Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Italie : cris racistes contre Koulibaly, mort d'un supporter... Les incidents survenus lors de Inter-Naples secouent la Serie A

Par Romain Rigaux - Actu Italie, Mise en ligne: le 27/12/2018 à 13h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La soirée de mercredi a été marquée par plusieurs incidents en marge du match entre l'Inter Milan et Naples. Le défenseur napolitain Kalidou Koulibaly a été victime de cris racistes pendant la rencontre et un supporter intériste est décédé après des affrontements entre fans des deux équipes.

Italie : cris racistes contre Koulibaly, mort d'un supporter... Les incidents survenus lors de Inter-Naples secouent la Serie A
Nerveux, Koulibaly n'a pas terminé la rencontre

La victoire de l'Inter Milan contre Naples (1-0), mercredi soir en Serie A, paraît désormais bien anecdotique. Depuis le coup de sifflet final, l'extra-sportif a pris le dessus sur le sportif en raison de plusieurs incidents survenus en marge de la rencontre.

Ancelotti a voulu interrompre le match

Dans un premier temps, ce sont les cris racistes visant Kalidou Koulibaly (27 ans) qui ont fait parler. Pour son entraîneur Carlo Ancelotti, il ne faut pas chercher plus loin pour expliquer le carton rouge reçu par son joueur à la 81e minute, après avoir applaudi ironiquement l'arbitre qui venait de le sanctionner d'un carton jaune. «Son état d'esprit a été conditionné par le racisme subi» , a indiqué le coach napolitain après la rencontre.

«On a demandé trois fois la suspension du match et il y a eu trois annonces via les haut-parleurs. La solution était de l'interrompre, la prochaine fois, on quittera le terrain et on perdra le match sur tapis vert» , a lancé l'ancien coach du PSG. «Déçu de la défaite et surtout d'avoir abandonné mes frères. Mais je suis fier de la couleur de ma peau. D'être Français, Sénégalais, Napolitain : un homme» , a de son côté tweeté Koulibaly après le match.

Les excuses du maire de Milan

L'ancien joueur de Metz a reçu les excuses du maire de Milan, Giuseppe Sala. «Les cris de singe adressés à Koulibaly étaient une honte. Un acte honteux envers un athlète sérieux, qui porte avec fierté la couleur de sa peau. (...) En attendant, je demande pardon à Kalidou Koulibaly, en mon nom et en celui du Milan sain, qui veut témoigner du fait que l'on peut se sentir frères même dans les temps difficiles dans lesquels nous vivons.»

Sala a également proposé que l'Inter confie son brassard de capitaine au défenseur ghanéen Kwadwo Asamoah lors du prochain match. Largement défendu en Italie, le Sénégalais a aussi reçu le soutien de Cristiano Ronaldo. «Dans le monde et dans le football, je veux toujours de l'éducation et du respect. Non au racisme et à toute forme de discrimination !» , a écrit le Portugais sous une photo des deux joueurs.

Un supporter de l'Inter est décédé

Mais la Serie A a aussi été secouée par un drame avec l'annonce ce matin de la mort d'un supporter de l'Inter Milan. Gravement blessé lors des affrontements survenus avant la rencontre, ce fan des Nerazzurri est décédé à l'hôpital ce jeudi. «Après avoir été renversé par un van avant le match, il avait été admis à l'hôpital San Carlo, en code rouge. La longue opération à laquelle il a été soumis n'a pas suffi, ses blessures étaient trop graves» , a écrit l'agence AGI.

Une bagarre a éclaté avant le match entre une soixantaine de supporters, et quatre fans napolitains ont aussi été blessés, dont un par un coup de couteau d'après le Corriere della Sera. Le président de la Fédération italienne, Gabriele Gravina, n'écarte pas la suspension du championnat. «C'est une réflexion à avoir. Il faut maintenant réfléchir un instant et se coordonner. C'est un problème d'ordre public et il devrait être géré en tant que tel, y compris le fait de jouer ou non» , a-t-il indiqué au Messaggero. Sale soirée pour le football italien...

Que vous inspirent ces évènements ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB