Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Bleus ont vite reperdu le sourire... - Débrief et NOTES des joueurs (Danemark 2-0 France)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue Des Nations, Mise en ligne: le 25/09/2022 à 22h42
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Trois jours après sa belle performance contre l'Autriche, l'équipe de France a totalement déçu au Danemark ce dimanche et concède une défaite assez logique dans cette dernière rencontre de la Ligue des Nations (0-2).

Les Bleus ont vite reperdu le sourire... - Débrief et NOTES des joueurs (Danemark 2-0 France)
La déception de Mendy et Mbappé au Danemark.

L'équipe de France devra en tirer les leçons. Face à l'un de ses futurs adversaires de la Coupe du monde, la sélection tricolore a concédé ce dimanche une défaite au Danemark (0-2), qui avait déjà dominé les Bleus à l'aller au Stade de France (1-2). Ce dernier match avant le Mondial n'aura pas permis aux Tricolores d'enchaîner après la belle performance de jeudi face à l'Autriche (2-0).

Le maintien en Ligue A sera le seul lot de consolation pour les Français ce soir. C'est bien peu au terme d'une Ligue des Nations qui se termine avec une seule victoire française en six matchs. On attendait bien plus de la part du tenant du titre...

Une belle entame…

Les Bleus ont pourtant réalisé une excellente entame en imposant un pressing haut d'entrée. Les hommes de Didier Deschamps dominaient alors les débats et s'offraient deux belles opportunités d'ouvrir le score sur des frappes de Mbappé et Griezmann, repoussées par un Schmeichel vigilant sur sa ligne. Le gardien danois était ensuite tout proche d'être battu par son défenseur Maehle sur un contrôle totalement raté devant le but par ce dernier, qui se prenait une belle soufflante au passage. En souffrance, les Danois allaient réagir ensuite.

…puis le naufrage !

Après 20 bonnes premières minutes, les Tricolores n'étaient plus aussi souverains sur le pré. Le Danemark, lui, allait bien mieux. Et après deux têtes dangereuses de Delaney sur corner, les Scandinaves trouvaient l'ouverture sur un but de Dolberg (1-0, 34e). Dans la foulée, Areola était sollicité sur une nouvelle tête de… Delaney, puis une frappe de Maehle. Le navire bleu tanguait dangereusement face aux vagues danoises… et craquait une seconde fois sur une volée du gauche de Skov Olsen depuis l'entrée de la surface (2-0, 39e) !

Schmeichel calme la réaction française

Les entrées de Fofana et Clauss à la pause, à la place de Camavinga et Saliba, ne donnaient pas immédiatement un nouvel élan à la formation française. Il fallait attendre la 67e minute pour voir les Bleus enfin dangereux en seconde période sur deux tentatives de Mbappé stoppées par Schmeichel. Impérial, le gardien danois était encore présent deux minutes plus tard face à Mbappé, encore, et Griezmann. Décidément, rien ne souriait à la France, qui ne se procurait finalement plus d'occasion dangereuse dans le dernier quart d'heure. Une nouvelle soirée à oublier pour les Tricolores dans cette Ligue des Nations très décevante...

La note du match : 5/10

On a eu droit à un mauvais match de l'équipe de France, mais un très bon match du Danemark. Les Danois ont essentiellement animé cette rencontre face à des Tricolores brouillons. Dans une belle ambiance, le Danemark a fait plaisir à ses supporters. Les fans des Bleus, eux, resteront sur leur faim.

Les buts :

- Sur une transversale d'Eriksen, Damsgaard hérite du ballon côté gauche et adresse un centre devant le but. Dolberg surgit entre Upamecano et Badiashile pour tacler le ballon du droit et marquer au premier poteau (1-0, 34e).

- Sur un corner, le ballon est mal dégagé par la défense française. Le cuir revient sur Delaney, qui remet derrière lui vers Skov Olsen. A l'entrée de la surface, l'ailier décoche une reprise sans contrôle qui termine au fond des filets (2-0, 39e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Christian Eriken (8/10)

Une masterclass pour le capitaine danois. Le maître à jouer du Danemark a encore régalé ses supporters avec de jolis gestes techniques et ses partenaires avec de nombreux caviars, à l'image de cette passe lumineuse vers Skov Olsen, finalement signalé hors-jeu après sa frappe, ou sa belle transversale qui précéde l'ouverture du score. Ses coups de pied arrêtés ont aussi fait mal aux Bleus, et c'est l'un de ses corners qui amène le second but danois.

DANEMARK :

Kasper Schmeichel (8) : si Mbappé et Griezmann n'ont pas marqué ce soir, c'est aussi à cause de lui. Le gardien de Nice n'a pas eu que des arrêts difficiles à réaliser (sur 7 au total), mais il a été vigilant pendant toute la rencontre pour ne pas encaisser de but.

Rasmus Nissen Kristensen (6) : après un début de match compliqué face à Mbappé, le latéral droit a pris la mesure de son adversaire. Offensivement, il a été intéressant en combinant bien avec ses partenaires offensifs. Remplacé à la 90e+1 par Alexander Bah (non noté).

Joachim Andersen (7) : un match sérieux pour l'ancien Lyonnais. Propre et solide dans ses interventions, il a répondu présent face au défi que représentait l'attaque française.

Andreas Christensen (6) : précieux dans les airs, le défenseur du Barça a dégagé plusieurs ballons chauds dans sa surface. Un peu de déchet dans la relance.

Joakim Mæhle (6) : un match en deux temps pour le latéral gauche. D'abord fébrile, il est tout proche de marquer contre son camp sur un contrôle raté, ce qui lui a valu une soufflante de son gardien. Derrière, il s'est réveillé et s'est distingué par ses nombreuses courses offensives dangereuses.

Thomas Delaney (7) : le milieu danois a été un véritable poison pour la défense française sur les coups de pied arrêtés. Il est dangereux sur trois têtes en première période, puis c'est lui qui sert Skov Olsen sur le deuxième but danois à la suite d'un nouveau corner. Dans l'entrejeu, il n'a pas ménagé ses efforts pour bousculer les Bleus. Remplacé à la 72e par Simon Kjaer (non noté).

Christian Eriksen (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Pierre-Emile Højbjerg (6,5) : chargé de combler les brèches et de compenser les montées de ses coéquipiers, le milieu de Tottenham a fait le job. Très précieux.

Andreas Skov Olsen (7) : très en vue sur son côté droit, le joueur du FC Bruges a livré un beau match. Déroutant par ses appels et ses dribbles, il a fait mal à la défense française et il a marqué le second but d'une belle volée. Remplacé à la 72e par Martin Braithwaite (non noté).

Kasper Dolberg (6) : intéressant dans ses décrochages pour permettre au bloc de remonter, l'attaquant du FC Séville a dû patienter pour se procurer une occasion. Il ne laisse pas passer sa première opportunité pour donner l'avantage au Danemark. Un vrai renard des surfaces. Remplacé à la 60e par Rasmus Højlund (non noté).

Mikkel Damsgaard (6,5) : très remuant comme son pendant à droite, l'ailier gauche a posé de gros soucis à Pavard et Saliba avec ses déplacements en première période. Il sert parfaitement Dolberg sur l'ouverture du score danoise. Remplacé à la 60e par Jesper Lindstrøm (non noté).

FRANCE :

Alphonse Areola (4,5) : titularisé suite au forfait de Maignan, le gardien de West Ham n'a pas dégagé une grande sérénité sur ses premières prises de balle, mais il a réalisé de bons arrêts face à Skov Olsen, finalement signalé hors-jeu, sur une tête de Delaney, puis face à Maehle. On ne peut pas lui reprocher grand-chose sur les deux buts encaissés.

Dayot Upamecano (3) : une soirée compliquée pour le défenseur du Bayern Munich… Il est trop court pour empêcher Dolberg d'ouvrir le score, puis il a multiplié les interventions imprécises durant toute la rencontre. Sa place pour le Mondial est loin d'être assurée…

William Saliba (3) : titularisé au poste de défenseur axial droit, l'ancien Marseillais est passé à côté de son match. Peu précis dans la relance, malmené dans les duels et pas assez agressif pour être au contact des attaquants, comme sur l'ouverture du score. Remplacé à la 46e par Jonathan Clauss (4), qui a tenté d'animer le couloir droit dès son entrée en jeu. Il a manqué de justesse sur ses centres.

Benoît Badiashile (4,5) : après sa belle performance contre l'Autriche, le défenseur de Monaco a connu une soirée plus difficile face au Danemark. Il n'a pas été le plus en difficulté derrière, mais il n'a pas eu la même sérénité avec l'absence d'un joueur d'expérience à ses côtés. Il aurait pu marquer en seconde période, mais sa tête manque le cadre sur un corner tiré par Griezmann.

Benjamin Pavard (3) : aligné en piston droit, le joueur du Bayern Munich a été souvent servi en début de rencontre dans son couloir, mais il a clairement manqué de précision sur tous ses centres. Sur le premier but danois, il est trop passif. Replacé dans l'axe à la pause, il a été un peu plus à l'aise.

Aurélien Tchouaméni (4,5) : le milieu de terrain n'a pas eu son rendement habituel dans l'entrejeu. Il a aimanté les ballons (84 ballons touchés, le record côté français), mais il a aussi eu du déchet et n'a pas toujours réussi à orienter correctement le jeu. Il a semblé manquer de jus en seconde période.

Eduardo Camavinga (3) : préféré à Fofana, qui restait sur une belle performance contre l'Autriche, le milieu du Real Madrid n'a pas marqué beaucoup de points. Après des premières minutes intéressantes et deux frappes tentées, l'ancien Rennais a plongé physiquement trop rapidement. Remplacé à la 46e par Youssouf Fofana (4), qui a fait ce qu'il a pu dans une équipe sans véritable imagination ce soir.

Ferland Mendy (4) : après une entame plutôt intéressante sur le plan offensif, le piston gauche s'est éteint peu à peu. Défensivement, il a été très fébrile. Remplacé à la 65e par Adrien Truffert (non noté), qui pouvait espérer un meilleur contexte pour fêter sa première sélection chez les A.

Antoine Griezmann (5) : l'attaquant de l'Atletico Madrid a été le joueur offensif le plus juste techniquement. Il a délivré quelques belles passes et n'a pas hésité à descendre d'un cran pour aider ses milieux. Il s'est procuré trois occasions mais Schmeichel était à chaque fois sur sa route. Remplacé à la 81e par Randal Kolo Muani (non noté).

Olivier Giroud (3) : un match compliqué pour l'attaquant du Milan AC. Quelques belles déviations mais aucune occasion à se mettre sous la dent. Remplacé à la 65e par Christopher Nkunku (non noté).

Kylian Mbappé (4) : à l'image de la performance de son équipe, l'attaquant du PSG a réalisé une entame intéressante. Très remuant et excellent techniquement, il s'est offert une opportunité sur une frappe au second poteau, puis il a bien combiné avec Griezmann sur la première occasion de ce dernier. Derrière, il a disparu jusqu'à la pause. En seconde période, il a trois nouvelles occasions de marquer mais il a raté à chaque fois face à Schmeichel. Il doit faire mieux pour porter les Bleus dans ce genre de rencontre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Nations sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

DANEMARK 2-0 FRANCE (mi-tps: 2-0) - LIGUE des NATIONS - Ligue A, groupe 1 / 6e journée
Stade : Parken - Arbitre : I. Kovacs

Buts : K. Dolberg (33e) A. Olsen (39e) pour DANEMARK
Avertissements : T. Delaney (54e), R. Højlund (80e), pour DANEMARK

DANEMARK : K. Schmeichel - J. Andersen, A. Christensen - R. Kristensen (A. Bah, 90+2e), J. Mæhle - T. Delaney (S. Kjær, 72e), C. Eriksen, P. Højbjerg - A. Olsen (M. Braithwaite, 72e), K. Dolberg (R. Højlund, 60e), M. Damsgaard (J. Lindstrøm, 60e)

FRANCE : A. Areola - W. Saliba (J. Clauss, 46e), D. Upamecano, B. Badiashile - A. Tchouaméni, E. Camavinga (Y. Fofana, 46e) - B. Pavard, F. Mendy (A. Truffert, 65e) - A. Griezmann (R. Kolo Muani, 81e) - O. Giroud (C. Nkunku, 65e), K. Mbappé

 Dolberg se jette pour ouvrir le score (1-0, 34e)

Skov Olsen a fait le break (2-0, 39e)

Schmeichel a tout repoussé

La déception de Griezmann

Mbappé n'a pas trouvé la faille







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Qui voyez-vous se qualifier entre les Pays Bas et l'Argentine ?

Qualification des Pays Bas
Qualification de l'Argentine
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
but, 39e7Olsen
but, 33e6Dolberg


MASQUER LA PUB