Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sans rassurer, l'OM retrouve le goût de la victoire - Débrief et NOTES des joueurs (AJA 0-2 OM)

Par Gilles Campos - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 10/02/2021 à 16h46
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au terme d'une rencontre plaisante et plutôt équilibrée, l'Olympique de Marseille sort du piège tendu par Auxerre (2-0) ce mercredi, et valide ainsi son ticket pour les 16es de finale de la Coupe de France.

Sans rassurer, l'OM retrouve le goût de la victoire - Débrief et NOTES des joueurs (AJA 0-2 OM)
Dario Benedetto a ouvert le score au retour des vestiaires.

Les supporters marseillais commençaient à trouver le temps long. Le 6 janvier dernier, l'Olympique de Marseille prenait les trois points sur la pelouse de Montpellier (3-1)… et il a attendu un mois avant de goûter à nouveau à la victoire.

Une équipe remaniée d'Auxerre en a fait les frais (2-0) ce mercredi à l'Abbé-Deschamps, dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France. Mais les locaux n'ont pas démérité, tandis que les visiteurs n'ont pas rassuré.

Gueye bute sur N'Gando, Ndom sur le poteau

Défensivement, l'OM a souffert de l'absence d'Alvaro, et Hein a rapidement profité de la passivité de Sakai pour amener le danger dans la surface marseillaise. Petit à petit, les hommes de Nasser Larguet ont toutefois repris le contrôle du ballon et auraient pu ouvrir le score grâce à Benedetto puis Germain, mais les deux attaquants ont manqué de vista face au but.

Le ballon allait alors d'un but à l'autre. Et après le poteau trouvé par Ndom sur corner, l'OM a également eu une énorme occasion juste avant la pause, mais N'Gando a sauvé son camp en repoussant la madjer de Gueye sur sa ligne. Au retour des vestiaires, l'entraîneur marseillais a tenté de réveiller ses troupes avec les entrées de Thauvin et Ntcham. Sans effet immédiat.

Un raté pour Benedetto, pas deux

Pire, ce sont les Auxerrois qui ont enclenché la seconde vitesse après la pause, et Begraoui aurait pu faire mouche sans un superbe tacle de Gueye dans la surface. Très rapidement, les pensionnaires de Ligue 1 ont fini par trouver la faille : Lirola a profité d'une erreur de la défense pour délivrer un caviar à Benedetto, lequel ne s'est pas fait prier pour conclure de la tête à bout portant (0-1, 54e) ! Un but synonyme de coup de massue pour les locaux, qui ont attendu la fin de match et une ultime occasion d'Autret pour réellement mettre Pelé en danger.

Au final, c'est même le jeune Dieng (20 ans) qui a inscrit le but du break en fin de match, pour sa première apparition sous le maillot marseillais (0-2, 90e) ! Une belle récompense pour lui, et également pour Larguet, qui affichait alors un large sourire. Mais malgré ce goût de la victoire retrouvé, l'OM demeure toujours aussi poussif dans le jeu, et il faudra élever le niveau à Bordeaux dimanche si les Olympiens veulent, cette fois-ci, marquer l'histoire dans le bon sens du terme.

La note du match : 5/10

Un match de Ligue 2 ? Non. Entre un candidat à la montée dans l'élite, malgré une équipe remaniée ce jour, et un Olympique de Marseille dans le doute, nous avons tout de même eu droit à une rencontre plaisante, avec de nombreuses occasions. D'autant plus que l'horaire particulier et la température négative n'ont pas aidé les 22 acteurs.

Les buts :

- Lirola profite d'une perte de balle de la défense auxerroise pour délivrer un centre parfait à destination de Benedetto. Seul dans la surface, l'Argentin conclut de la tête à bout portant (0-1, 54e).

- En fin de rencontre, Lirola s'arrache au milieu de terrain pour lancer Dieng dans la profondeur. Le jeune attaquant résiste au retour de la défense et fait le break sans trembler (0-2, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Pol Lirola (7/10)

Du très bon Lirola ce mercredi. Défensivement, le latéral a certes eu du boulot, mais il a rarement été pris à défaut sur son côté droit. Et offensivement, il a régalé ses attaquants avec un premier caviar pour Benedetto au retour des vestiaires, et un second pour Dieng en fin de match. Match après match, l'Espagnol confirme que Pablo Longoria a bien fait d'aller le chercher à Florence.

AUXERRE :

Sonny Patrick Laiton (5) : un match frustrant pour Laiton, qui n'a eu que deux petits arrêts à effectuer dans cette rencontre. Abandonné par sa défense sur le but de Benedetto, il n'a rien pu faire pour empêcher l'Argentin de marquer.

Alec Georgen (5,5) : l'ancien Parisien a montré des choses intéressantes sur son côté droit, notamment au niveau des combinaisons offensives avec Hein. Défensivement, il n'a pas déçu.

Alexandre Coeff (3) : un match délicat pour le polyvalent défenseur auxerrois, qu'on retrouve sur les deux buts. Sur le premier, son placement dans la surface laisse à désirer. Sur le second, sa déviation involontaire met Dieng dans les meilleures dispositions… On retiendra également un bon tacle devant Germain en première période, en pleine surface.

Samuel Souprayen (5,5) : contrairement à Coeff, Souprayen n'a pas démérité ce jour. Solide dans les duels et difficile à bouger dans le domaine aérien, le défenseur central a fait le boulot.

Kenji-Van Boto (4,5) : plutôt tranquille en première période, Boto a souffert lors du second acte suite à l'entrée de Thauvin. Le but de Benedetto arrive de son côté, même s'il n'est pas vraiment impliqué sur l'action.

François Bellugou (5) : titularisé devant la défense, Bellugou s'est battu comme un diable dans l'entrejeu pour faire face aux milieux marseillais, et il n'a pas démérité.

Gauthier Hein (6) : quelle première période de l'Auxerrois ! Pendant 45 minutes, Hein a fait des misères à Sakai, qui risque d'en faire des cauchemars. L'ailier de poche passait quasiment à chaque fois, et il aurait pu faire mouche sur une reprise de volée mal ajustée en fin de premier acte. Après la pause, on l'a moins vu...

Axel N'Gando (6) : dommage que le physique ne soit pas au rendez-vous, car N'Gando reste un excellent joueur. L'ancien coéquipier de Thauvin et Pogba en équipe de France U20 l'a prouvé ce mercredi. Toujours aussi intéressant avec son pied gauche, il a notamment réalisé deux sauvetages sur sa ligne en première période devant Balerdi puis Gueye. Remplacé à la 64e minute par Hamza Sakhi (non noté).

Aly NDom (4) : tout va trop vite dans le football, et encore plus dans un match. Demandez à Ndom, tout proche d'être le héros de l'AJA après sa tête sur le poteau… Mais au retour des vestiaires, l'Auxerrois a perdu un ballon qu'il n'aurait pas dû perdre, et Lirola l'a tranquillement envoyé sur la tête de Benedetto pour l'ouverture du score. Remplacé à la 83e minute par Rémy Dugimont (non noté).

Kévin Fortuné (3) : un match à oublier pour l'attaquant auxerrois, qui n'a jamais vraiment réussi à entrer dedans. Au retour des vestiaires, il a tenté de passer la seconde vitesse, mais en vain. Remplacé à la 74e minute par Mathias Autret (non noté).

Yanis Begraoui (4,5) : un match frustrant pour Begraoui, qui a dû faire face à un solide duo Kamara-Balerdi. Les deux défenseurs ne lui ont laissé aucune chance et, même lorsqu'ils n'étaient pas au rendez-vous, Gueye les remplaçait pour empêcher l'Auxerrois de marquer. Remplacé à la 74e minute par Mickaël Le Bihan (non noté).

MARSEILLE :

Yohann Pelé (6) : mine de rien, Pelé a tout de même fini la rencontre avec 7 arrêts à son actif. Aucun ne restera dans les mémoires, mais ce chiffre prouve que le remplaçant de Mandanda a une nouvelle fois répondu présent, notamment en début et en fin de match.

Pol Lirola (7) : voir ci-dessus.

Leonardo Balerdi (6,5) : une belle prestation du défenseur central, qui a réussi à faire oublier Alvaro sur cette rencontre. Après un début de match délicat, Balerdi n'a presque plus rien laissé passer, avec notamment un superbe tacle devant Begraoui dans sa surface. Offensivement, il aurait pu marquer de la tête sans un superbe sauvetage de N'Gando.

Boubacar Kamara (7) : à l'instar de Balerdi, Kamara n'a laissé aucune chance aux attaquants adverses. On ne l'avait plus revu en défense centrale depuis un certain temps, mais il n'a pas déçu pour ce retour à priori éphémère. Un match de patron.

Hiroki Sakai (4) : le maillon faible de la défense, une nouvelle fois. Certes, Sakai a été placé à gauche, et il ne s'agit pas de son poste de prédilection, mais tout de même… Sur de nombreuses actions, Hein l'a mystifié sans forcer, et plusieurs buts ont failli venir de son côté.

Luis Henrique (4) : un match à oublier pour le Brésilien. Titularisé en l'absence de Payet, Luis Henrique aurait pu marquer des points aujourd'hui, mais il n'a presque rien montré en 45 minutes. Un petit pont, un petit rush solitaire, plusieurs ballons perdus… et rien d'autre. Remplacé à la pause par Florian Thauvin (5,5), qui a immédiatement relevé le niveau côté marseillais.

Valentin Rongier (4) : qu'il semble loin, le Valentin Rongier du FC Nantes… Face à Auxerre, le milieu de terrain a une nouvelle fois déçu. Emprunté sur chaque geste, hésitant sur chaque passe, brouillon sur chaque contrôle… on retiendra toutefois une belle transmission pour Germain dans la surface. C'est tout. Remplacé à la pause par Olivier Ntcham (5), qui a montré des choses intéressantes.

Pape Gueye (5,5) : le milieu de terrain va devoir apprendre à canaliser ses efforts. Ce mercredi, Gueye a une nouvelle fois tenté d'être aux quatre coins du terrain, et cela lui coûte parfois au niveau de la lucidité. À l'image de cette occasion en première période, lorsqu'il a tenté une madjer alors que le but était grand ouvert. On retiendra également son superbe tacle sur Begraoui dans la surface en seconde période. Pas un mauvais match pour l'ancien Havrais, donc, mais il peut tellement mieux faire…

Saîf-Eddine Khaoui (5) : contrairement à beaucoup de ses coéquipiers, Khaoui aura eu le mérite de tenter des choses en première période. À l'image de ses deux frappes, captées par le gardien adverse. À noter, également, sa passe qui aurait dû être décisive pour Benedetto lors du premier acte. Remplacé à la 57e minute par Mickaël Cuisance (non noté), une nouvelle fois décevant.

Darío Benedetto (5) : il y a le but, et puis c'est tout. Hormis cette belle tête, que retenir de la prestation de l'Argentin ? Pas grand-chose, si ce n'est cet énorme raté en première période sur un caviar de Khaoui dans la surface. Remplacé à la 69e minute par Christopher Rocchia (non noté), qui n'a pas vraiment rassuré au poste de latéral gauche.

Valère Germain (3,5) : à l'instar de Benedetto, Germain a presque traversé ce match comme un fantôme. Il a lui aussi manqué une belle occasion en première période sur un service de Rongier, mais il n'a pas réussi à marquer par la suite, contrairement à l'Argentin. Remplacé à la 81e minute par Ahmadou Bamba Dieng (non noté), qui a inscrit son premier but avec l'OM pour sa première apparition avec les professionnels. Bravo à lui !

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

AUXERRE 0-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de France / 32e
Stade : Stade de l'Abb Deschamps - Arbitre : F. Schneider

Buts : - D. Benedetto (54e) C. Dieng (90+2e) pour MARSEILLE
Avertissements :

AUXERRE : S. Laiton - A. Coeff, S. Souprayen - A. Georgen, K. Boto - F. Bellugou - G. Hein, A. Ngando (H. Sahki, 64e), A. Ndom (R. Dugimont, 83e), K. Fortuné (M. Autret, 73e) - Y. Begraoui (M. Le Bihan, 73e)

MARSEILLE : Y. Pelé - L. Balerdi, B. Kamara - Pol Lirola, H. Sakai - V. Rongier (O. Ntcham, 46e), P. Gueye, S. Khaoui (M. Cuisance, 57e) - V. Germain (C. Dieng, 81e), D. Benedetto (C. Rocchia, 69e), Luis Henrique (F. Thauvin, 46e)

En première période, Benedetto a manqué une grosse occasion

Du côté de l'AJA, le danger est principalement venu du feu follet Hein

Au retour des vestiaires, Benedetto a ouvert le score de la tête

Benedetto imité par Dieng en fin de match : premier match avec l'OM, et premier but pour le Sénégalais

À noter, également, la première apparition de Ntcham avec l'OM

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Auxerre

A
U
X
E
R
R
E
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
4,5Boto
but, 54e5Benedetto


MASQUER LA PUB