Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : Deschamps en dit (un peu) plus sur le retour de Benzema

Par Romain Lantheaume - Equipe De France, Mise en ligne: le 23/05/2021 à 13h30
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dans un entretien accordé ce dimanche à Téléfoot, le sélectionneur Didier Deschamps a concédé que son différend personnel avec Karim Benzema se trouve en partie à l'origine de son absence durant 5 ans en équipe de France. Le technicien reste en revanche toujours aussi secret sur la discussion qui a permis le retour de l'attaquant.

Equipe de France : Deschamps en dit (un peu) plus sur le retour de Benzema
En rappelant Benzema, Deschamps a tiré un trait sur le passé.

«Je ne vais pas vous dévoiler un mot de notre discussion, ça ne regarde que nous deux mais il en avait besoin et moi aussi.» Au moment de l'annonce de sa liste pour l'Euro mardi, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, ne s'est pas montré très bavard lorsqu'il a été question de dévoiler les coulisses du grand retour de Karim Benzema.

Durant les 5 années d'absence de l'attaquant du Real Madrid en sélection, le technicien a toujours mis en avant sa «logique de groupe» pour justifier la non-présence du Merengue.

D. Deschamps – «ça a été très violent»

Néanmoins, personne n'est dupe : la mise au ban du Merengue était aussi (et surtout ?) la conséquence du différend personnel entre les deux hommes, suite aux propos de l'ancien Lyonnais, qui avait estimé que DD «a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France» au moment de l'écarter pour l'Euro 2016. Dans un entretien accordé ce dimanche à Téléfoot, le double champion du monde a admis que ce côté personnel a joué un rôle.

«Meurtri par les propos de Karim ? Ce n'est pas... (souffle). Vous voulez me faire parler de choses désagréables. Ce n'est pas... Il y a un mot. Un mot (raciste, ndlr). Et les conséquences (sa maison avait été taguée, ndlr), c'est une partie», a confié l'homme de 52 ans, profondément meurtri. «Depuis ce jour-là, je ne suis plus le même. Je ne vois pas les choses de la même façon, je me suis déconnecté de tout. J'ai une tranquillité et une sérénité. Mais ça a été très violent. Sa non-sélection découle de ça ? Ça et d'autres choses.»

Quand «les conditions n'étaient pas réunies» …

Mais qu'est-ce qui se trouve alors à l'origine du récent changement ? Qu'est-ce qui explique que les deux hommes ont décidé de se rabibocher ? Sur ce sujet, Deschamps reste toujours aussi mystérieux. «Les choses ont changé. Moi et aussi du côté de Karim bien évidemment», a simplement confié le patron des Bleus. Quant à savoir qui a fait le premier pas et provoqué la rencontre qui a tout changé fin avril, toujours pas de réponse… «(Rire) Vous êtes friands de savoir ça… Ce n'est pas important pour moi. Je ne vais pas vous dire quand et comment. Est-ce que c'était faisable et réalisable avant ? Si ça ne s'est pas fait, c'est que les conditions n'étaient pas réunies. Là, elles étaient réunies et ça s'est fait», a éludé l'ex-coach de l'OM.

Deschamps a tout de même conclu par un message rassurant : ses rapports avec le buteur sont désormais tout ce qu'il y a de plus normaux. «Je ne parlerai pas de notre discussion. Mais elle a été très très longue : il y a eu beaucoup d'échanges. (…) Et si j'ai pris cette décision aujourd'hui, vous vous doutez bien que ça s'est très bien passé. (…) Au-delà de la discussion, évidemment qu'on a eu d'autres échanges depuis, qui nous regardent encore. Ce qui m'intéresse c'est l'Euro», a terminé DD qui retrouvera le Madrilène à partir de mercredi à Clairefontaine.

Approuvez-vous les explications de Didier Deschamps sur le retour de Karim Benzema en équipe de France ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique EURO 2020


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Aimeriez-vous voir Zidane succéder à Deschamps sur le banc des Bleus après le Mondial 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB