Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Super Ligue : le nouveau message d'alerte de Pérez

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 24/04/2021 à 10h27
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Partisan inconditionnel de la Super Ligue, Florentino Pérez ne compte pas lâcher le morceau. Si certains clubs ont décidé de faire machine arrière, le président du Real Madrid, très remonté contre l'UEFA, estime que la création de cette compétition est inévitable pour éviter la banqueroute.

Super Ligue : le nouveau message d'alerte de Pérez
Florentino Pérez persiste et signe pour la Super Ligue.

Florentino Pérez n'est pas du genre à baisser les yeux. Chef d'entreprise connu et reconnu, le président du Real Madrid n'est clairement pas prêt à lâcher le morceau concernant la Super Ligue.

Alors que le projet semble déjà mort-né, suite aux défections successives des équipes concernées, le patron de la Maison Blanche assure que la mise en place d'une telle compétition est nécessaire pour le salut de tous.

Pérez admet une erreur, mais...

«Les temps changent, les gens et le monde évoluent, et il faut s'adapter par obligation. Ce n'est pas seulement nécessaire, c'est aussi et surtout souhaitable» , a soutenu l'homme de 74 ans dans un entretien accordé à AS. Ce dernier pense d'ailleurs que la manière dont a été vendue la Super Ligue n'a pas été correcte. «Je le répète, ce n'est pas une ligue fermée. Elle ne va pas à l'encontre des championnats nationaux car le but est de redistribuer un maximum d'argent à tous les clubs de football» , a rajouté Pérez.

L'Ibère admet néanmoins qu'une erreur a été faite de la part des équipes impliquées dans le projet, même s'il accuse des forces extérieures d'avoir tenté de faire capoter l'affaire. «Je n'ai aucun mal à reconnaître que quelque chose a été mal fait. Ce projet ou un autre similaire se fera, et j'espère rapidement. (...) Il faut l'enclencher le plus rapidement possible mais il faut d'abord expliquer avec bonne foi aux gens que ce projet a été manipulé par ceux qui n'ont d'autre objectif que de défendre leurs intérêts» , a pesté le Madrilène.

Pérez s'en prend à l'UEFA

Parmi les personnes ciblées, Aleksander Ceferin. Le dirigeant merengue n'a pas du tout apprécié la position du président de l'UEFA, qu'il considère comme une personne irrespectueuse et perfide. «Le président de l'UEFA a eu un comportement inadéquat, surtout venant de la part du dirigeant d'une institution qui défend le football et ses valeurs. Tout ce qui s'est passé est lamentable, avec les insultes et les menaces. Sa violence nous a surpris. Nous avons voulu discuter des détails, mais ils ne nous ont pas laissé le temps. L'UEFA va à l'encontre de la libre concurrence de l'Union Européenne» , a soupiré le businessman, peu convaincu par la nouvelle formule de la C1 proposée par l'instance à l'horizon 2024.

«Je ne vais pas dire à l'UEFA ce qu'elle doit faire, mais je crois qu'elle doit changer, parce qu'il est nécessaire que les compétitions soient plus intenses et compétitives. Je ne suis pas du tout convaincu. Ni sur le format, que personne ne comprend, ni sur la date, parce que d'ici 2024, tous les clubs seront ruinés» , a prévenu Pérez, qui craint de voir le système actuel s'effondrer comme un château de cartes. «D'ici là, de nombreuses équipes en faillite se soulèveront. Il ne restera sur pied que les équipes dirigées par un État ou un multimilliardaire qui acceptent, pour le divertissement, de perdre des centaines de millions d'euros par saison» , a terminé Pérez. Autant dire que le principal intéressé n'est pas près de rendre les armes.

Que pensez-vous des propos de Florentino Pérez ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB