Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Encore un nul pour Marseille... - Débrief et NOTES des joueurs (Lazio 0-0 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Europa League, Mise en ligne: le 21/10/2021 à 20h38
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Après deux nuls sur les deux premiers matchs, l'Olympique de Marseille a été encore accroché par la Lazio Rome (0-0) ce jeudi en Ligue Europa. Séduisants en première période, les Phocéens n'ont pas réussi à trouver la faille.

Encore un nul pour Marseille... - Débrief et NOTES des joueurs (Lazio 0-0 OM)
Cengiz Ünder a beaucoup tenté ce jeudi.

Toujours aucune défaite, mais également aucune victoire pour l'Olympique de Marseille en Ligue Europa ! Ce jeudi, le club phocéen a encore concédé un nul sur la pelouse de la Lazio Rome (0-0) lors de la 3e journée de la phase de groupes.

Séduisants en première période, les Marseillais n'ont pas réussi à marquer et ont été courageux après la pause pour résister au réveil romain. Au classement, l'OM reste 3e à 1 point de la Lazio mais aussi de Galatasaray, qui affronte le Lokomotiv Moscou à 21h.

L'OM pousse avec Ünder

Dans un Stadio Olimpico particulièrement triste avec moins de 5 000 fans présents, les deux formations affichaient un gros déchet technique malgré une maîtrise du ballon pour les Romains en début de partie. Au fil des minutes, les Phocéens gagnaient en confiance et en précision avec une première opportunité sur une volée d'Ünder envoyée dans les tribunes. Sérieux, l'OM continuait de construire ses actions et donnait une nouvelle frayeur au public italien avec une frappe croisée de Milik qui frôlait le poteau de Strakosha.

Contre le cours du jeu, Marseille recevait cependant un premier avertissement avec une belle sortie de Lopez pour s'interposer devant Basic. Avec une belle aisance technique, les hommes de Sampaoli récitaient un football plaisant mais les Romains restaient dangereux avec une tête de Felipe repoussée à bout portant par Lopez. Juste avant la pause, Ünder faisait encore des misères à ses adversaires, mais Strakosha répondait présent avec une belle parade !

La réponse de la Lazio, Lopez décisif

Au retour des vestiaires, Ünder continuait sur sa lancée et il fallait une intervention décisive de Felipe devant Milik pour empêcher l'ouverture du score de l'OM. Dans la foulée, Marseille était à deux doigts d'être puni avec une reprise d'Immobile envoyée dans les tribunes… Avec un moment plus faible, le club phocéen reculait et Immobile pensait en profiter mais son but était logiquement refusé par la VAR pour une position de hors-jeu.

Par la suite, sur une superbe action initiée par Rongier et Guendouzi, les Phocéens repartaient vers l'avant, mais Strakosha était encore impeccable sur une frappe puissante d'Ünder ! Alors que les débats s'animaient, Lopez se signalait aussi avec un arrêt sur un tir lointain de Zaccagni avant d'être sauvé par sa barre sur une tentative d'Immobile. Dans une fin de partie poussive, les deux équipes semblaient dans le dur sur le plan physique… et Lopez sauvait l'OM en remportant un ultime duel devant Immobile. Un nul logique après deux périodes très différentes.

La note du match : 6/10

Une rencontre à deux visages, mais globalement plaisante. Sur la première période, l'Olympique de Marseille a vraiment séduit avec une belle maîtrise technique et des occasions face à une équipe de la Lazio timorée. Mais après la pause, les Romains se sont réveillés avec une bataille plus intense et des débats plus équilibrés. L'OM a eu le mérite de résister en fin de partie.

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Valentin Rongier (7/10)

Dans ce fameux rôle hybride de milieu capable de compenser dans le couloir droit, l'ancien Nantais a crevé l'écran ! Avec un volume de jeu tout simplement incroyable, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a donné le ton avec une présence défensive de qualité et surtout un apport essentiel dans les relances. A l'image d'un retour déterminant dans sa surface sur Zaccagni, l'Olympien a été impressionnant. Épuisé, il a été remplacé à la 85e minute par Leonardo Balerdi (non noté).

LAZIO ROME :

Thomas Strakosha (7) : titulaire dans cette compétition depuis le début de la saison, l'habituelle doublure de Reina a été bon sur cette rencontre. Après deux coups de chaud sur une volée d'Ünder et une frappe de Milik, l'Albanais a répondu présent sur un tir d'Ünder, sorti d'une manchette superbe. Serein dans ses interventions, il a été à la hauteur avec une nouvelle parade devant le Turc en seconde période.

Manuel Lazzari (6) : une performance moyenne pour le latéral droit de la Lazio Rome. Sur le plan défensif, l'Italien a éprouvé des difficultés avec plusieurs actions où il a été bien trop en retard devant Lirola. Par contre, dans ses montées, il a été un poison pour l'Olympique de Marseille avec des centres dangereux pour trouver ses partenaires.

Luiz Felipe (6,5) : le défenseur central de la Lazio Rome a signé une bonne prestation. Malgré son retard sur les deux opportunités de Milik, le Brésilien a tout de même bien limité les dégâts, notamment dans le domaine aérien et sur son intervention déterminante devant le Polonais après la pause. Cependant, il va nourrir des regrets avec une grosse occasion ratée sur un corner avec une tête à bout portant repoussée par Lopez.

Francesco Acerbi (5,5) : tout comme Felipe, le défenseur central de la Lazio Rome a répondu présent sur cette rencontre. Pris dans son dos sur l'une des occasions de Milik, l'Italien a tout de même souvent compensé et a signé plusieurs interventions importantes. Dans les airs et ses relances, il a été propre.

Adam Marusic (4,5) : préféré à Hysaj, remplaçant, pour cette partie, le latéral gauche de la Lazio Rome a connu une rencontre difficile ! Pour sa défense, il a été confronté à un Ünder en forme. Trop laxiste devant le Turc, le Romain a concédé de nombreuses occasions dangereuses, avec notamment le festival du Marseillais avant la pause où il a été trop facilement éliminé.

Sergej Milinkovic-Savic (4,5) : aligné à la place de Luis Alberto, sur le banc, le milieu de terrain de la Lazio Rome a été une petite déception. Malgré sa qualité technique, l'international serbe a été bien géré par les Marseillais et a affiché un déchet technique trop important à l'approche de la zone de vérité. Son impact, même à la récupération, a été plutôt réduit. Remplacé à la 56e minute par Jean-Daniel Akpa Akpro (non noté).

Danilo Cataldi (6,5) : le milieu de terrain défensif de la Lazio Rome a été lui vraiment intéressant. Même sur les bonnes phases de l'Olympique de Marseille, l'Italien a véritablement surnagé avec une capacité à récupérer des ballons grâce à son activité et son agressivité. A la construction, il a été inspiré et a délivré de bonnes passes à ses partenaires. Remplacé à la 76e minute par Lucas Leiva (non noté).

Toma Basic (5) : une performance assez neutre pour le milieu de terrain de la Lazio Rome. Sans être mauvais, l'ancien Bordelais a surtout passé son temps à courir après le ballon sans véritablement parvenir à gêner les Marseillais. Dans l'utilisation du cuir, le Croate a été correct, mais sans faire des différences et avec une belle opportunité gâchée devant Lopez. Remplacé à la 56e minute par Luis Alberto (non noté).

Felipe Anderson (4,5) : malgré du déchet, le Brésilien a souvent pris sa chance contre l'Olympique de Marseille. Car sur ses accélérations, l'ailier de la Lazio Rome a eu le mérite de créer et de tenter des choses, à l'image d'une superbe talonnade en première période pour faire un décalage. Globalement bien pris, il a été heureusement peu dangereux face à Lopez. Remplacé à la 56e minute par Pedro (non noté).

Ciro Immobile (5,5) : même dans un match parfois difficile, l'avant-centre de la Lazio Rome reste un danger. Peu trouvé en première période, l'international italien s'est surtout signalé en étant très souvent signalé en position de hors-jeu. Mais après la pause, il a posé des soucis aux Marseillais avec une reprise envoyée dans les tribunes puis une frappe sur la barre. Après un but logiquement refusé par la VAR pour un hors-jeu, le buteur a encore donné des frayeurs à l'OM avec un ultime duel perdu face à Lopez.

Mattia Zaccagni (4,5) : l'ailier de la Lazio Rome a été totalement neutralisé. Face à un Rongier omniprésent, il a été incapable de réaliser la moindre différence. C'est simple, la seule fois où il pensait pouvoir faire mal à Marseille, le Romain a été repris, au dernier moment, dans la surface par le Marseillais. Du déchet et un manque d'impact à l'exception d'un tir lointain repoussé par Lopez. Remplacé à la 76e minute par Raul Moro (non noté).

MARSEILLE :

Pau López (7) : toujours préféré à Mandanda, le gardien prêté par l'AS Roma a confirmé sa bonne forme sur cette rencontre. Auteur d'une belle sortie pour s'interposer devant Basic, l'Espagnol a été impeccable sur une tête à bout portant de Felipe sur un corner. Peu inquiété sur l'ensemble du match, le portier phocéen a été tout simplement irréprochable dans toutes ses interventions. A noter qu'il a été sauvé par sa barre sur une frappe d'Immobile, mais a sorti le grand jeu pour dégoûter l'Italien sur un ultime duel.

William Saliba (6,5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille enchaîne également les performances de bonne qualité. Sérieux sur le plan défensif, le joueur prêté par Arsenal a globalement pris le meilleur sur ses adversaires dans les duels. Et surtout, le Français a été particulièrement juste dans ses relances avec une capacité à casser les lignes. Petit bémol sur ce duel perdu face à Immobile, qui a gâché son opportunité, au retour des vestiaires.

Duje Caleta-Car (5,5) : maintenu dans le onze de départ pour le second match de suite, au détriment de Balerdi et Gonzalez, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été assez moyen. A plusieurs reprises, le Croate n'a pas été irréprochable dans son positionnement, notamment sur l'occasion de Basic. Même dans les duels, il a été parfois à la limite dans son agressivité. Mais dans l'ensemble, il a aussi contribué à la solidité des siens.

Luan Peres (6) : sur cette partie, le Brésilien a été à la hauteur. Bien aidé par le repli défensif important de Lirola, le défenseur central a plutôt bien géré les montées d'un Lazzari actif et les tentatives d'un Anderson capable d'actions tranchantes. De plus, dans l'utilisation du ballon, il a été intéressant avec sa capacité à se démarquer grâce à ses courses pour monter le cuir.

Valentin Rongier (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Boubacar Kamara (6) : dans un rôle de milieu récupérateur, le Marseillais a également rendu une bonne copie. Comme à son habitude, le jeune talent français a gratté de nombreux ballons dans l'entrejeu en coupant plusieurs situations italiennes. Pour ne rien gâcher, il a été aussi à son avantage dans ses transmissions, avec notamment un jeu long de qualité pour servir Ünder ou encore Milik.

Mattéo Guendouzi (6) : une prestation irrégulière pour le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Très actif en début de rencontre, le joueur prêté par Arsenal a été ensuite plus discret, avec un jeu phocéen qui a penché sur le côté gauche. Pour autant, il a continué de réaliser ses efforts sur le plan défensif et a été globalement propre dans ses passes. Et paradoxalement, quand son équipe était moins bien en seconde période, il a retrouvé des couleurs. Remplacé à la 72e minute par Pape Gueye (non noté).

Cengiz Ünder (7) : suspendu contre Lorient, l'ailier réalisait son retour pour cette partie. Copieusement sifflé par les fans de la Lazio, le joueur prêté par l'AS Roma n'a absolument pas été déstabilisé par ce contexte. Sur tous ses ballons, l'international turc a fait vivre un enfer à ses adversaires. Maladroit sur une volée en début de partie, il a été ensuite l'auteur d'un festival conclu par une bonne frappe, mais Strakosha a sorti le grand jeu. Après la pause, il a été proche de donner un ballon de but à Milik, sauvé par Felipe, et a encore forcé Strakosha à une grosse parade. Percutant et dangereux, mais - malheureusement pour lui - pas décisif.

Dimitri Payet (4,5) : une déception. Le milieu offensif de l'Olympique de Marseille a eu un apport plus discret ce jeudi. Généreux dans ses efforts, l'international français n'a pas été juste dans ses transmissions, malgré un décalage sur la grosse occasion d'Ünder avant la mi-temps. Cependant, à l'approche de la zone de vérité, son impact n'a pas été aussi fort qu'en Ligue 1 et sa seconde période a été mauvaise avec de nombreuses imprécisions, dont une occasion donnée à Immobile, qui a trouvé la barre.

Pol Lirola (5,5) : dans un rôle peu habituel d'ailier sur le côté gauche, l'Espagnol n'a vraiment pas démérité. Obligé de revenir sur son pied droit pour jouer, l'ancien de la Fiorentina n'a pas ménagé ses efforts avec des replis défensifs importants malgré du déchet dans ses interventions ou ses transmissions. Il a été à l'origine d'une belle occasion avec ce centre pour Ünder en début de match. Remplacé à la 60e minute par Bamba Dieng (non noté).

Arkadiusz Milik (5) : une rencontre mitigée pour l'avant-centre de l'Olympique de Marseille. Souvent aux duels avec deux adversaires, l'international polonais s'est tout de même bien battu. Mais dans la zone de vérité, l'ancien de Naples n'a pas été assez efficace avec une frappe qui a frôlé le poteau de Strakosha, mais aussi un service superbe de Kamara gâché par une volée envoyée dans les tribunes. Remplacé à la 72e minute par Gerson (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LAZIO ROME 0-0 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E (OM) / 3e journée
Stade : Stadio Olimpico - Arbitre : D. Aytekin

Buts :
Avertissements : - D. Payet (52e), B. Kamara (73e), V. Rongier (81e), pour MARSEILLE

LAZIO ROME : T. Strakosha - Luiz Felipe, F. Acerbi - M. Lazzari, A. Marusic - S. Milinkovic-Savic (J. Akpro, 56e), D. Cataldi (Lucas Leiva, 77e), T. Basic (Luis Alberto, 57e) - Felipe Anderson (Pedro, 56e), C. Immobile, M. Zaccagni (Raul Moro, 77e)

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, D. Caleta-Car - V. Rongier (L. Balerdi, 85e), Luan Peres - M. Guendouzi (P. Gueye, 73e), B. Kamara - D. Payet - C. Ünder, Pol Lirola (C. Dieng, 61e) - A. Milik (Gerson, 73e)

Ünder a incarné un danger constant pour la Lazio

Dans ses tentatives, Milik n'a pas été en réussite

Rongier a crevé l'écran

Solide, Lopez a bien soulagé l'OM 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Après 14 journées de Ligue 1, quelle équipe vous semble la mieux armée derrière le PSG ?

Nice
Rennes
Lens
Marseille
Lyon
Monaco
Une autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB