Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

City-PSG : la presse épingle les Parisiens, Mahrez et Istanbul à la Une en Angleterre...

Par Romain Lantheaume - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 05/05/2021 à 12h03
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Avec des titres souvent moqueurs en France et acerbes en Angleterre, le Paris Saint-Germain n'est pas épargné ce mercredi au lendemain de son élimination en demi-finales de la Ligue des Champions contre Manchester City (1-2, 0-2). L'attitude de «mauvais perdants» des Parisiens est pointée du doigt, pendant que Riyad Mahrez, auteur d'un doublé, est comparé à un super-héros outre-Manche.

City-PSG : la presse épingle les Parisiens, Mahrez et Istanbul à la Une en Angleterre...
Mahrez encensé, Neymar descendu en flèches...

«The End» (L'Equipe), «La fin du rêve» (Le Parisien), «Mauvais (et) perdants» (So Foot), «Le Paris-SG se prend un aller-retour» (Libération), «Mahrez et les Citizens punissent le PSG» (La Provence), «Contre Manchester City, le PSG n'a pas fait équipe» (Le Monde), «On espérait le chaos, Paris a surtout pris un gros K.-O.» (Eurosport), «Un retour sur terre glacial» (Le Progrès), «Condamné à l'exploit, Paris a échoué...» (Maxifoot)…

Eliminé en demi-finales de la Ligue des Champions après une nouvelle défaite face à Manchester City (1-2, 0-2), le Paris Saint-Germain a droit à sa dose de Unes plus ou moins sarcastiques ce mercredi dans la presse française.

Mauvaise pub pour le PSG

Rapidement cueilli à froid par l'ouverture du score de Riyad Mahrez à la 11e minute, le finaliste de la précédente édition n'a jamais vraiment donné l'impression d'être en mesure de renverser la vapeur. «Il y avait un fossé, et Paris est tombé dedans. Le PSG a traversé les demi-finales en jouant une période et demie sur quatre, ce qui n'était pas suffisant», a ainsi résumé L'Equipe.

Outre ce sentiment d'impuissance, la frustration des Parisiens, à l'image de l'expulsion de Di Maria pour son geste d'humeur sur Fernandinho, explique aussi le ton moqueur employé par plusieurs journaux. «L'image qui restera à l'arrivée est celle d'une formation incapable de contrôler ses nerfs en seconde période», a ainsi souligné le quotidien sportif. Et, justement, outre-Manche, les médias ne se sont pas gênés pour appuyer là où ça fait mal.

Neymar repris de volée

«Un PSG agressif et pathétique prouve que l'argent ne peut pas acheter la classe. Un carton rouge, des plongeons, des discussions incessantes avec l'arbitre, voilà à quoi s'occupent les Parisiens», a taclé le Daily Telegraph pour qui le PSG n'est pas un modèle de vertu malgré son récent «non» adressé à la Super Ligue. «Le géant français a tenu bon et résisté à la tentation des milliards offerts par la concurrence séparatiste. Mais sur le terrain, ils ne sont pas des parangons de vertu.» Neymar, «devenu irritable comme ses coéquipiers», en prend aussi pour son grade est le Brésilien est invité à «venir se tester en Angleterre, où les gémissements ne seraient pas tolérés» …

Mahrez, le mea culpa des Anglais

Mais l'heure est avant tout à la joie pour les Anglais. «Prochain arrêt : Istanbul», titre ainsi The Guardian dans son cahier Sports en référence au lieu de la finale le 29 mai prochain où les Skyblues pourraient être rejoints par leurs compatriotes de Chelsea en cas de qualification ce mercredi face au Real Madrid. «Nous allons à Istanblue», s'amuse aussi le Manchester Evening News. Un billet pour la Turquie acquis grâce au doublé de Mahrez. Déjà buteur à l'aller, l'international algérien est encensé à grands coups de «Mah-vels !» (Daily Telegraph), «Magic Mahrez» (i Sports), «Marvel» (Daily Mirror)» et autres Unes qui le comparent à un super-héros.

Quelle revanche pour le natif de Sarcelles, qui a longtemps eu du mal à s'imposer dans l'équipe type de Pep Guardiola avant de devenir indiscutable, ce qui pousse The Guardian à le qualifier joliment de «génie sous-coté». Côté espagnol enfin, plus que le match en lui-même, c'est la possibilité de retrouvailles entre le technicien catalan et le Real en finale qui fait la Une de Marca, avec un message clair envoyé aux Merengue : «Pep vous attend à Istanbul» ! En Catalogne d'ailleurs, la sortie du PSG offre évidemment une nouvelle occasion à Sport d'évoquer un possible retour de Neymar au FC Barcelone, avec un titre équivoque : «Neymar dehors» …

Sévère ? Piquant à juste titre ? Que pensez-vous du ton employé par la presse suite à l'élimination du PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

«The End» (L'Equipe)

«La fin du rêve» (Le Parisien)

«On va à Istanblue» (Manchester Evening News)

«Prochaine étape : Istanbul» (The Guardian)

«Mah-vels !» (Daily Telegraph)

«Magic Mahrez» (i Sports)

«Marvel» (Daily Mirror)»

«Neymar dehors» (Sport)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS



Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB