Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'énorme gâchis de Marseille ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lokomotiv 1-1 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Europa League, Mise en ligne: le 16/09/2021 à 20h41
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Pourtant largement dominateur, l'Olympique de Marseille a été accroché sur le fil par le Lokomotiv Moscou (1-1) ce jeudi lors de la première journée de la phase de groupes de la Ligue Europa. En supériorité numérique, le club phocéen a concédé l'égalisation dans les ultimes minutes.

L'énorme gâchis de Marseille ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lokomotiv 1-1 OM)
Mattéo Guendouzi a été bon dans l'entrejeu.

L'Olympique de Marseille a tout gâché ! Malgré une domination impressionnante, le club phocéen a été tenu en échec par le Lokomotiv Moscou (1-1) ce jeudi lors de la première journée de la phase de groupes de la Ligue Europa.

En supériorité numérique et devant au score après le penalty transformé par Cengiz Ünder, les Phocéens, pourtant longtemps en maîtrise, ont craqué dans les ultimes minutes. Un résultat très frustrant pour les hommes de Jorge Sampaoli…

Marseille domine sans marquer

Dès les premières minutes, les Marseillais prenaient le contrôle des débats avec un pressing intense et une vraie maîtrise du ballon. Totalement asphyxiés, les Russes subissaient les vagues olympiennes mais parvenaient tout de même à limiter les dégâts en ne concédant aucune occasion franche sur le premier quart d'heure. Peu à peu, la domination de l'OM devenait cependant stérile avec un manque d'impact dans la zone de vérité à l'image d'un Harit pas assez présent dans la surface adverse.

Avec de bonnes combinaisons, les Phocéens se procuraient enfin une occasion avec une frappe de Guendouzi bien détournée Guilherme. Et pourtant, contre le cours du jeu, Marseille se faisait une énorme frayeur avec une frappe lointaine de Smolov qui terminait sur le poteau de Lopez ! Un temps refroidis par cette alerte, les hommes de Sampaoli repartaient vers l'avant jusqu'à la pause, mais Guilherme se montrait attentif sur une tête de Saliba.

Ünder fait la différence, l'OM frustré…

Au retour des vestiaires, les Marseillais revenaient avec les mêmes intentions en exerçant une pression toujours aussi forte sur la cage adverse. Puis le match connaissait un véritable tournant avec un penalty obtenu par Ünder, qui provoquait au passage l'expulsion de Tiknizyan, averti d'un second carton jaune ! Sans trembler, Ünder transformait sa tentative d'une frappe puissante au centre (0-1, 58e).

En supériorité numérique, l'OM gérait logiquement le jeu avec de longues phases de possession pour faire courir les Russes. Sans forcer, les Olympiens calmaient le rythme et étouffaient la moindre révolte adverse avec une aisance technique de grande qualité pour faire tourner le ballon. Et pourtant, dans les ultimes minutes, Rongier perdait un duel devant sa surface et Anjorin punissait Marseille avec une frappe enroulée pour égaliser (1-1, 88e). Dans les dernières secondes, l'OM poussait, mais Magkeev sauvait les siens sur sa ligne sur une frappe d'Henrique. Quel gâchis !

La note du match : 6/10

Dans une petite ambiance avec moins de spectateurs que les 8 000 autorisés, l'Olympique de Marseille a longtemps récité une belle partition. Malgré une frayeur sur une frappe lointaine de Smolov, le club phocéen a dominé les débats de la tête et des épaules en proposant un joli spectacle. Et finalement, l'OM a même été récompensé avec un but… mais a tout gâché dans les dernières minutes.

Les buts :

- Sur une magnifique relance de Saliba, Guendouzi n'hésite pas et lance immédiatement Ünder. Plus rapide que Tiknizyan, le Turc s'infiltre dans la surface et provoque la faute du Russe. Sans hésiter, l'arbitre désigne le point de penalty. En force, Ünder transforme sa tentative d'une frappe au centre (0-1, 58e).

- A la suite d'un ballon perdu par Rongier sur un duel face à Silyanov devant sa surface, Anjorin fixe immédiatement la défense phocéenne et enchaîne avec une frappe enroulée pour surprendre Lopez (1-1, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cengiz Ünder (7/10)

L'ailier de l'Olympique de Marseille n'a pas toujours été en réussite sur cette rencontre, mais il fait des différences ! Face à Tiknizyan, l'international turc a été bien géré en première période, mais sur quelques fulgurances, il a été l'un des joueurs les plus dangereux avec notamment un vrai ballon de but donné à Gerson, qui a raté sa tête. Encore remuant après la pause, le joueur prêté par l'AS Roma a obtenu un penalty en provoquant l'expulsion de son adversaire direct. Et dans la foulée, il a ouvert le score en transformant sa tentative. Décisif.

LOKOMOTIV MOSCOU :

Guilherme (6) : le gardien du Lokomotiv Moscou a été sérieux ce jeudi. Malgré la maîtrise de l'Olympique de Marseille, le portier n'a pas forcément été très inquiété. Attentif sur une frappe lointaine de Guendouzi, il a été ensuite irréprochable sur un nouveau tir du milieu marseillais puis une tête de Saliba. Solide dans ses interventions, il a été cependant pris sur le penalty transformé par Ünder.

Tin Jedvaj (5) : aligné sur le côté droit, le latéral du Lokomotiv Moscou a été également à la hauteur de cette affiche européenne. Face à la vitesse de Dieng, le défenseur n'a pas hésité à reculer et a bien limité les dégâts dans les duels. Son apport offensif a été cependant limité avec une grosse imprécision technique dans ses passes.

Murilo Cerqueira (5,5) : positionné dans l'axe, le défenseur central du Lokomotiv Moscou a signé plusieurs bonnes interventions. Souvent à l'action dans sa propre surface, le Brésilien a gardé son calme pour dégager le danger, sans forcément s'embêter dans ses relances. Bien aidé par un Harit effacé dans la zone de vérité en première période, il a été dominateur.

Stanislav Magkeev (5) : contrairement à Murilo, le défenseur central du Lokomotiv Moscou n'a pas dégagé une grande sérénité dans ses interventions. A plusieurs reprises, il a donné l'impression de paniquer sur certaines séquences, notamment les centres. Mais finalement, le Russe a quand même limité la casse dans l'ensemble, avec notamment une intervention décisive sur sa ligne sur une frappe de Luis Henrique dans les derniers instants.

Nayair Tiknizyan (3) : titularisé à gauche, le latéral a été longtemps bon ce jeudi. Et pourtant, face à Ünder, le Russe avait un client face à lui. Malgré une agressivité pas toujours maîtrisée, il a bien géré son duel direct avec le Turc avec plusieurs interventions en première période. Mais après la pause, le défenseur, déjà averti d'un jaune, a concédé un penalty face à Ünder et a été logiquement expulsé pour un second avertissement.

Rifat Zhemaletdinov (5) : dans le couloir droit, le Russe n'a pas démérité dans ses efforts. Et pourtant, le milieu de terrain n'a pas eu un match facile avec finalement peu de ballons intéressants à négocier. Mais bien présent pour défendre, il a réussi à être dangereux sur certaines actions, avec notamment cette frappe puissante avant la pause captée par Lopez. Remplacé à la 63e minute par Tino Anjorin (non noté), qui a sauvé son équipe avec ce joli tir pour égaliser.

Dmitri Barinov (5,5) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou s'est bien battu. Malgré la domination de l'Olympique de Marseille, le Russe a été actif à la récupération et s'est surtout distingué par sa qualité technique dans ses relances malgré le pressing important des Phocéens.

Daniil Kulikov (4) : contrairement à Barinov, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a été bien moins inspiré sur cette rencontre. En plus d'avoir un impact moindre à la récupération avec plusieurs actions où il a été trop facilement dépassé, le Russe a été aussi très imprécis dans ses passes avec une grosse nervosité face à la pression exercée par l'OM. Remplacé à la 55e minute par Konstantin Maradishvili (non noté).

Alexis Beka Beka (5) : recruté cet été en provenance de Caen, le Français était bien titulaire pour cette affiche européenne. Et il a été particulièrement combatif. Pas toujours juste dans ses choix au niveau de la construction, le Tricolore a compensé son déchet par une activité importante, notamment pour défendre sur son côté. Attention tout de même à cette semelle sur Guendouzi. Remplacé à la 63e minute par Aleksandr Silyanov (non noté), qui a remporté son duel devant Rongier pour permettre l'égalisation d'Anjorin.

Fyodor Smolov (6) : considéré comme le gros danger offensif pour l'Olympique de Marseille, l'attaquant du Lokomotiv Moscou a réussi à peser sur ce match malgré les difficultés de son équipe. Grâce à sa puissance physique, l'international russe a posé des soucis à Gonzalez et a été un souci pour le club phocéen. Dangereux sur une frappe lointaine qui a trouvé le poteau de Lopez, il a aussi représenté un bon point d'appui. Remplacé à la 74e minute par Vitali Lisakovich (non noté).

François Kamano (3,5) : associé à Smolov en attaque, l'ancien Bordelais a connu une rencontre plus difficile. Souvent obligé de courir dans le vide pour tenter de gêner la maîtrise des Marseillais, l'attaquant s'est beaucoup dépensé et a payé ses efforts sur ses rares tentatives offensives. Brouillon, il n'a jamais réussi à inquiéter Lopez. Remplacé à la 74e minute par Gyrano Kerk (non noté).

MARSEILLE :

Pau López (4) : toujours préféré à Mandanda après ses débuts contre l'AS Monaco (2-0) samedi, le gardien de l'Olympique de Marseille a réalisé un match décevant. Peu inquiété en début de rencontre, l'Espagnol a eu une grosse frayeur sur une frappe lointaine de Smolov qui a trouvé son poteau. Par la suite, le joueur prêté par l'AS Roma a été attentif notamment sur un tir de Zhemaletdinov avant la pause. Mais en fin de partie, il a clairement raté son intervention sur le but d'Anjorin.

William Saliba (6,5) : comme depuis le début de la saison, le défenseur central prêté par Arsenal a effectué une performance sérieuse. Dans les duels, le jeune talent français a été dominateur avec plusieurs interventions devant Kamano. Dans ses relances, il a été aussi plutôt propre pour combiner grâce à la maîtrise du ballon de son équipe. A noter que l'ancien Stéphanois a été proche de marquer sur une tête repoussée par Guilherme et a été l'auteur d'une superbe relance sur l'action du penalty obtenu par Ünder.

Álvaro González (5,5) : titularisé à la place de Balerdi, sur le banc, l'Espagnol était même le capitaine de l'Olympique de Marseille ce jeudi. Et même si le club phocéen n'a pas été inquiété sur l'ensemble de la partie, le défenseur central n'a pas dégagé une grande sérénité et a été d'ailleurs pris sur la grosse occasion de Smolov en première période. Lors du second acte, il a été bien plus solide avec plusieurs interventions intéressantes.

Luan Peres (6) : après son bon match face à l'AS Monaco (2-0), le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été à la hauteur sur cette rencontre européenne. Sans crever l'écran, il a été totalement correct sur le plan défensif et n'a pas hésité à se projeter à plusieurs reprises pour tenter d'apporter le danger dans le camp adverse.

Valentin Rongier (6,5) : dans un rôle hybride à la place de Lirola, sur le banc, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a eu un volume de jeu intéressant. Comme face à l'AS Monaco (2-0), l'ancien Nantais n'a pas ménagé ses efforts et a eu un impact positif à la récupération. Et dans ses relances, le Marseillais a été capable de faire des décalages, par ses passes ou ses courses. Un bémol forcément avec son duel perdu sur l'égalisation des Russes.

Boubacar Kamara (5,5) : le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille occupait un rôle de sentinelle. Et à la récupération, le jeune talent français a été sérieux avec plusieurs ballons grattés. Par contre, il n'a pas toujours été à son avantage dans ses relances, à l'image d'un ballon dangereux perdu proche de sa surface. De plus, le Phocéen a été aussi handicapé par un carton jaune récolté en première période.

Mattéo Guendouzi (7) : comme depuis son arrivée, le milieu de terrain prêté par Arsenal fait beaucoup de bien à l'Olympique de Marseille par son activité. Avec la domination du club phocéen, le jeune talent français s'est beaucoup projeté et a réussi à créer du danger. En échec sur une première frappe lointaine repoussée par Guilherme, il s'est procuré la plus belle occasion de l'OM en première période avec un nouveau tir détourné par le gardien adverse. Juste dans ses passes, il a été à l'origine des meilleurs mouvements de son équipe, avec bien évidemment ce décalage sur le penalty obtenu par Ünder. Remplacé à la 81e minute par Pol Lirola (non noté).

Gerson (5) : de retour dans le onze de départ, le Brésilien a été assez moyen. Pourtant, comme ses partenaires, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a eu une bonne justesse technique dans ses transmissions. Pour autant, il n'a pas forcément réussi à réaliser des différences à l'approche de la zone de vérité, à l'image de sa tête ratée sur un joli centre d'Ünder. Remplacé à la 81e minute par Pape Gueye (non noté).

Cengiz Ünder (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Amine Harit (4,5) : maintenu titulaire dans un rôle de faux numéro 9 après ses premiers pas intéressants à Monaco (2-0) malgré le retour de Payet, remplaçant, le joueur prêté par Schalke 04 n'a pas confirmé sur cette partie. Pourtant, dans le jeu, le Marocain a été encore intéressant dans certaines combinaisons, à l'image de sa talonnade sur la grosse occasion de Guendouzi. Cependant, à l'approche de la zone de vérité, il a été cruellement absent en étant trop peu trouvé dans la surface. Remplacé à la 55e minute Konrad de la Fuente (non noté).

Bamba Dieng (4) : logiquement maintenu dans le onze de départ après son doublé contre Monaco (2-0), l'attaquant de l'Olympique de Marseille évoluait toujours sur le côté gauche. Et le Sénégalais n'a pas eu la même réussite. Malgré quelques accélérations, il a été bien géré par Jedvaj et n'a pas eu le même impact en étant bloqué dans la profondeur. Aucune véritable occasion et un vrai déchet technique dans ses transmissions. Remplacé à la 81e minute par Luis Henrique (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LOKOMOTIV MOSCOU 1-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E (OM) / 1e journée
Stade : RZD Arena - Arbitre : I. Peljto

Buts : F. Anjorin (89e) pour LOKOMOTIV MOSCOU - C. Ünder (59e, pen.) pour MARSEILLE
Avertissements : A. Beka Beka (22e), N. Tiknizyan (33e), N. Tiknizyan (57e), pour LOKOMOTIV MOSCOU - B. Kamara (37e), V. Rongier (62e), pour MARSEILLE

LOKOMOTIV MOSCOU : Guilherme - S. Magkeev, Murilo Cerqueira - T. Jedvaj, N. Tiknizyan - D. Kulikov (K. Maradishvili, 56e), D. Barinov, A. Beka Beka (A. Siljanov, 64e) - R. Zhemaletdinov (F. Anjorin, 63e), F. Smolov (V. Lisakovich, 75e), F. Kamano (G. Kerk, 75e)

MARSEILLE : Pau López - W. Saliba, Álvaro González, Luan Peres - V. Rongier, B. Kamara, Gerson (P. Gueye, 83e) - C. Ünder, M. Guendouzi (Pol Lirola, 83e), C. Dieng (Luis Henrique, 82e) - A. Harit (K. De La Fuente, 56e)

Guilherme a repoussé une première frappe de Guendouzi

Smolov a répondu avec un tir sur le poteau

Tiknizyan a concédé un penalty face à Ünder et a été expulsé

La célébration du Turc après l'ouverture du score (0-1, 58e)

La joie des Russes à la suite de l'égalisation d'Anjorin (1-1, 88e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Qui est le meilleur joueur du monde depuis le début de la saison ?

Benzema
Lewandowski
Salah
Mbappé
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but sur pénalty, 59e7Ünder


MASQUER LA PUB