Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Chelsea : le destin magique de Tuchel !

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 30/05/2021 à 16h30
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mis à la porte par le Paris Saint-Germain, en décembre, Thomas Tuchel a réussi une superbe performance en remportant la Ligue des Champions avec Chelsea. Une belle récompense pour l'entraîneur allemand, totalement épanoui chez les Blues.

Chelsea : le destin magique de Tuchel !
Tuchel a remporté sa première Ligue des Champions avec Chelsea.

Du cauchemar au rêve. Neuf mois seulement après avoir perdu sa première finale de Ligue des Champions contre le Bayern Munich (0-1), Thomas Tuchel a enfin réussi à remporter la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Mais contrairement au mois d'août 2020, et alors qu'il officiait à la tête du Paris Saint-Germain, c'est bien du côté de Chelsea que le coach de 47 ans a inscrit la plus belle ligne à son palmarès.

Tuchel dans son élément

Quatre mois seulement après sa signature, le manager germanique a réussi un authentique exploit en amenant, neuf ans après Roberto Di Matteo, également arrivé en cours de saison, Chelsea, sur le toit de l'Europe. Si certains n'hésiteront pas à souligner très justement que la formation londonienne reste une grosse cylindrée du football continental, qui n'a pas hésité à investir plus de 200 millions d'euros lors du dernier mercato estival, il n'en reste pas moins que le travail fourni par l'ancien technicien parisien est absolument remarquable.

Et pour cause, Chelsea était au bord du précipice en janvier. Neuvièmes de Premier League et totalement à la ramasse psychologiquement, les Blues, malgré un premier tour bien maîtrisé, ne s'imaginaient pas retrouver le toit du Vieux Continent quelques mois plus tard. Mais Tuchel, bien décidé à oublier sa fin d'aventure douloureuse à Paris, marquée par des déclarations pleines de frustration et une incompréhension de plus en plus prononcée avec Leonardo, n'a pas mis longtemps à trouver ses marques dans un environnement qui semble bien plus lui coller, dans un club où il a rapidement fait l'unanimité pour déployer sa stratégie.

Une stratégie gagnante

Quelles sont les différences notables avec son prédécesseur, Frank Lampard ? Elles sont nombreuses. Tuchel a su trouver un équilibre parfait pour permettre aux Londoniens d'avoir une base très solide défensivement. Il est parvenu à relancer Antonio Rüdiger et Andreas Christensen, jusqu'ici au fond du trou et qui n'étaient plus très loin de la sortie, dans une défense à trois, où Thiago Silva et César Azpilicueta ont fait parler leur expérience. Un schéma qui a été d'une efficacité redoutable au fil des semaines et qui a fait des merveilles en championnat, jusqu'à la finale de C1 remportée contre Manchester City (1-0), samedi.

Tuchel a également réussi à refaire de N'Golo Kanté un monstre. S'il a été incroyable en demies et en finale, le milieu de terrain français n'a pas toujours été à son meilleur niveau avec Lampard. Concernant les pistons et les attaquants, l'ex-tacticien de Dortmund n'a jamais hésité à faire parler la concurrence : tantôt Marcos Alonso, tantôt Ben Chilwell, parfois Reece James, parfois Callum Hudson-Odoi. Il a notamment su se faire respecter en insistant sur la présence de Timo Werner, qui s'il a été d'une maladresse folle cette saison, a eu un rôle primordial dans la construction de son jeu offensif, grâce notamment à ses appels tranchants pour créer des ouvertures à Mason Mount, Kai Havertz, Hakim Ziyech ou encore Christian Pulisic.

Tuchel affamé de titres

Alors qu'il aurait pu connaître une fin de saison douloureuse après la défaite en finale de FA Cup, Tuchel a fait remonter Chelsea en 4e position en Premier League, assurant doublement la présence du club londonien en Ligue des Champions avec cette finale remportée. De quoi le rendre fier. «C'était une finale exceptionnelle et on a gagné, c'est incroyable. Oui je suis très fier, mais j'étais déjà fier avant cela, j'avais beaucoup de confiance en ce groupe, on savait qu'on n'était pas les favoris mais nous avons un groupe très fort, on a fait deux finales, et on a gagné ce soir» , a admis le principal intéressé.

Celui-ci ne désire pas se reposer sur ses lauriers et a bien l'intention de créer un monstre pour les années à venir. Il l'a d'ailleurs promis à son boss, Roman Abramovitch, qu'il a rencontré pour la première fois à Porto. «Je peux lui assurer que je resterai affamé, que je veux le prochain titre et que je me sens heureux. Je me sens comme une partie de ce club très ambitieux. Une partie forte de ce groupe solide. Cela convient à mes convictions et à ma passion pour le football» , a rajouté Tuchel. Ça promet pour l'avenir avec ce jeune groupe déjà champion d'Europe.

Que pensez-vous du sacre de Tuchel en C1 avec Chelsea ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB