Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Quand Mexès pète les plombs
Par Alexis Toledano - Actu Italie, Mise en ligne: le 23/09/2010 à 15h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Alors que le sort semblait enfin sourire à Philippe Mexès, avec son tout nouveau statut de titulaire en équipe de France, ses difficultés en club pourraient bien changer la donne. Symbole de son mal-être, le véritable pétage de plomb dont il s'est fendu, ce mercredi, lors de la défaite des siens face à Brescia (1-2).

Quand Mexès pète les plombs
Les nerfs de Mexès ont lâché...

Alors qu'il affiche une sérénité impériale et rassurante en équipe de France, Philippe Mexès est plus fébrile que jamais avec la Roma. Son coup d'éclat de mercredi en est la parfaite illustration. Après avoir été expulsé, le Français a perdu le contrôle de ses nerfs, et s'en est pris au corps arbitral. Il a notamment violemment invectivé l'arbitre assistant, et plusieurs de ses coéquipiers ne furent pas de trop pour le détacher. Un violent coup de pied à portée d'une caméra plus tard, et l'ancien Auxerrois ruminait sa rage dans les vestiaires, après avoir quitté le terrain, les larmes aux yeux.

Alors certes, la faute qu'il a commise et qui a été sanctionnée d'un pénalty était en dehors de la surface. Certes, l'attaquant était en position de hors-jeu. Mais en dépit de ces approximations, l'attitude de Mexès, révélatrice de sa situation délicate à Rome, inquiète.

Quelle conséquence pour les Bleus ?

Après une saison 2009-2010 difficile, Mexès n'apparaît plus comme le défenseur intraitable qu'il a été, et comme Laurent Blanc l'attend en équipe de France. Ses relations avec son entraîneur, Claudio Ranieri, se sont tendues, et ses apparitions – plus rares – sur le terrain, ne sont plus aussi rassurantes. Dans cette Roma qui s'enfonce inexorablement en championnat (18e au classement), le Français est le premier à boire la tasse, et semble au bord de la noyade.

Le sélectionneur tricolore s'est pourtant montré très clair. Il ne s'appuiera que sur des joueurs qui jouent dans leur club. Or, son défenseur central a écopé de trois matches de suspension, et sa place dans le onze de la Louve en sera d'autant plus remise en cause dans le futur. Mexès n'aborde donc pas les rencontres contre la Roumanie, le 9 octobre, et le Luxembourg, le 12, de la meilleure des manières.

Laurent Blanc lui en tiendra-t-il rigueur ? Peu évident, même si on ne connaîtra la réponse que jeudi prochain, lors de l'annonce de sa prochaine liste. Mais il serait judicieux pour l'avenir international de Mexès que sa prochaine prestation en Bleu soit à la hauteur, et que sa situation romaine se décante au plus vite. A moins que son salut ne passe par un départ...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Comprenez-vous la décision de Thauvin de rejoindre les Tigres au Mexique ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB