Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : révoltés, les Marseillais préparent déjà leur revanche !

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue Conference, Mise en ligne: le 29/04/2022 à 11h49
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Battu par le Feyenoord Rotterdam (2-3) jeudi aux Pays-Bas, à l'occasion des demi-finales aller de Ligue Europa Conférence, l'Olympique de Marseille a été plombé par d'inhabituelles erreurs individuelles. Avant le retour, dans six jours, les Phocéens veulent rapidement rectifier le tir.

OM : révoltés, les Marseillais préparent déjà leur revanche !
Gerson avait relancé l'OM en égalisant à 2-2 avant la pause.

«Dans ce type de compétition, vous ne pouvez pas faire des erreurs comme ça. On n'a pas été capables de jouer, et la frustration nous a amenés à commettre des erreurs. Il faudra en tirer des leçons pour l'avenir et pour le match retour.» Au sortir de la défaite de son équipe sur le terrain de Feyenoord (2-3) jeudi soir en Ligue Europa Conférence, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille Jorge Sampaoli n'a pas mâché ses mots.

Oui, son équipe reste dans le coup pour accrocher une qualification en finale. Mais pour y arriver, elle devra montrer un autre visage, bien plus sérieux aussi bien en défense qu'en attaque, lors de la manche retour jeudi prochain au Vélodrome.

L'OM plie mais ne rompt pas

Un constat partagé volontiers par l'intégralité du vestiaire marseillais. A l'image de l'attaquant Bamba Dieng, qui s'est malheureusement distingué par trois ratés significatifs et a symbolisé le laxisme offensif de l'OM (voir l'article ici). «Ce qui nous a manqué ? Pour moi, on a manqué d'efficacité, à commencer par moi parce que j'ai raté trois occasions de but que j'aurais dû marquer. (…) On fera tout pour marquer beaucoup de buts au match retour pour se qualifier», a souligné l'international sénégalais, qui ne baisse pas les bras, sur M6.

Les Marseillais sortent de cette demi-finale frustrés, et le milieu de terrain Mattéo Guendouzi ne cherche pas d'excuse. Au contraire, il appelle ses coéquipiers à une réaction collective et rapide. «On reste encore en vie parce qu'il n'y a qu'un but d'écart. Mais on est passés totalement à côté. (…) Ça ne nous ressemble pas, ce n'est pas l'OM, ce n'est pas ce que l'on fait depuis le début de la saison. Ce n'est pas digne d'une demi-finale. On aura à coeur de se rattraper dimanche (contre Lyon en L1) et bien évidemment la semaine prochaine (au match retour jeudi). (...) On s'est rendus le match difficile tout seuls, c'est nous qui leur avons donné le match, ils n'ont pas été au-dessus», a clamé le Phocéen.

Optimisme avant le retour

Vous l'aurez compris, les sentiments de déception mais aussi de révolte dominent dans les têtes marseillaises. Mais absolument aucun membre du groupe de Sampaoli ne perd espoir en vue de la demi-finale retour. «On s'en sort plutôt bien, il y a 3-2 et un match retour important, a de son côté expliqué le milieu Valentin Rongier. On est capables de se qualifier. On l'a vu en seconde période. On a une semaine pour travailler, on va d'abord préparer le match très important de dimanche (contre Lyon, ndlr). (…) Le score final est un moindre mal, mais on n'est pas venus ici pour faire un résultat potable. On est venus pour gagner, je suis certain qu'on sera capables de le faire au match retour. Ce ne sera pas facile car c'est une belle équipe qui met beaucoup d'intensité, mais on en est largement capables.»

D'ailleurs, les Marseillais ne sont pas les seuls à croire en leurs chances de qualification. Même le journaliste de la radio RMC, Daniel Riolo, d'ordinaire critique avec les équipes françaises, refuse de s'alarmer après une défaite directement causée par une erreur individuelle du défenseur central Duje Caleta-Car. «L'OM avait l'occasion de mener dans ce match, au moment où il n'était pas bien. En Europe, il ne faut pas laisser passer ce type d'occasion. (…) Malgré tout, l'OM a fait un gros match je trouve. Mais quand tu perds sur une boulette qui n'a rien à voir avec la tactique ou avec l'intensité, car il n'y avait pas de pressing sur cette action… Là c'est vraiment une "archi méga boulette"», a souligné l'éditorialiste, en citant un bilan tout de même «plus positif que négatif». Autant dire que l'OM s'est mis un handicap, mais reste parfaitement en capacité d'atteindre la finale. Aux Phocéens d'assurer leur revanche la semaine prochaine et de pousser le Vélodrome à devenir, comme il sait bien le faire, un volcan en éruption. 

Selon vous, l'OM jouera-t-il la finale de Ligue Europa Conférence après sa défaite à Rotterdam ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ... 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Tudor est-il un bon choix pour l'OM ?

OUI
Bof, bof...
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB