. Relativement tranquille dans son duel avec Gueye, il a été à la hauteur de cette affiche européenne.

Victor Nelsson (6) : souvent confronté à Milik dans les duels, le défenseur central de Galatasaray n'a pas hésité à donner des coups. Et en imposant ce défi physique, l'international danois a souvent réussi à dominer pour parvenir à limiter l'apport du Polonais. Dans son dos, il a été parfois à la limite mais a été capable de gérer. Malheureux sur le second but de Milik en déviant ce centre signé de la Fuente.

Marcão Teixeira (7) : le défenseur central de Galatasaray a été solide sur cette partie. Même s'il a été pris sur la grosse occasion en première période de Dieng, qui a trouvé la barre, le Brésilien a souvent déjoué les offensives marseillaises grâce à son placement et son agressivité positive. Propre dans ses relances, il a dégagé une belle sérénité dans ses interventions. Il a aussi sublimé sa copie avec cette passe décisive pour Marcao.

Patrick van Aanholt (6) : attendu au tournant après son accrochage à l'aller avec Guendouzi, le latéral gauche de Galatasaray a été propre. Pourtant directement face au Marseillais, positionné dans son couloir, il n'a pas surjoué en étant globalement juste. Sans être très présent sur le plan offensif, le Néerlandais a été concentré sur ses tâches défensives.

Taylan Antalyali (5,5) : le milieu défensif de Galatasaray a mal débuté cette rencontre avec une grosse frayeur avec un ballon perdu face à Dieng, qui a été mis en échec par Muslera. Par la suite, grâce au visage affiché par son équipe, il a gagné en confiance et a été plus intéressant à la récupération. Et même dans ses relances, le Turc a été plutôt propre pour lancer ses coéquipiers.

Berkan Kutlu (5) : probablement le milieu de terrain de Galatasaray le moins en forme ce jeudi. Contrairement à ses partenaires, le Turc a éprouvé quelques difficultés dans les duels avec un impact assez réduit à la récupération. Pour ne rien arranger, il a parfois eu du mal face au pressing adverse et a souvent joué vers l'arrière. Remplacé à la 90+2e minute par Bartug Elmaz (non noté).

Alexandru Cicaldau (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Sofiane Feghouli (8) : tout comme Cicaldau, l'ailier de Galatasaray a incarné un poison pour l'Olympique de Marseille. Face à un Peres totalement à la rue, l'international algérien s'est fait plaisir, que ce soit par ses dribbles ou ses courses. Auteur d'un superbe enchaînement pour effacer Caleta-Car et servir Cicaldau sur l'action de l'ouverture du score, il a réalisé des misères aux Marseillais avec ce but pour enfoncer le clou après la pause. Remplacé à la 81e minute par Christian Luyindama (non noté).

Mbaye Diagne (5) : préféré à Dervisoglu, sur le banc, l'attaquant avait un gros duel à disputer avec Saliba après un accrochage entre les deux hommes à l'aller. Sur les premières minutes, il a été capable de se signaler avec une première tentative, qui a échoué sur la barre. Mais par la suite, malgré son combat sur les ballons aériens, le Sénégalais a eu du mal à poser des problèmes aux Phocéens avec une grosse occasion raté en fin de rencontre. Remplacé à la 90+2e minute par Mostafa Mohamed (non noté).

Kerem Aktürkoglu (7) : contrairement à Feghouli, l'autre ailier de Galatasaray a moins crevé l'écran. Mais il n'a pas été mauvais pour autant ! Moins brillant dans ses tentatives individuelles, le Turc a tout de même été juste dans ses transmissions et a participé aux actions collectives des siens. Ainsi, il a été déterminant avec ce joli décalage pour Cicaldau sur l'action du deuxième but puis cette passe décisive sur la réalisation de Feghouli. Petit bémol avec ce penalty concédé sur Dieng. Remplacé à la 81e minute par Ryan Babel (non noté), qui a marqué dès son entrée sur une frappe placée.

MARSEILLE :

Pau López (3,5) : toujours titulaire dans la cage de l'Olympique de Marseille, le gardien n'a pas été bon sur cette rencontre. Sauvé par sa barre sur une tentative de Diagne, il a été ensuite battu par Cicaldau en étant pris sur une frappe croisée. Plutôt attentif par la suite, l'Espagnol a été malheureux avec ce but contre son camp de Caleta-Car. Pris sur les réalisations de Feghouli et de Babel, il a frôlé la correctionnelle sur une sortie ratée où il a été sauvé par Caleta-Car.

Pol Lirola (4) : positionné dans un rôle de latéral droit, l'Espagnol a réalisé un match assez moyen. Sur le plan défensif, il a été simplement correct. Mais dans ses montées, l'ancien joueur de la Fiorentina, malgré un bon centre sur une occasion de Dieng, a été trop brouillon avec des difficultés à apporter par ses courses vers l'avant.

William Saliba (3) : face aux grosses lacunes défensives de l'Olympique de Marseille, le défenseur central a longtemps joué les pompiers. Malgré son incapacité à sauver les siens sur les deux premiers buts encaissés, le jeune talent français a remporté la majorité de ses duels et a souvent répondu présent dans la surface pour écarter le danger en première période. Mais après la pause, il a aussi été en difficulté avec un ballon perdu sur la troisième réalisation des Turcs puis son duel perdu face à Babel sur le quatrième but.

Duje Caleta-Car (2) : une rencontre totalement ratée pour le défenseur central de l'Olympique de Marseille. Visiblement moins serein dans cette défense à 2 dans l'axe, l'international croate a été trop facilement effacé par Feghouli sur l'ouverture du score de Cicaldau. Par la suite, il a été souvent à la limite et a été en plus malheureux en marquant contre son camp sur un centre de Cicaldau. Dur malgré un sauvetage sur un tir de Diagne…

Luan Peres (1) : dans le couloir gauche, le Brésilien a été tout simplement catastrophique ! Sur son côté, le défenseur de l'Olympique de Marseille a constamment été en difficulté face au duo Yedlin-Feghouli. Dépassé par les événements, il a été en souffrance tout au long de la partie sur les ballons en profondeur et a logiquement été pris sur le deuxième but du club turc. Encore sur la réalisation de Feghouli, il se trouve totalement à la rue. Pour ne rien arranger, il a même trouvé le poteau sur une frappe…

Mattéo Guendouzi (5) : positionné sur le côté droit d'un 4-4-2, le milieu de terrain n'a clairement pas eu son impact habituel, mais a fait de son mieux. Malgré une activité totalement correcte, l'international français a eu du mal à peser sur les débats à la construction du jeu. Parfois brouillon dans ses transmissions, il a manqué de justesse à l'approche de la zone de vérité, malgré un vrai ballon de but donné à Dieng, qui a trouvé la barre, puis son implication sur l'occasion du Sénégalais au retour des vestiaires.

Boubacar Kamara (2,5) : une rencontre ratée pour le capitaine de l'Olympique de Marseille. Loin de dégager une grande sérénité dans ses relances, le Phocéen a été coupable sur l'ouverture du score du club turc avec un ballon très dangereux perdu dans son propre camp. Par la suite, il a eu du mal à relever la tête et a été souvent pris, comme ses partenaires, sur les vagues adverses. Sur le troisième but des Turcs, le Français a été trop facilement éliminé.

Gerson (2,5) : titularisé dans l'entrejeu en l'absence de Payet, suspendu, le Brésilien a encore été une déception. Propre dans ses transmissions, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a la très mauvaise habitude de ralentir le rythme… A l'exception d'un bon mouvement avec Peres en début de partie, il n'a quasiment rien apporté dans la zone de vérité. Et surtout, ses efforts défensifs sont parfois très limites, à l'image de son retour en trottinant sur le deuxième but des Turcs.

Pape Gueye (2) : aligné en l'absence de Rongier, suspendu, le milieu a évolué sur le côté gauche. Et on se demande encore pourquoi Sampaoli a réalisé un tel choix… Malgré son profil défensif, le Sénégalais n'a absolument pas représenté une aide pour Peres avec des efforts indignes d'une telle compétition. Totalement absent pour couvrir la course de Cicaldau sur le deuxième but des Turcs, il s'est en plus signalé par sa grande imprécision technique dans ses tentatives offensives. Remplacé à la 63e minute par Konrad de la Fuente (non noté), qui a délivré une passe décisive pour Milik.

Cheikh Dieng (6) : préféré à de la Fuente ou encore Henrique pour occuper l'axe avec Milik, le Sénégalais a été malheureux. Car avec sa générosité, l'attaquant de l'Olympique de Marseille a posé des soucis aux Turcs. Mis en échec par Muslera sur une première occasion, il a ensuite forcé l'Uruguayen à deux parades, sur une tête repoussée puis un tir détourné sur la barre. Après la pause, il a été encore dangereux, mais n'a pas cadré sa frappe à la suite d'un dribble sur Muslera. Par ses courses, le Phocéen a été le joueur le plus dangereux de son équipe avec ce penalty obtenu en seconde période.

Arkadiusz Milik (5) : alors que Dieng a réussi à peser sur les débats malgré les difficultés de l'Olympique de Marseille, l'international polonais a été totalement absent en première période. Maîtrisé par la défense de Galatasaray dans les duels, l'ancien joueur de Naples n'a pas été à son avantage. Il a tout de même donné un ballon de but à Dieng, qui n'a pas réussi à marquer, puis a transformé ce penalty en deux temps. En fin de partie, il a marqué un second but de la tête. Une efficacité qui sauve un peu son match…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

GALATASARAY 4-2 MARSEILLE (mi-tps: 2-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E (OM) / 5e journée
Stade : NEF Stadyumu - Arbitre : T. Stieler

Buts : A. Cicâldau (12e) D. Caleta-Car (30e, csc) S. Feghouli (64e) R. Babel (83e) pour GALATASARAY - A. Milik (68e) A. Milik (85e) pour MARSEILLE
Avertissements : A. Cicâldau (36e), O. Morutan (90+4e), pour GALATASARAY - P. Gueye (36e), C. Dieng (45+1e), Luan Peres (53e), M. Guendouzi (61e), A. Milik (89e), Gerson (90+6e), pour MARSEILLE

GALATASARAY : F. Muslera - V. Nelsson, Marcão Teixeira - D. Yedlin, P. van Aanholt - T. Antalyali - S. Feghouli (C. Luyindama, 82e), A. Cicâldau (O. Morutan, 51e), B. Kutlu (B. Elmaz, 90+3e), K. Aktürkoglu (R. Babel, 82e) - M. Diagne (Mostafa Mohamed, 90+3e)

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car - Pol Lirola, Luan Peres - B. Kamara - M. Guendouzi, Gerson, P. Gueye (K. De La Fuente, 63e) - C. Dieng, A. Milik

La joie de Cicaldau après l'ouverture du score (1-0, 12e)

Les Turcs ont fêté le but contre son camp de Caleta-Car (2-0, 31)

Sampaoli n'a pas trouvé les solutions

Feghouli a enfoncé les Marseillais (3-0, 65e)

En deux temps, Milik a marqué après un penalty repoussé par Muslera (3-1, 68e)

Dès son entrée, Babel a puni l'OM (4-1, 83e)

De la tête, Milik s'est offert un doublé (4-2, 86e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel serait le tirage le plus COMPLIQUÉ pour le PSG en 8es de finale de Ligue des Champions ?

Liverpool
Bayern Munich
Manchester United
Juventus
Ajax
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 64e8Feghouli
but, 12e8Cicâldau
but contre son camp (csc), 30e2Caleta-Car
but, 85e
but, 85e
25Milik


MASQUER LA PUB