Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Quatre favoris pour un enterrement
Par Nicolas Lagavardan - Equipe De France, Mise en ligne: le 05/01/2010 à 20h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes a donné ce mardi une liste de quatre entraîneurs susceptibles de succéder à Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France.

Quatre favoris pour un enterrement

Interrogé au micro d'Europe 1 ce mardi, le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes, a jeté quatre noms sur la table, susceptibles de prendre la succession de Raymond Domenech au poste de sélectionneur de l'équipe de France : Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux), Didier Deschamps (entraîneur de Marseille), Alain Boghossian (entraîneur adjoint de l'équipe de France) et Jean Tigana (libre). Une chose est sûre, le prochain sélectionneur «ne sera pas un étranger. Nous disposons suffisamment de techniciens en France pour éviter d'aller voir à l'étranger comme ont pu le faire certains de nos voisins» , a prévenu Escalettes, faisant référence à l'Angleterre notamment.

Escalettes ne veut pas «déshabiller un club»

La logique établie depuis des années voudrait que Boghossian (le seul parmi les quatre prétendants à faire partie de la DTN) prenne le relais. Mais Escalettes assure qu'il ne veut «pas se confiner à la DTN» … Si Tigana est libre, le grand favori demeure Blanc, sous contrat avec les Girondins jusqu'en 2011. «Si nous prenons un entraîneur qui est en club, pas question de lui dire à la dernière minute. Laurent Blanc fait partie des pistes très intéressantes, mais il y a beaucoup d'obstacles. Il a un contrat dans un club. Tout ça se travaille dans la sérénité, dans le calme, car il n'est pas question de déshabiller un club pour l'équipe de France» , a plaidé Escalettes. Le discours vaut donc aussi pour Deschamps. Candidat et libre en 2006, l'ancien capitaine des Bleus ne l'avait pourtant pas convaincu à l'époque.

Le président de la «3F» réagissait là aux récentes déclarations de Blanc et Jean-Louis Triaud au sujet de la possibilité de voir l'entraîneur bordelais succéder à Domenech. Mardi, le président des Girondins a expliqué qu'il ne s'opposerait pas à la volonté de son entraîneur. «A ce que je sache, il n'a pas reçu de proposition. En plus, je ne sais pas ce qu'il veut faire. S'il veut faire quelque chose un jour, il viendra me voir. On n'a pas d'accord moral avec lui. On veut le garder, c'est tout. Mais on ne garde pas non plus quelqu'un contre sa volonté» , a expliqué Triaud. Désiré par la FFF, respecté dans son futur choix par son président, Blanc a vraiment toutes les cartes en main.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique EURO 2020


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB