Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Gym tombe dans le piège - Débrief et NOTES des joueurs (Maccabi 1-0 Nice)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue Conference, Mise en ligne: le 18/08/2022 à 20h57
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Malgré sa large domination en première période, Nice s'est incliné sur la pelouse du Maccabi Tel Aviv (1-0), ce jeudi, lors du barrage aller de la Ligue Europa Conférence. Repoussé à de nombreuses reprises par Daniel Peretz, le club azuréen devra se montrer beaucoup plus précis dans une semaine à l'Allianz-Riviera.

Le Gym tombe dans le piège - Débrief et NOTES des joueurs (Maccabi 1-0 Nice)
Delort a tout essayé contre le Maccabi.

Dominer n'est pas gagner. Nice en a fait l'amère expérience. Malgré une belle première période, le Gym a chuté sur le terrain du Maccabi Tel Aviv (1-0), ce jeudi, lors du barrage aller de la Ligue Europa Conférence.

Les Aiglons, qui ont été supérieurs techniquement, devront se montrer beaucoup plus précis dans une semaine, à l'Allianz-Riviera, pour éviter une cruelle désillusion.

Nice gâche énormément

Bien au-dessus techniquement, les Aiglons mettaient d'entrée une grosse pression sur le but adverse. Ilie et Delort donnaient des premiers frissons à Peretz, auteur d'un superbe arrêt sur une tête de Thuram. Au fil des minutes, le Gym accentuait la pression dans le sillage d'un Atal intenable dans son couloir droit. L'ouverture du score était d'ailleurs proche sur une frappe tendue de Delort qui percutait le poteau.

Débordé et incapable d'enchaîner deux passes dans le camp niçois, le Maccabi souffrait mais pouvait compter sur Peretz, encore décisif sur une frappe flottante de Ramsey. Une domination écrasante qui poussait Nice à prendre de plus en plus de risques pour forcer la décision. Avant la pause, Delort aurait enfin pu trouver la marque mais son tir puissant était une nouvelle fois détourné par un Peretz impérial.

Le hold-up du Maccabi

Des efforts beaucoup moins perceptibles au retour des vestiaires. A l'image d'un Stengs totalement à la ramasse, les Niçois avaient beaucoup plus de mal à se montrer dangereux et se laissaient endormir. Il fallait attendre plus de 20 minutes dans le second acte pour voir à nouveau Peretz, qui stoppait difficilement un coup franc surpuissant de Delort.

A force de tergiverser, la sanction tombait. Sur la première action dangereuse du Maccabi, Perica devançait Schmeichel, qu'il lobait sans trembler (1-0, 74e). Un véritable hold-up de la formation locale, qui aurait pu alourdir l'addition dans la foulée sans un double sauvetage d'Atal et Bard. Le Gym était prévenu, le Gym est tombé dans le piège. Rendez-vous dans une semaine pour rectifier le tir.

La note du match : 6/10

Dans les intentions, Nice a été bon, avec une première période de qualité. Mais les Aiglons n'ont pas fait les efforts sur tout le long du match et ont fini par se faire avoir par une équipe moyenne qui a su piquer au bon moment. La partie a été plutôt intéressante à suivre avec peu de temps mort.

Le but :

- Sur une ouverture du Yeini, Jovanovic devance Todibo et dévie le ballon de la tête dans la profondeur pour Perica. Parfaitement lancé, l'attaquant serbe devance Schmeichel, qu'il lobe depuis l'entrée de la surface (1-0, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Daniel Peretz (8/10)

Le gardien du Maccabi a été excellent. Sauvé par son poteau sur une cartouche de Delort, il a réalisé cinq arrêts décisifs pour empêcher Nice de trouver la faille. Une prestation très sérieuse qui permet à son équipe de croire à l'exploit avant le retour dans une semaine.

NICE :

Kasper Schmeichel (4) : on a très peu vu le gardien danois. Il a tout de même réussi à se faire avoir sur la première occasion du Maccabi en manquant sa sortie devant Perica. Comme face à Gameiro, dimanche...

Youcef Atal (6) : le latéral droit algérien a été bon durant une heure. Très actif dans son couloir, il n'a cessé de percuter pour apporter le danger. Il a été très peu aidé par Stengs, avec lequel il n'a jamais réussi à combiner. Seul bémol, son positionnement douteux sur l'action du but de Perica.

Jean-Clair Todibo (5) : comme l'ensemble de ses partenaires, le défenseur central a été costaud durant une heure. Toutefois, il se fait avoir trop facilement par Jovanovic sur l'action du but adverse en jugeant mal l'ouverture de Yeini.

Dante (6) : une partie solide pour le défenseur central brésilien, qui n'a eu aucun mal à éteindre Zahavi. Il n'est pas impliqué sur le but encaissé.

Melvin Bard (5) : une déception. Contrairement à Atal, le latéral gauche a été peu entreprenant dans son couloir. Il avait pourtant devant lui un Ilie disponible sur lequel il aurait pu s'appuyer. Sa prestation est atténuée par son sauvetage pour empêcher le 2-0.

Mario Lemina (5) : le milieu gabonais s'est contenté du strict minimum. Son jeu a été trop stéréotypé face à une équipe qui n'a pas été très pressante dans sa zone. Remplacé à la 78e minute par Pablo Rosario (non noté).

Khéphren Thuram-Ulien (5) : de l'impact tout au long de la partie mais une projection vers l'avant moins importante qu'à l'accoutumée. Le milieu français a obtenu une belle occasion de la tête sur corner mais a buté sur Peretz. Moyen.

Calvin Stengs (3) : l'ailier néerlandais a été catastrophique. En dehors d'une belle ouverture pour Ramsey en première période, on ne l'a pas vu dangereux. Mou, sans envie, le Batave a été très irritant. Remplacé à la 65e minute par Amine Gouiri (non noté).

Aaron Ramsey (6,5) : pour sa première titularisation, le meneur de jeu gallois a été impressionnant en première période avec un caviar pour Delort et une grosse occasion. Placé entre les lignes, il a posé de gros soucis au bloc adverse. Il a baissé le pied après la pause, gênant notamment Delort sur une opportunité au second poteau. Remplacé à la 87e minute par Alexis Beka Beka (non noté).

Rares Ilie (5,5) : placé sur l'aile gauche, le Roumain a fait des dégâts dans la première demi-heure. Intéressant dans sa faculté à combiner, il a obtenu deux grosses occasions chaudes en première période mais a manqué de lucidité au moment de conclure. Il a lui aussi disparu au retour des vestiaires. Remplacé à la 65e minute par Billal Brahimi (non noté).

Andy Delort (6) : l'attaquant algérien a tout tenté mais il n'a jamais réussi à tromper Peretz, qui a repoussé trois de ses frappes. Le buteur niçois a même touché le poteau sur un tir puissant à ras de terre. Il n'a manqué qu'un but.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa Conférence sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Thuram n'a pas été en réussite

Ramsey a rendu une bonne copie







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
L'OM réalise t-il un super coup en recrutant Azzedine Ounahi pour 10 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB