Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Affaire Hamraoui : comment Diallo compte se défendre

Par Gilles Campos - Actu Générale, Mise en ligne: le 22/09/2022 à 15h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Remise en liberté mercredi, Aminata Diallo organise sa défense. Ce jeudi, ses avocats ont tenu une longue conférence de presse pour répondre aux récentes révélations de la presse, notamment au sujet de cette recherche internet compromettante sur «comment casser une rotule».

Affaire Hamraoui : comment Diallo compte se défendre
Les avocats de Diallo la déclarent "innocente" dans l'affaire Hamraoui.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Kheira Hamraoui, agressée à coups de barres de fer le 4 novembre 2021 alors que son ex-coéquipière au Paris Saint-Germain, Aminata Diallo, la raccompagnait à son domicile. Mise en examen et placée en détention provisoire, cette dernière a été remise en liberté mercredi.

Place à la défense, désormais, avec une longue conférence de presse tenue par ses avocats dès ce jeudi pour «démontrer l'innocence» de leur cliente.

«Comment casser une rotule» : les explications de la défense

Dans le viseur de ses représentants, on trouve les nombreuses révélations du journal L'Équipe la semaine passée (lire l'article). À commencer par la plus marquante, à savoir cette fameuse recherche internet effectuée par Diallo et trouvée par les enquêteurs sur son ordinateur : «Comment casser une rotule». Dès mercredi, sur C8, Maître Mourad Battikh a expliqué que sa cliente avait tapé ces mots sur son clavier par rapport à Jordan Marié, de retour à l'entraînement fin octobre avec Dijon après une fracture de la rotule.

«La recherche sur la rotule n'a pas eu lieu la veille mais plusieurs jours avant les évènements. Ce qui nous semble étonnant, c'est que les enquêteurs retranscrivent ce qu'ils veulent. Nous voulons avoir accès à l'intégralité des données du téléphone. Elle a pu consulter un certain nombre d'autres sites sur quelqu'un qui s'est cassé la rotule. Elle n'a d'ailleurs pas écrit 'comment casser la rotule'. Dans le dossier, il y a cette recherche sans contexte», a précisé Maître Romain Ruiz, son autre avocat.

La réponse sans ambiguïté d'Hamraoui

Voilà pour la rotule. Deuxième axe de défense : les écoutes téléphoniques «partielles, partiales et parcellaires» et la supposée «haine» qu'entretiendrait Diallo à l'égard d'Hamraoui. «D'autres messages disent l'inverse, même sur les réseaux sociaux, où Diallo dit du bien d'Hamraoui. Elles ont même joué plusieurs matchs ensemble. Elle se compare à Hamraoui mais aussi à d'autres membres de l'effectif», a justifié Maître Romain Ruiz. Une version avec laquelle ne sera sûrement pas d'accord la joueuse agressée le 4 novembre 2021.

Présente au Stade Jean-Bouin mercredi, Hamraoui a été interrogée par RMC Sport sur la remise en liberté de son ex-coéquipière, et sa réponse laisse peu de place à l'ambiguïté. «J'ai confiance en la justice, mais ce soir j'ai peur», a-t-elle répondu... Pas de quoi faire changer d'avis aux avocats de Diallo. «Je suis aujourd'hui convaincu qu'elle est innocente. (...) Elle n'y est pour rien dans ce dossier. Je voudrais dire l'honneur qui est le mien de la défendre», a déclaré Maître Mourad Battikh.

Diallo «dévastée»

«C'est une joueuse professionnelle, de haut niveau, qui a sacrifié sa vie pour le football et qui est salie, lynchée, mise à l'index, pointée du doigt depuis 96 heures. (…) Il n'y a rien dans le dossier qui permette de relier Diallo aux agresseurs et à l'agression qu'a subi Hamraoui. Pas même les écoutes», a-t-il poursuivi. Dans L'Équipe de la semaine passée, on pouvait pourtant lire que les quatre jeunes hommes auteurs de l'agression avaient justement été «missionnés» par un intermédiaire en lien avec Diallo.

«Un commanditaire non identifié. Le jour où il le sera, il faudra que tous ceux qui ont trainé Diallo dans la boue puissent se regarder dans une glace. (...) Les agresseurs désignent Diallo, la belle affaire. ça fait dix mois que l'oeil de Sauron est sur elle, c'est très facile pour le commanditaire de dire qu'en cas d'arrestation, il faut cibler Diallo», a conclu Maître Mourad Battikh, qui a décrit sa cliente comme «dévastée» et dont le «seul combat, c'est de prouver son innocence».

Que pensez-vous de l'affaire Hamraoui ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Approuvez-vous le coup de pression de Mbappé pour réviser la convention aux droits à l'image qui lie les joueurs à la FFF en sélection nationale ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB