Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Escalettes reparle succession
Par Romain Boselli - Equipe De France, Mise en ligne: le 30/01/2010 à 00h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Jean-Pierre Escalettes a confirmé ce vendredi que le nom du successeur de Raymond Domenech serait connu avant le début de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le président de la Fédération française de football s'est livré à quelques confidences à l'issue du conseil fédéral organisé dans l'après-midi. Extraits.

Escalettes reparle succession

«J'ai pensé que c'était mon devoir de ne pas être hypocrite» . Voici les premiers mots de Jean-Pierre Escalettes recueillis à la sortie du conseil fédéral de la FFF tenu vendredi à Paris. Le patron du football français a choisi de jouer cartes sur table en dévoilant les prochaines échéances à propos de la succession de Raymond Domenech à la tête des Bleus après le Mondial en Afrique du Sud. «Par respect, il faut que cela soit fait avant la Coupe du monde. Tout le monde sait ce qui va se passer. Il faut s'y prendre à l'avance, on ne peut pas choisir un nouveau sélectionneur en juillet» , a t-il expliqué le président Escalettes. Sage décision lorsqu'on sait que la plupart des contrats des entraîneurs sont négociés avant la fin de saison.

Blanc et Deschamps toujours favoris

A moins de 5 mois d'une Coupe du monde où les Bleus seront très attendus, Jean-Pierre Escalettes sait que le climat qui entoure l'équipe de France n'est pas très favorable actuellement et que la reconquête du public passera par une totale transparence et une meilleure communication autour des tricolores. En attendant, le président de la Fédération française de football a refusé de parler d'un quelconque malaise avec les joueurs. «Ne me dites pas que ça les déstabilise. Il vaut mieux qu'ils sachent clairement les choses cinq ou six mois avant le début de la Coupe du monde plutôt qu'à 15 jours du coup d'envoi» , a-t-il expliqué.

Le nom du futur sélectionneur pourrait être choisi lors du conseil fédéral du mois avril (mai au plus tard). Jean-Pierre Escalettes a rappelé que Laurent Blanc (Bordeaux) et Didier Deschamps (Marseille) faisaient partie des cibles prioritaires. Récemment, l'ex-international français Luis Fernandez, champion d'Europe en 1984 avec les Bleus, a envoyé une candidature spontanée à la FFF. Une initiative que n'a pas souhaité commenter le patron du football français. Mais sans oublier Alain Boghossian, qui n'aurait pas dit son dernier mot.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique EURO 2020


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB