Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM peut nourrir de gros regrets
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/01/2010 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après un but de Mandanda contre son camp qui n'aurait jamais dû être validé, l'OM a su trouver les ressources pour arracher le match nul à Bordeaux (1-1). Longtemps moyens, les Marseillais peuvent s'en vouloir de n'avoir emballé cette rencontre que dans le dernier quart d'heure. Bordeaux maintient ses 11 points d'avance au classement sur l'OM et fait un pas de plus vers le titre.

L’OM peut nourrir de gros regrets
Ciani et Niang se sont livrés un gros duel

Au terme d'une rencontre qui a mis longtemps à s'emballer, l'Olympique de Marseille est parvenu à accrocher Bordeaux à Chaban-Delmas ce dimanche soir (1-1). Les Girondins ouvraient pourtant le score à la 45e minute suite à un but contre son camp de Mandanda, gêné par une charge de Chamakh. Un but validé par M. Duhamel, à la grande colère des Phocéens et de Didier Deschamps. En seconde période, après l'exclusion de Planlus à l'heure de jeu, les Olympiens trouvaient les ressources pour égaliser à la 81e minute par l'intermédiaire de Cheyrou. Les Marseillais poussaient très fort ensuite mais sans parvenir à prendre l'avantage.

Les buts

- A la 45e minute, sur un centre de Ciani, Mandanda sort, mais gêné par une charge aérienne de Chamakh, relâche le ballon au fond de ses filets alors que la faute du Marocain semble évidente (1-0).

- A la 81e minute, sur une déviation de Brandao de la tête dans la surface, Cheyrou contrôle de la poitrine et fusille Ramé d'une reprise acrobatique (1-1).

Les autres temps forts

- A la 5e minute, sur un corner tiré depuis le côté droit par Gourcuff, Ciani profite d'un mauvais dégagement de la défense marseillaise pour tenter sa chance du gauche. Sa frappe déviée passe juste au-dessus de la barre transversale.

- A la 37e minute, lancé en profondeur, Niang va se présenter seul face à Carrasso, mais le portier bordelais, vigilant, sort hors de sa surface et devance l'attaquant marseillais pour écarter le danger.

- A la 60e minute, Niang se retrouve en position très favorable. Juste à l'extérieur de la surface, Planus le fauche par derrière. Le défenseur bordelais est directement exclu par M. Duhamel.

- A la 78e minute, sur un corner tiré par Valbuena, la tête de Niang prend le chemin des filets mais Trémoulinas sauve de la cuisse sur sa ligne.

- A la 85e minute, sur un mauvais dégagement de la défense bordelaise, Valbuena place une reprise de volée croisée à ras de terre qui manque le cadre d'un rien.

La prestation des Bordelais

Soirée très tranquille pour Carrasso, qui n'a pas eu un seul arrêt à faire. Blessé au mollet en début de seconde période, l'ancien Toulousain a dû céder sa place à Ramé. Devant lui, Ciani a été l'auteur d'une grosse prestation défensive, gagnant la majorité de ses duels. A ses côtés, Planus a été sobre, avant de se faire exclure à l'heure de jeu pour une grosse faute sur Niang anéantissant une occasion manifeste de but. Sur son flanc droit, Chalmé a parfois été bougé par Niang mais l'ancien Lillois a souvent apporté le danger offensivement. De l'autre côté, Trémoulinas a bien tenu son couloir mais il aurait pu se montrer davantage aux avant-postes. Au milieu de terrain, Diarra a récupéré de nombreux ballons. Plasil a lui été peu en vue, de même que Gourcuff qu'on attendait davantage pour débrider cette rencontre. A droite, Gouffran n'est jamais réellement parvenu à exploiter sa vitesse. L'ancien Caennais a d'ailleurs été remplacé dès la mi-temps par Fernando, appliqué en défense centrale après la sortie de Planus. De l'autre côté, Wendel s'est surtout montré dangereux sur coups de pied arrêtés. Aligné seul en pointe, Chamakh a beaucoup bataillé. Au duel avec Mandanda, il contraint ce dernier à marquer contre son camp sans que l'arbitre de voit sa faute.

La prestation des Marseillais

Mandanda a vécu une rencontre difficile. Le portier marseillais peut en vouloir à l'arbitre de ne pas avoir vu la faute de Chamakh sur le but qu'il marque contre son camp. Devant lui, Diawara a fourni un gros match, gagnant la majorité de ses duels. A ses côtés, Hilton a été peu mis en danger. A gauche, Heinze a parfois été gêné par la vitesse de Gouffran et les dédoublements de Chalmé mais l'Argentin est toujours aussi combatif. Touché à la cuisse, l'ancien Madrilène a dû céder sa place en deuxième période à Bocaly. De l'autre côté, Bonnart s'en est bien tiré défensivement mais l'ancien Manceau n'a jamais pris son couloir. Au milieu de terrain, Cissé et Cheyrou ont été étouffés dans l'entrejeu, avant d'être mieux en deuxième période. L'ancien Auxerrois a eu le mérite d'égaliser pour l'OM. Lucho a lui été transparent d'un bout à l'autre de la partie. L'Argentin a touché très peu de ballons. Comme souvent, Niang fut l'attaquant marseillais le plus dangereux, mais le Sénégalais a été trop peu servi. Brandao s'est lui montré d'une extrême maladresse. Le Brésilien a raté de nombreux contrôles.

L'homme du match : Mickaël Ciani (Bordeaux)

Le remplaçant de Souleymane Daiwara au sein de la charnière centrale bordelaise a été l'auteur d'une grosse prestation. Impeccable défensivement, Mickaël Ciani est aussi à l'origine du but de son équipe juste avant la pause.

Avec ce match nul, Bordeaux conserve ses 11 points d'avance sur l'OM au classement et fait un pas supplémentaire vers le titre. Marseille, avec 33 unités au compteur, pointe à la 4e place mais compte toujours un match en retard à disputer contre Sochaux.


Ligue 1 / 20e journée
Bordeaux 1-1 Marseille (1-0)
Stade Jacques Chaban-Delmas (Bordeaux)
Arbitre : M. Laurent Duhamel
Buts : Mandanda (45e, csc) pour Bordeaux ; Cheyrou (81e) pour Marseille
Avertissements : Chalmé (55e) pour Bordeaux ; Brandao (45e), Cheyrou (50e), Lucho (64e) pour Marseille
Exclusion : Planus (60e) pour Bordeaux

Bordeaux : Carrasso (Ramé, 57e) – Chalmé, Ciani, Planus, Trémoulinas – Plasil (Sané, 80e), Diarra (cap.) – Gouffran (Fernando, 46e), Gourcuff, Wendel - Chamakh. Entraîneur : Laurent Blanc.

Marseille : Mandanda – Bonnart (Ben Arfa, 63e), Diawara, Hilton, Heinze (Bocaly, 68e) – Lucho, Cissé (Valbuena, 76e), Cheyrou – Abriel, Brandao, Niang (cap.). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

La note du match
5,0
Entre deux prétendants au titre, on s'attendait à ce que cette rencontre accouche d'un meilleur spectacle. Les conditions (6°C) étaient pourtant idéales, même si la pelouse de Chaban-Delmas était légèrement bosselée. Le physique a souvent pris le pas sur la technique au cours de cette partie. Heureusement que la deuxième période fut plus animée que la première.

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB