Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Madrid lance sa saison avec la Supecoupe d'Europe - Débrief et NOTES des joueurs (Real 2-0 Francfort)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe D'europe, Mise en ligne: le 10/08/2022 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Globalement dominateur, le Real Madrid a logiquement imposé sa loi à l'Eintracht Francfort (2-0) ce mercredi lors de la Supercoupe d'Europe. Avec des buts de David Alaba et Karim Benzema, les Merengue débutent cette saison par un nouveau titre.

Madrid lance sa saison avec la Supecoupe d'Europe - Débrief et NOTES des joueurs (Real 2-0 Francfort)
La joie des Merengue après le but de David Alaba.

Premier trophée pour le Real Madrid cette saison ! Ce mercredi, le club espagnol a dominé l'Eintracht Francfort (2-0) à l'occasion de la Supercoupe d'Europe à Helsinki. Et si les Allemands n'ont pas démérité, les Merengue ont mérité cette victoire.

Dominatrice, la Maison Blanche a pu compter sur David Alaba et Karim Benzema pour faire la différence. Il s'agit de la 5e Supercoupe d'Europe du Real, un record partagé avec le FC Barcelone et l'AC Milan.

Francfort rivalise, Alaba lance le Real

Dès le début de la partie, les Merengue prenaient le contrôle du ballon avec un bloc allemand particulièrement bas. Sur un petit rythme, les deux formations se jaugeaient pendant plusieurs minutes avec de nombreuses imprécisions offensives. Au quart de jeu, l'Eintracht s'offrait la première occasion de la partie sur un contre, mais Courtois se montrait impeccable dans son duel face à Kamada. En réaction, Benzema délivrait un véritable caviar à Vinicius dont la frappe était sauvée sur sa ligne par Tuta !

Malgré cette alerte, Francfort continuait de rivaliser dans les débats et se montrait même tranchant sur certaines attaques rapides. Puis à la suite d'une belle parade de Trapp face à Vinicius, le Real parvenait à faire craquer Francfort avec une remise de Casemiro pour Alaba, qui marquait à bout portant dans la cage vide (1-0, 37e). Juste avant la pause, Benzema était tout proche de doubler la mise, mais son tir frôlait le poteau…

Casemiro omniprésent, l'inévitable Benzema !

Au retour des vestiaires, les hommes d'Ancelotti profitaient logiquement de cet avantage pour confisquer le cuir. Récitant un bon football collectif, la Maison Blanche tentait de se mettre à l'abri, mais Trapp restait attentif sur une frappe de Vinicius déviée par Benzema. Avec les entrées de Götze et Kolo Muani, les troupes de Glasner essayaient de réagir, mais semblaient en difficulté sur le plan physique.

Déjà impressionnant défensivement, Casemiro était à deux doigts de faire le break, mais sa frappe, à l'entrée de la surface, terminait sur la barre ! Malgré une petite alerte sur un tir de Knauff, le Real déroulait et l'inévitable Benzema trouvait le chemin des filets en profitant d'une intervention ratée de Trapp (2-0, 65e). Totalement sonné, Francfort se montrait incapable de réagir et subissait la fin de la partie… En gestion, Madrid maîtrisait les dernières minutes pour s'offrir un 5e sacre en Supercoupe d'Europe !

La note du match : 6,5/10

Une rencontre intéressante. Même si le rythme a été parfois irrégulier, les deux formations, après le premier quart d'heure, ont tout même proposé du spectacle avec des occasions et des buts. Cependant, au fil de la seconde période, les Allemands ont donné l'impression d'accuser le coup sur le plan physique et les Espagnols ont facilement maîtrisé les débats.

Les buts :

- Sur un corner, Benzema réalise une tête lobée dans la surface. Attentif, Casemiro suit bien et effectue une remise en retrait. Absolument seul, Alaba parvient à pousser le ballon dans la cage vide (1-0, 37e).

- A la suite d'un long ballon en profondeur de Mendy, Vinicius repique dans l'axe et provoque Touré. D'un centre en retrait, le Brésilien trouve Benzema, qui tente immédiatement sa chance. Avec une intervention ratée, Trapp encaisse un but évitable (2-0, 65e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Casemiro (8/10)

Le milieu de terrain du Real Madrid a encore rappelé son importance dans le système de l'entraîneur Carlo Ancelotti. Dans un rôle de sentinelle, l'international brésilien a été particulièrement précieux à la récupération. Essentiel pour interrompre les contres adverses, l'ex-joueur du FC Porto a récupéré de nombreux ballons et a été également précis dans ses relances. De plus, il a été passeur décisif, d'une remise de la tête, sur l'ouverture du score d'Alaba. Omniprésent, l'Auriverde a même été proche de marquer avec une frappe sur la barre.

REAL MADRID :

Thibaut Courtois (6,5) : dans la lignée de ses excellentes performances la saison dernière, le gardien du Real Madrid a déjà affiché une bonne forme ce mercredi. Attentif sur une première occasion face à Kamada en début de partie, l'international belge a ensuite dégagé une vraie sérénité dans ses interventions. Un patron pour sa défense, à l'image d'un nouvel arrêt sur un tir de Knauff.

Dani Carvajal (5,5) : dans son couloir droit, le latéral du Real Madrid a rendu une copie correcte. Rugueux dans ses duels avec Lenz, l'Espagnol a tenu son rang sur le plan défensif sur les tentatives allemandes. Offensivement, il a cependant parfois manqué de précision dans ses transmissions malgré quelques mouvements intéressants avec Valverde. Remplacé à la 84e minute par Antonio Rüdiger (non noté), pour ses premières minutes officielles avec les Merengue.

Eder Militão (7,5) : désormais sous la menace de la concurrence de Rüdiger, le défenseur central du Real Madrid a livré un match très costaud. Défensivement, l'international brésilien a été particulièrement autoritaire dans ses interventions et a remporté la majorité de ses duels. Souvent bien placé, l'ancien joueur du FC Porto a coupé plusieurs situations dangereuses.

David Alaba (7) : tout comme Militao, le défenseur central du Real Madrid a été à la hauteur de cette rencontre. Face à un Borré esseulé, l'Autrichien a dicté sa loi dans les duels et a été facile dans ses interventions. Pour ne rien gâcher, l'ancien joueur du Bayern Munich a bien évidemment sublimé son match avec l'ouverture du score, grâce à un tir dans la cage vide à la suite d'une remise de Casemiro.

Ferland Mendy (5,5) : maintenu dans le onze de départ malgré le recrutement de Rüdiger, sur le banc, le latéral gauche du Real Madrid a livré une performance en deux temps. En début de partie, l'international français a été coupable d'une perte de balle très dangereuse sur l'occasion de Kamada. Par la suite, l'ancien Lyonnais a bien limité les dégâts, malgré quelques difficultés devant Knauff. Puis après la pause, son apport sur le plan offensif a été intéressant, avec un bon centre pour Vinicius et surtout l'ouverture pour le Brésilien sur le but de Benzema.

Toni Kroos (6,5) : un match propre pour le milieu de terrain du Real Madrid. A son avantage face au bloc bas de Francfort, l'Allemand a pu jouer dans un fauteuil et a profité de sa qualité technique pour orienter, avec brio, le jeu de son équipe. Et même sur le plan défensif, le Madrilène n'a pas démérité dans ses efforts avec plusieurs ballons grattés. Remplacé à la 84e minute par Aurélien Tchouaméni (non noté), qui a donc connu ses débuts officiels avec la Maison Blanche.

Casemiro (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Luka Modric (6) : tout comme Kroos, le Croate a été sérieux sur cette affiche européenne. Avec un pressing plutôt faible de la part des Allemands, le milieu de terrain du Real Madrid a été assez tranquille pour décaler ses partenaires. Toujours précis dans ses transmissions, il a été capable de fluidifier le jeu de son équipe. Remplacé à la 65e minute par Rodrygo (non noté).

Federico Valverde (6) : aligné comme l'an dernier sur le côté droit, l'habituel milieu de terrain du Real Madrid avait déjà du jus ! Immédiatement très actif, l'Uruguayen a été particulièrement impressionnant dans ses efforts avec un volume de jeu XXL. Par ses courses, le Madrilène a fait vivre un enfer à Lenz et a été capable de réaliser des différences, à l'image de son action sur la première occasion de Vinicius. Toujours important dans son travail défensif. Remplacé à la 75e minute par Eduardo Camavinga (non noté).

Karim Benzema (7,5) : après une saison 2021-2022 exceptionnelle, le capitaine du Real Madrid a réalisé un match d'une grande intelligence. Toujours aussi inspiré dans les combinaisons avec ses partenaires, l'international français a débuté son match avec un véritable caviar pour Vinicius, dont la frappe a été sauvée par Tuta. Actif dans le jeu des Merengue, il a été impliqué sur l'ouverture du score d'Alaba avec une tête pour Casemiro. Dans la zone de vérité, l'ancien Lyonnais a été proche de marquer avant la pause, mais son tir a frôlé le poteau de Trapp. Et finalement, en seconde période, il a été récompensé avec ce but d'un tir placé. Toujours efficace. Il est désormais le seul 2e meilleur buteur de l'histoire de la Maison Blanche (324 buts), devant Raùl, et derrière Cristiano Ronaldo.

Vinicius Junior (7) : comme lors du précédent exercice, l'ailier a incarné un danger constant pour la défense adverse. Inspiré dans ses tentatives individuelles, le talent du Real Madrid a posé des soucis à Touré. Mis en échec avec un sauvetage de Tuta en début de partie, le Brésilien a obtenu le corner du but d'Alaba avec un tir détourné par Trapp. Déjà en forme avec bien évidemment cette passe décisive sur le but de Benzema. Remplacé à la 84e minute par Dani Ceballos (non noté).

EINTRACHT FRANCFORT :

Kevin Trapp (3,5) : une rencontre frustrante pour le gardien de Francfort. Peu inquiété sur les premières minutes, l'ancien Parisien a été parfaitement secondé par Tuta, avec un sauvetage sur sa ligne, face à la première occasion de Vinicius. Après justement une belle parade sur un tir du Brésilien, l'Allemand a été contraint de s'incliner sur le corner suivant, avec une sortie hasardeuse qui a entraîné le but d'Alaba. Malgré une intervention au retour des vestiaires sur une frappe de Vinicius déviée par Benzema, il s'est surtout signalé par son erreur sur le but du Français…

Almamy Touré (3,5) : aligné sur le côté droit de la défense centrale, l'ancien Monégasque a eu un match difficile à gérer face à un Vinicius très actif. Sur les tentatives individuelles du Brésilien, le défenseur de Francfort a fait de son mieux, mais a été tout de même pris sur les deux grosses occasions du Madrilène. Pas irréprochable avec ce duel perdu contre Benzema sur le but d'Alaba, il a été également trop laxiste face à Vinicius sur la réalisation du Français. Remplacé à la 69e minute par Lucas Alario (non noté).

Tuta (5) : dans l'axe de cette défense à trois, le défenseur central de Francfort a fait de son mieux sur cette rencontre. Intéressant dans les duels, le Brésilien a bien évidemment sauvé son équipe en début de partie sur le tir de Vinicius. Par la suite, il a été cependant pris dans son dos sur la remise de Casemiro pour Alaba. Et à plusieurs reprises, le défenseur a tout de même laissé des espaces à Benzema… notamment sur le second but du Real.

Evan Ndicka (4,5) : toujours titulaire malgré un avenir incertain sur ce mercato d'été, le Français a été simplement moyen sur cette partie. Dans sa zone, le défenseur central de Francfort n'a pas toujours été impeccable afin de seconder un Lenz en difficulté. De plus, il a été, comme Touré, battu dans le duel avec Benzema sur le but d'Alaba. Attention aussi à ses relances parfois imprécises.

Ansgar Knauff (6) : dans un rôle de piston à droite, le joueur de Francfort a affiché un visage intéressant. Délesté globalement de ses tâches défensives dans ce système, l'Allemand a été entreprenant dans ses montées et a posé des soucis à Mendy. A l'origine de l'occasion de Kamada avec un ballon récupéré très haut, il a été capable de faire des différences et a même forcé Courtois à un bel arrêt en seconde période. Pour autant, sur plusieurs actions, il faut noter ses difficultés défensives, à l'image de son laxisme devant Casemiro sur le but d'Alaba.

Sebastian Rode (4) : une prestation trop neutre pour le capitaine de Francfort. Avec la domination du Real Madrid dans l'entrejeu, le milieu de terrain a eu du mal à exister avec un impact trop faible à la récupération. Avec essentiellement des courses dans le vide pour défendre face à la maîtrise des Madrilènes, il n'a pas eu un apport à la hauteur d'une telle affiche. Remplacé à la 57e minute par Mario Götze (non noté).

Djibril Sow (5,5) : contrairement à Rode, l'international suisse a été capable de peser sur les débats malgré les difficultés de Francfort dans ce secteur de jeu. Car dans les duels, le milieu de terrain a été consistant avec un impact physique pour répondre aux joueurs du Real Madrid. Et même dans ses projections, il a été plutôt tranchant et juste techniquement.

Christopher Lenz (3,5) : choisi à gauche en l'absence de Kostic, en instance de départ pour la Juventus Turin, le piston de Francfort a vécu un match difficile. Régulièrement bougé dans les duels par Carvajal, l'Allemand a été incapable de poser des soucis aux Madrilènes dans ses montées. Et défensivement, il a vraiment subi sur les courses de Valverde.

Daichi Kamada (4) : le Japonais risque de nourrir des regrets sur cette rencontre. Car en début de partie, l'ailier de Francfort a profité des espaces laissés par le Real Madrid sur des contres pour se procurer des situations intéressantes. Mais à l'image de son duel perdu face à Courtois, il a manqué d'efficacité dans la zone de vérité. Et par la suite, il a peu à peu disparu des débats.

Rafael Borré (3) : aligné au détriment de Kolo Muani, sur le banc, l'attaquant de Francfort a connu un match particulièrement difficile. Avec un duo Militao-Alaba dominateur dans les duels, le Colombien a été tout simplement privé du ballon. Rarement trouvé par ses partenaires dans de bonnes conditions, il a essentiellement couru dans le vide et n'a jamais été capable de se procurer la moindre occasion.

Jesper Lindstrøm (3,5) : préféré à Götze pour cette partie, l'ailier de Francfort n'a pas justifié la confiance de son entraîneur. Même sur les attaques rapides de son équipe, le Danois a été bien trop effacé pour peser sur les débats. Et malgré un Mendy parfois approximatif face à lui, il a été vraiment peu inspiré dans ses tentatives avec un vrai déchet technique dans ses transmissions. Remplacé à la 57e minute par Randal Kolo Muani (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

REAL MADRID 2-0 EINTR. FRANCFORT (mi-tps: 1-0) - LIGUE EUROPA - Super Coupe UEFA / fin.
Stade : Helsingin olympiastadion - Arbitre : M. Oliver

Buts : D. Alaba (37e) K. Benzema (65e) pour REAL MADRID
Avertissements : - L. Alario (90+2e), pour EINTR. FRANCFORT

REAL MADRID : T. Courtois - Éder Militão, D. Alaba - Carvajal (A. Rüdiger, 85e), F. Mendy - L. Modric (Rodrygo, 66e), Casemiro, T. Kroos (A. Tchouaméni, 85e) - F. Valverde (E. Camavinga, 76e), K. Benzema, Vinícius Júnior (Dani Ceballos, 85e)

EINTR. FRANCFORT : K. Trapp - A. Touré (L. Alario, 69e), Lucas Melo, O. N'Dicka - A. Knauff, C. Lenz - S. Rode (M. Götze, 58e), D. Sow - J. Lindstrøm (R. Muani, 58e), D. Kamada - R. Borré

Alaba a ouvert le score devant la cage vide (1-0, 37e)

La joie de Benzema après son but (2-0, 65e)

Dans l'entrejeu, Casemiro a été omniprésent

Benzema a soulevé la Supercoupe d'Europe

Les Madrilènes ont fêté ce nouveau trophée







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens COUPES d'EUROPE


Sondage Maxifoot
Approuvez-vous le coup de pression de Mbappé pour réviser la convention aux droits à l'image qui lie les joueurs à la FFF en sélection nationale ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Eintr. Francfort

E
I
N
T
R
.

F
R
A
N
C
F
O
R
T
but, 37e-Alaba
but, 65e-Benzema


MASQUER LA PUB