Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Monaco : Lacombe protège ses joueurs et accuse l’arbitre, les médias…
Par Nicolas Lagavardan - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 09/01/2011 à 12h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Guy Lacombe est entré dans une colère noire samedi soir après l'élimination de son équipe aux tirs au but face à Chambéry. Pour l'entraîneur de Monaco, son équipe a été victime de la collusion entre les médias et l'arbitre, favorables au petit poucet plutôt qu'au pensionnaire de l'élite…

Monaco : Lacombe protège ses joueurs et accuse l’arbitre, les médias…
G. Lacombe laisse une nouvelle fois éclater sa colère

Amorphe en championnat, Monaco espérait prendre un bol d'air frais avec la Coupe de France. Face à Chambéry samedi, les hommes de Guy Lacombe étaient logiquement favoris mais ont finalement été éliminés par les pensionnaires de CFA 2 (1-1, 3 tab 2). Une humiliation de plus qui pourrait peser lourd dans les têtes monégasques.

Pour éviter que ses joueurs ne gambergent toujours plus et finissent par ne pas s'en relever, l'entraîneur de l'ASM a choisi après le match de ne pas accabler son équipe et de mettre la défaite sur le dos de l'arbitre qui a refusé deux buts aux Monégasques. A la 119e minute en particulier, Lukman Haruna a cru délivrer les siens mais son but a été refusé pour jeu dangereux sur le gardien. Une décision sévère de la part de Pascal Vileo, invraisemblable selon Lacombe.

G. Lacombe – «il faut tout faire pour que le petit passe»

«Quand on marque deux buts valables, pourquoi on nous les refuse ? On est tombé contre une équipe valeureuse avec un public chauffé à blanc, mais que l'arbitre tombe dans le piège, c'est incroyable

» , s'est plaint Lacombe. «Il ne s'imagine pas le mal qu'il fait au club. C'est très dommageable. Vous ne pouvez pas savoir pas ce que ressentent les joueurs, c'est terrible. C'est ahurissant de voir ça. C'est une erreur, une injustice terrible, mais va falloir s'en relever» , a pleuré Lacombe après le match.

L'entraîneur a aussi laissé à penser que les médias auraient influencé l'arbitre car ils préfèreraient voir de petites équipes battre les gros. «On va vers une dérive. Les médias sont là, donc il faut tout faire pour que le petit passe» , a accusé Lacombe. Ce coup du sort a été fatal, Chambéry a finalement remporté la séance de tirs au but et donc la qualification. Les médias sont toujours là, ce qui n'empêche pas les meilleurs de gagner…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB