Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le «coup tactique» d’Escalettes
Par Nicolas Lagavardan - Equipe De France, Mise en ligne: le 07/01/2010 à 15h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pourquoi le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes a-t-il choisi les premiers jours de janvier pour évoquer la succession de Raymond Domenech ? L'ancien sélectionneur Jacques Santini a son avis sur la question et n'approuve pas la démarche qui fragilise selon lui Bordeaux et Marseille.

Le «coup tactique» d’Escalettes

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, Jacques Santini, estime que le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes a commis une erreur de communication en abordant dès à présent le sujet de la succession de Raymond Domenech, avançant notamment les noms de Laurent Blanc (Bordeaux) et Didier Deschamps (Marseille). «Maintenant, même s'il y aura des démentis, les joueurs marseillais et bordelais ne vont pas arrêter de penser à cela. Ils vont se dire que leur coach ne sera peut-être plus là l'été prochain» , a-t-il avancé dans les colonnes du journal Le Parisien ce jeudi.


J. Santini – «c'est pour laisser Domenech tranquille»

«Pensez à (Yoann) Gourcuff, qui a lié son maintien à Bordeaux à celui de Blanc. Ou aux joueurs que Deschamps a fait venir. Pour ces deux clubs, Escalettes aurait vraiment dû attendre encore un mois ou deux avant de parler» , a regretté Santini. Pourquoi Escalettes a-t-il pris le risque de raviver le débat alors que l'actualité ne tourne pas autour des Bleus actuellement ? Une manière, selon Santini, de rassurer le public en confirmant le départ de Domenech après le Mondial et de lui permettre ainsi d'être tranquille pour préparer le rendez-vous mondial en Afrique du Sud. «C'est un coup tactique, pour enlever un peu de pression.»

«Ceux qui n'aiment pas Raymond n'ont plus à craindre de le voir rempiler. Il espère ainsi qu'on va laisser le sélectionneur tranquille.» Tranquille pour préparer sa liste des 23, tranquille ensuite pour préparer les matchs amicaux contre le Costa Rica le 25 mai, la Tunisie le 30 mai puis la Chine le 4 ou 5 juin ? Cette sortie d'Escalettes ne suffira probablement pas ! D'autant que la question de la succession de Domenech sera déjà revenue sur le tapis, Escalettes n'excluant pas de régler la question dès le mois de mai, soit avant le début de la Coupe du monde. Quatre mois pour trouver le prochain sélectionneur, il faudra bien ça pour convaincre Blanc…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique EURO 2020


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB