Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Emery a encore frappé, Villarreal remporte la Ligue Europa ! - Débrief et NOTES des joueurs (Villarreal 1-1 (11-10 tab) MU)

Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 27/05/2021 à 00h12
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une séance de tirs au but dantesque, Villarreal a remporté la finale de la Ligue Europa contre Manchester United (1-1, 11-10 tab). C'est le premier grand trophée européen du sous-marin jaune. Et la quatrième C3 pour Unai Emery !

Emery a encore frappé, Villarreal remporte la Ligue Europa ! - Débrief et NOTES des joueurs (Villarreal 1-1 (11-10 tab) MU)
Les joueurs de Villarreal soulèvent le trophée

Au bout du suspense, Villarreal remporte la finale de la Ligue Europa en s'imposant contre Manchester United ! Les deux équipes ont dû patienter jusqu'à la séance des tirs au but pour se départager ce mercredi soir au stade Energa de Gdansk (1-1, 11-10 tab). En véritable spécialiste de la compétition, Unai Emery remporte sa quatrième C3 !

Moreno surprend MU

Manchester United a pourtant marqué son territoire dans le premier quart d'heure. Le pressing haut mancunien empêchait Villarreal de mettre en place son jeu et de ressortir proprement de ses 30 mètres. Mais le sous-marin jaune tenait bon. MU se procurait quelques occasions, sur des tirs non cadrés de McTominay et Shaw, mais ne parvenait finalement pas à inquiéter le gardien adverse Rulli, vigilant ensuite sur une frappe de Fernandes.

Après 15-20 minutes compliquées, les Espagnols avaient laissé passer l'orage. Plus entreprenants, les hommes d'Unai Emery s'offraient à leur tour, sans succès, quelques opportunités sur des frappes lointaines. Avant de faire la différence dans ce premier acte sur coup de pied arrêté : Moreno ouvrait le score pour Villarreal en reprenant un coup franc de Parejo au second poteau (1-0, 29e) ! Derrière, Manchester poussait fort pour égaliser, mais l'équipe espagnole résistait jusqu'à la pause.

Cavani égalise, De Gea craque...

Dominateur mais brouillon en début de seconde période, MU trouvait finalement la faille un peu avant l'heure de jeu. Sur un ballon qui traînait dans la surface, à la suite d'une frappe déviée de Fernandes, Cavani marquait un but de renard (1-1, 55e). Le club anglais a ensuite totalement dominé les débats. Asphyxié, Villarreal ne faisait que repousser les vagues mancuniennes et n'arrivait plus à revenir dans la moitié de terrain adverse.

Sous l'eau dans cette seconde période malgré les nombreux changements tentés par Emery, le sous-marin jaune parvenait tout même à rester à 1-1 jusqu'à la 90e minute pour jouer la prolongation. Les Espagnols ont profité du break après le temps réglementaire pour retrouver un second souffle et dominer les débats ensuite, sans parvenir non plus à se montrer dangereux. La décision s'est donc faite lors d'une interminable séance des tirs au but remportée par Villarreal suite à l'unique échec de... De Gea. Tous les joueurs avaient marqué sur leurs tentatives, jusqu'au tour des deux gardiens. Si Rulli a envoyé une praline dans les filets, De Gea a finalement précipité la chute de son équipe. Dingue !

La note du match : 5/10

Un premier acte marqué par l'ouverture du score de Villarreal mais assez pauvre en occasions. Manchester United a monopolisé le cuir sans parvenir à bouger un bloc espagnol bien en place. La pression et l'égalisation mancunienne ont ensuite animé un peu une seconde période toujours décevante en terme d'occasions de but. Malgré tout, le suspense a été au rendez-vous, avec un dénouement toujours stressant lors d'une interminable séance des tirs au but qui permettra sans doute à cette finale de rester dans les mémoires. Et de faire remonter la note.

Les buts :

- Sur un coup franc de 40 mètres tiré par Parejo, Moreno échappe au marquage de Shaw et passe dans le dos de Lindelöf pour marquer du plat du pied droit au second poteau (0-1, 29e).

- A la suite d'un corner repoussé, Rashford reprend d'une frappe aux 20 mètres. Le ballon est freiné par la défense espagnole, mais Cavani a bien suivi et marque face à la cage (1-1, 55e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Scott McTominay (7,5/10)

Son équipe a craqué dans la séance des tirs au but, mais il aura fait un très gros match. Le milieu écossais a sonné la révolte de MU dans cette finale. Alors que la formation mancunienne bégayait son jeu en début de seconde période, il a apporté du caractère pour réveiller les siens avant le but égalisateur. Il a été excellent dans ses transitions, perforant le bloc adverse de ses coups de poignards. Défensivement, il a rempli son cahier des charges. Que ce soit dans le cadrage, l'abattage et les duels. On retiendra aussi son sacrifice pour dévier une frappe de Pino. Remplacé à la 120e+3 par Alex Telles (non noté).

VILLARREAL :

Gerónimo Rulli (7) : l'ancien gardien de Montpellier n'a pas fait de véritable exploit durant la rencontre. Il a été rassurant dans les sorties aériennes et ne peut rien sur le but de Cavani. En revanche, il est décisif durant la séance des tirs au but : il n'a pas tremblé pour marquer son penalty et arrêter celui de De Gea juste derrière.

Juan Marcos Foyth (6) : le latéral droit a très bien commencé son match avec plusieurs interventions inspirées. On aurait pu penser que son KO, suite à un choc contre le genou de Pogba, allait le perturber pour la suite de son match, mais il est finalement revenu sur la pelouse pour mener à bien son travail défensif. On notera tout de même qu'il s'en sort bien après un tacle dangereux sur le mollet de Shaw qui aurait pu faire des dégâts… Remplacé à la 88e par Mario Gaspar (non noté).

Raúl Albiol (6,5) : le vétéran espagnol a su faire parler son expérience pour repousser le danger devant le but. Il a livré un sacré duel avec Cavani.

Pau Torres (6) : aux côtés du vieux briscard Albiol, le jeune défenseur a tenu la comparaison. Il a rarement été pris à défaut et se trouvait toujours bien placé, à l'image de son sauvetage sur une tête de Cavani.

Alfonso Pedraza (4,5) : hargneux dans les duels, brouillon dans l'utilisation du ballon… le latéral gauche a surtout tenté de faire le job défensivement. Mais les Red Devils sont globalement plus souvent passés par son côté. Ce n'est pas anodin... Remplacé à la 88e par Alberto Moreno (non noté).

Yeremi Pino (5) : au culot, le jeune ailier a essayé de se montrer dans cette finale. Il se procure deux occasions sur des frappes qui ne trouvent pas le cadre, mais il met aussi son équipe en danger sur une talonnade inutile vers sa surface en début de match. Remplacé à la 77e par Paco Alcacer (non noté).

Etienne Capoue (7) : l'ancien Toulousain s'est montré à son avantage dans cette finale. Un match de devoir pour le milieu, qui a fait parler sa puissance et son endurance pour récupérer le ballon et combler les espaces. Remplacé à la 120e+3 par Dani Raba (non noté).

Daniel Parejo (6,5) : précieux sur coups de pied arrêtés, le milieu espagnol permet à son équipe d'ouvrir le score en tirant le coup franc repris par Moreno. Il a permis aux siens de respirer un peu mieux en ressortant proprement le ballon durant certaines périodes de cette finale.

Trigueros (5) : dans une position de milieu gauche dans le 4-4-2 de Villarreal en phase défensive, l'Espagnol n'a pas ménagé ses efforts. Peu en réussite offensivement, à l'image de ses deux tentatives qui n'ont pas trouvé le cadre. Remplacé à la 77e par Moi Gómez (non noté).

Gerard Moreno (7) : auteur de 29 buts cette saison avant le coup d'envoi, le buteur de Villarreal a rajouté une unité à son compteur en ouvrant le score dans cette finale. Un but qui venait récompenser une très bonne première demi-heure, durant laquelle il avait fourni de gros efforts pour mener les attaques espagnoles et venir défendre près de sa surface. Il a eu moins d'opportunités de briller offensivement ensuite, mais il n'a jamais rechigné à faire les efforts pour le collectif.

Carlos Bacca (4) : seul à la pointe de l'attaque, le Colombien n'a pas beaucoup pesé sur cette rencontre. Il a fait ce qu'il a pu pour aider son bloc à remonter avec son jeu dos au but. On retiendra son joli centre en coup du foulard vers Torres, qui ne trouve pas le cadre de la tête. Remplacé à la 59e par Francis Coquelin (5), qui a fait les efforts pour aider son équipe à tenir sous la pression en seconde période.

MANCHESTER UTD :

David De Gea (3) : c'est cruel, mais on retiendra surtout sa séance de tirs au but. L'Espagnol n'a bloqué aucune tentative et rate la sienne, offrant le sacre à Villarreal. Durant la rencontre, il n'avait pas eu beaucoup à s'employer et ne peut pas grand-chose sur le but de Moreno.

Aaron Wan-Bissaka (6) : il a montré du tonus avec des bonnes interventions et des remontées de balle propres pour distiller quelques centres dans la surface espagnole. Villarreal est d'ailleurs rarement passé sur son côté. Remplacé à la 120e+3 par Juan Mata (non noté).

Eric Bailly (5) : un match en demi-teinte pour le défenseur central. Il a su jouer dur quand il le fallait, mais il a été plusieurs fois en retard dans ses interventions. Remplacé à la 115e par Axel Tuanzebe (non noté).

Victor Lindelof (4) : le Suédois n'a pas été beaucoup mis en difficulté dans le jeu, mais il est pris dans son dos sur l'ouverture du score. Dans une finale, ça coûte cher…

Luke Shaw (6) : le latéral gauche n'a pas été avare d'efforts dans son couloir. Défensivement, il a plutôt bien bloqué ses adversaires. Offensivement, il a été dangereux sur un centre-tir en première période, puis un bon ballon vers Cavani dans le second acte.

Scott McTominay (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Paul Pogba (5,5) : solide dans les duels et inspiré dans ses passes, à l'image d'un magnifique extérieur vers Greenwood sur l'aile droite, le Français s'est baladé en début de match lorsque son équipe dominait. Derrière, il a été moins brillant. Il a su orienter le jeu avec son jeu long, mais cela n'a pas été suffisant pour créer véritablement le danger. Remplacé à la 115e par Daniel James (non noté).

Marcus Rashford (5) : l'attaquant anglais a eu le mérite de percuter et tenter des choses en première période, avec notamment une bonne passe pour McTominay sur la première occasion du match, puis une frappe captée par Rulli. Il lui a manqué la réussite dans les derniers mètres pour véritablement peser dans cette finale.

Bruno Fernandes (4) : c'est la grosse déception de la soirée. Le milieu offensif portugais n'a jamais endossé son costume de patron. Si brillant durant toute la saison avec MU, il n'a pas eu le rendement attendu et n'a pas su faire la différence.

Mason Greenwood (4) : l'attaquant mancunien a sans doute manqué d'un peu d'expérience dans cette finale. Il avait plutôt bien commencé son match avec de la justesse dans ses passes, mais il a peu à peu fini par déjouer en faisant les mauvais choix. Remplacé à la 100e par Fred (non noté).

Edinson Cavani (6,5) : c'est lui qui relance Manchester United dans cette finale en marquant un but de renard des surfaces. Avant, il n'avait pas été en réussite sur un bon ballon de Greenwood dans la surface. On notera encore de gros efforts dans le repli défensif.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

VILLARREAL 1-1 MANCHESTER UTD (mi-tps: 1-0) - LIGUE EUROPA - Finale
Stade : Stadion Energa Gdansk - Arbitre : C. Turpin

Buts : Gerard Moreno (29e) pour VILLARREAL - E. Cavani (55e) pour MANCHESTER UTD
Avertissements : E. Capoue (54e), J. Foyth (84e), pour VILLARREAL - E. Bailly (82e), E. Cavani (113e), pour MANCHESTER UTD

VILLARREAL : G. Rulli - Albiol, Pau Torres - J. Foyth (Mario Gaspar, 88e), Alfonso Pedraza (Alberto Moreno, 88e) - Yeremi Pino (Paco Alcácer, 77e), E. Capoue (Dani Raba, 120+3e), Dani Parejo, Trigueros (Moi Gómez, 77e) - Gerard Moreno, C. Bacca (F. Coquelin, 60e)

MANCHESTER UTD : David de Gea - E. Bailly (A. Tuanzebe, 116e), V. Lindelöf - A. Wan-Bissaka (Mata, 120+3e), L. Shaw - S. McTominay (Alex Telles, 120+3e), P. Pogba (D. James, 116e) - Bruno Fernandes - M. Greenwood (Fred, 100e), M. Rashford - E. Cavani

 Moreno a ouvert le score dans cette finale (1-0, 29e)

Cavani a égalisé pour Manchester United (1-1, 55e)

Rulli stoppe le penalty de De Gea !

Ses coéquipiers viennent le féliciter

Emery porté en triomphe







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Villarreal

V
I
L
L
A
R
R
E
A
L
Banc des remplaçants Manchest. Utd

M
A
N
C
H
E
S
T
.

U
T
D


MASQUER LA PUB