Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM-City : les "sparring-partners" marseillais descendus dans la presse française et britannique

Par Gilles Campos - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 28/10/2020 à 12h49
Taille du texte: Email Imprimer

Sans ambition et recroquevillé dans sa moitié de terrain, l'Olympique de Marseille a logiquement concédé la défaite face à Manchester City (0-3) en Ligue des Champions. Au terme d'une prestation médiocre, et sévèrement critiquée par la presse française et britannique.

OM-City : les
La tête des mauvais jours pour Kamara et Mandanda.

Les supporters phocéens ne s'attendaient pas à grand-chose, mais ils ont tout de même dû être déçus par la piètre prestation de l'Olympique de Marseille face à Manchester City (0-3) mardi en Ligue des Champions.

Sans ambition et recroquevillés dans leur moitié de terrain, les hommes d'André Villas-Boas n'ont même pas cherché à jouer, à défaut de vouloir gagner. Une attitude défaitiste pointée du doigt par la presse française et britannique.

Des professionnels contre des amateurs ?

«Aux larmes citoyens», a justement titré L'Equipe. Et du côté de La Provence, ça tape encore plus fort : «La première période était-elle un vrai match, ou une séance à huis clos où les Noirs, les pros, auraient convié une équipe locale, les Blancs, à servir de sparring-partners ? Et doucement les gars, on évite les blessures, il y a un vrai match ce week-end. Il ne manquait que les plots et les chasubles dans cette morne attaque-défense…»

Tout le monde a vu le même «match», et nos confrères britanniques ont eux aussi été surpris par le manque d'ambition marseillais. «Avec toutes les platitudes servies par Villas-Boas avant le match, l'équipe de Pep Guardiola pouvait s'attendre à un test difficile. Mais malgré ses dires, l'ancien coach de Tottenham a simplement cherché à faire ce que l'Olympique Lyonnais a réussi à faire en août dernier», a regretté le Manchester Evening News, qui s'attendait à davantage d'adversité.

The Sun -  «et dire que cette équipe a fini cinq rangs au-dessus de Lyon»

Mais à la différence de l'OM, l'OL avait fait mouche à trois reprises, tandis que les Phocéens n'ont touché que quatre petits ballons dans la surface adverse… Dans ces conditions, difficile d'ambitionner autre chose qu'une défaite. «Marseille ne semble tout simplement pas avoir les moyens de poser des problèmes à City. Et dire que cette équipe a fini cinq rangs au-dessus de Lyon en Ligue 1 la saison passée», s'est étonné le tabloïd The Sun.

Le mot de la fin pour The Guardian, sans pitié avec la prestation de l'OM : «City sera à juste titre félicité pour sa performance. Mais ce serait un manquement grave au devoir journalistique de ne pas pointer du doigt l'impuissance générale de Marseille. Les Olympiens se sont organisés pour contenir City, ont pris un but mais ont continué dans la même optique, avec l'espoir d'égaliser en fin de rencontre», ont d'abord analysé nos confrères, avant de cibler AVB.

Score flatteur pour l'OM ?

«Pour une équipe qui joue à domicile, c'est un énorme manque d'ambition. Villas-Boas répondra qu'il voulait éviter de prendre une valise en jouant, mais… il a tout de même pris une valise, sans jouer. Et encore, le score est flatteur pour l'OM !», peut-on lire. Un constat implacable au vu de la piètre prestation des Olympiens, qui ont enchaîné une 11e défaite consécutive en C1. Face à Porto la semaine prochaine, il faudra impérativement montrer un autre visage.

D'après vous, à qui la faute pour cette piètre prestation ? André Villas-Boas, les joueurs, ou les deux ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»…

La Une de L'Equipe : «Aux larmes citoyens»







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Paul Pogba serait-il un très bon renfort pour le PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'équipe de rêve
EURO
2020
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB