Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Menés, les Marseillais ont bien réagi - Débrief et NOTES des joueurs (OM 4-1 Cannet)

Par Romain Lantheaume - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 19/12/2021 à 15h47
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mené au score pendant 24 minutes, l'Olympique de Marseille a renversé les amateurs de Cannet-Rocheville (4-1) une fois en supériorité numérique ce dimanche en 32es de finale de la Coupe de France avec un triplé de Milik et trois passes décisives de Guendouzi !

Menés, les Marseillais ont bien réagi - Débrief et NOTES des joueurs (OM 4-1 Cannet)
Guendouzi et Milik ont porté l'OM.

Il y avait le Canet-en-Roussillon en 2020-2021, il n'y aura pas Cannet-Rocheville (N3) cette saison ! Malgré la proximité au niveau du nom, les amateurs des Alpes-Maritimes n'auront pas réussi à jouer un vilain tour à l'Olympique de Marseille, qui les a éliminés, non sans difficultés, ce dimanche pour son entrée en 32es de finale de la Coupe de France (4-1).

Ce match aura basculé avant la pause lorsque les visiteurs se sont retrouvés réduits à dix.

Coré glace le Vélodrome

Avec un onze remanié (Mandanda, Balerdi, Amavi et Harit titulaires) mais très compétitif, les hommes de Jorge Sampaoli entraient bien dans la partie avec de longues séquences de possession dans le camp des amateurs. Les Cannettans ne laissaient toutefois pas beaucoup d'espaces et Milik ne parvenait pas à cadrer son piqué, tandis que Lahouel contrait Lirola in extremis. Pas loin de rompre, les visiteurs se signalaient tout de même par leur capacité à se projeter rapidement en contre. Et, après deux alertes, Coré, couvert par Amavi, s'en allait battre Mandanda en glaçant le Vélodrome (0-1, 17e) !

L'OM pousse, Milik égalise

Piqué au vif, l'OM poussait immédiatement pour égaliser mais Milik, après un cafouillage sur corner, voyait sa tentative sauvée sur la ligne ! Puis Squarcioni mettait Gueye en échec à deux reprises. Si Harit se voyait refuser le penalty qu'il réclamait, la faute de Lahouel, qui fauchait De La Fuente dans la surface, était en revanche incontestable. Exclu pour ce deuxième carton jaune, le défenseur laissait son équipe à dix face à des Marseillais qui égalisaient sur ce penalty transformé en force par Milik (1-1, 41e). Avant la pause, De La Fuente frôlait ensuite la barre sur un tir soudain.

A dix, Cannet-Rocheville s'effrondre

En infériorité numérique, les hommes de Farid Tabet ne parvenaient plus à exister offensivement au retour des vestiaires et il fallait la barre pour priver Milik du doublé de la tête ! Mais ce n'était que partie remise puisque la pression phocéenne ne faiblissait pas et le Polonais finissait par marquer son deuxième but du jour sur un amour de centre de Guendouzi (2-1, 57e). Même s'ils ne parvenaient pas à se mettre à l'abri par manque d'efficacité, comme sur ce gros raté de Payet en pleine surface, les Marseillais n'étaient pas inquiétés pour autant. Entré en jeu, Luis Henrique finissait par les libérer (3-1, 77e), avant que Milik ne s'offre un triplé sur la 3e passe décisive de Guendouzi (4-1, 90e) !

La note du match : 7/10

On aura eu droit à tout ce qu'on pouvait attendre d'un match de ce genre avec des amateurs qui ont joué sans complexes, et qui ont même créé la surprise en ouvrant le score, puis la réponse d'un OM plutôt bien dans son jeu mais qui a longtemps payé son manque d'efficacité. On a assisté à un match vivant sans jamais s'ennuyer dans une belle ambiance au Vélodrome. Seul petit regret : voir ce que ce match aurait pu donner à onze contre onze en seconde période.

Les buts :

- Sur un contre, Mendes s'incruste plein axe et lance Coré. Couvert par Amavi, l'attaquant se présente face à Mandanda, sorti à sa rencontre, qu'il ajuste d'un tir entre les jambes (0-1, 17e).

- Lancé par Guendouzi, De la Fuente est fauché par Lahouel à l'entrée de la surface. Milik transforme le penalty d'un tir en force en bas à droite du but d'un Squarcioni parti du bon côté (1-1, 41e).

- Côté droit, Guendouzi travaille superbement un centre à ras-de-terre qui passe dans le dos de la défense et atteint Milik qui conclut d'un plat du pied gauche au second poteau (2-1, 58e).

- Guendouzi récupère un ballon dans le camp adverse et lance Luis Henrique qui conclut d'un plat du pied dans la surface (3-1, 77e).

- Lancé dans la surface, Guendouzi devance la sortie de Squarcioni et remise vers le second poteau où Milik se jette pour conclure du gauche à bout portant (4-1, 90e).

Les NOTES des MARSEILLAIS

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mattéo Guendouzi (8/10)

Que ce soit une équipe de Ligue 1 en face ou des amateurs, le milieu de terrain met toujours autant de coeur à l'ouvrage ! Comme toujours très agressif, prêt à jaillir au pressing et disponible pour proposer des solutions à ses coéquipiers, le milieu de terrain est impliqué sur tous les buts : il lance De La Fuente sur l'action du penalty et signe ensuite trois passes décisives ! De quoi faire passer au second plan un certain déchet technique.

OM

Steve Mandanda (4,5) : de retour dans le but à la faveur du turnover, le gardien de l'OM a vécu un match frustrant qui ne lui aura pas permis de marquer des points dans son duel avec Pau Lopez. Le Tricolore s'incline sur la seule véritable occasion adverse en perdant son face-à-face.

Pol Lirola (5,5) : une partie correcte pour le latéral droit, qui n'a cessé de courir dans son couloir. Sa générosité n'a toutefois pas forcément été récompensée et il a manqué de justesse dans la zone de vérité. Malheureux, l'Espagnol voit son tir contré en début de partie. Remplacé à la 68e minute par Valentin Rongier (non noté).

Leonardo Balerdi (5,5) : parmi les habituels remplaçants alignés, le défenseur central est certainement celui qui a marqué le plus de points. Appliqué dans ses interventions, l'Argentin a rassuré et signé plusieurs retours qui ont fait du bien.

Alvaro Gonzalez (5) : pris de vitesse sur le but adverse, le défenseur central n'est pas le principal fautif, mais il n'aura pas fait changer d'avis les sceptiques. L'Espagnol a globalement eu du mal à s'opposer à la vivacité des attaquants adverses.

Jordan Amavi (4) : le latéral gauche disposait d'une rare opportunité de se mettre en évidence et il l'a gâchée en couvrant Coré sur le but adverse. L'ancien Niçois a tout de même effectué un tacle important à 0-0 mais il manque de repères et n'a pas toujours dégagé une grande sérénité dans les duels et son placement, malgré sa vitesse qui lui a permis de rattraper plusieurs situations. Un apport offensif trop timide. Remplacé à la 77e minute par le jeune Oussama Targhalline (non noté), apparu pour la première fois avec l'OM.

Pape Gueye (5) : partie mitigée pour le milieu de terrain qui n'aura pas affiché un énorme volume de jeu, même s'il était, à sa décharge, parfois trop esseulé dans l'entrejeu. Le Sénégalais n'est ainsi pas parvenu à atténuer les courants d'air dans son dos en début de partie. Il a tout de même le mérite de tenter de sonner la révolte avec des projections et deux opportunités, entravées par Squarcioni, lorsque son équipe était menée. Remplacé à la 68e minute par Gerson (non noté).

Mattéo Guendouzi (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Amine Harit (4,5) : partie mitigée pour l'ailier. Malgré ses bonnes inspirations et sa justesse sur plusieurs combinaisons, l'ancien Nantais a eu tendance à disparaître de la circulation par moment et, dans la présence, il a souffert de la comparaison avec Lirola du même côté. Remplacé à la 59e minute par Bamba Dieng (non noté).

Dimitri Payet (5) : un match mitigé pour le milieu offensif. Le Réunionnais a gratifié le Vélodrome de quelques superbes passes dont il a le secret, mais il a globalement manqué d'emprise sur le jeu de son équipe et a aussi raté des gestes simples, dont sa reprise dans la surface à 2-1.

Konrad de la Fuente (5,5) : l'ailier manque toujours de justesse et doit encore progresser pour gommer son déchet, mais sa détermination aura contribué à faire la différence puisque l'Américain a multiplié les courses et il a été récompensé en obtenant le penalty de l'égalisation, avant de frôler le cadre sur une superbe frappe dans la foulée. Remplacé à la 59e minute par Luis Henrique (non noté), auteur d'une bonne entrée ponctuée de son premier but avec l'OM.

Arkadiusz Milik (8) : l'attaquant a réussi son match en s'offrant un triplé ! Le Polonais n'a pas tremblé en transformant le penalty qui permet à l'OM d'égaliser puis il signe deux autres buts en renard des surfaces. L'ancien Napolitain a parfois eu moins de réussite, lorsqu'un défenseur adverse en première période puis la barre en seconde ont repoussé ses tentatives.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
OM 4-1 Cannet-Rocheville (mi-tps : 1-1) - Coupe de France/32es de finale
Stade Vélodrome - Arbitre : M. Hamel
Buts : Milik (41e, 57e, 90e) et L.Henrique (77e) pour l'OM, Coré (17e) pour Cannet-Rocheville.
Avertissements : Alvaro (22e) pour l'OM; Lahouel (22e, 39e) et Tahtouh (29e) pour Cannet-Rocheville.
Expulsion : Lahouel (39e) pour Cannet-Rocheville.
Marseille : Mandanda (c) – Lirola (Rongier, 68e), Balerdi, Alvaro, Amavi (Targhalline, 77e) – Gueye (Gerson, 68e), Guendouzi - Harit (Dieng, 59e), Payet, De la Fuente (L. Henrique, 59e) - Milik.
Cannet-Rocheville : Squarcioni - Chauvet, Scordato, Lahouel - Ferreri (Chabrolin, 68e), Calatayud (c), Bennani (Puyoo, 58e), Abdallah - G. Mendes (Grizzetti, 64e), Coré (J. Mendes, 82e), Tahtouh.

Cannet-Rocheville a longtemps posé des problèmes à Gueye et l'OM.

Milik a égalisé sur penalty (1-1, 41e).

Guendouzi a délivré trois passes décisives !

Luis Henrique a enfin marqué son premier but avec l'OM (3-1, 77e).







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour la finale de la Champion's League Liverpool-Real Madrid ?

Victoire de Liverpool
Victoire du Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB