Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ferguson, Guardiola, Mourinho, Trapattoni... Le TOP 50 des entraîneurs qui gagnent !

Par Youcef Touaitia - Actu Générale, Mise en ligne: le 24/04/2020 à 22h00
Taille du texte: Email Imprimer

Maxifoot s'est penché sur le palmarès des entraîneurs qui ont marqué le football au cours des dernières décennies. Sir Alex Ferguson, Pep Guardiola, José Mourinho, Giovanni Trapattoni... Retrouvez quels ont été les 50 coachs en activité après 1990 les plus performants !

Ferguson, Guardiola, Mourinho, Trapattoni... Le TOP 50 des entraîneurs qui gagnent !
Sir Alex Ferguson, légende parmi les légendes.

L'épidémie de coronavirus ne faiblissant pas, le football va rester paralyser pour de longues semaines encore. Maxifoot en a profité pour effectuer un classement regroupant les 50 entraîneurs les plus performants encore en activité lors des trois dernières décennies. Autrement dit, seuls les coachs qui ont officié au moins une saison après l'année 1990, même s'ils ont été plus en vue avant, sont éligibles à ce classement.

Ne vous attendez donc pas à retrouver Matt Busby, Helenio Herrera, Helmut Schön, Miguel Munoz, Nereo Rocco, Bob Paisley ou encore Jock Stein, des techniciens légendaires, aussi talentueux soient-ils, qui ont pris leur retraite il y a déjà plus de 30 ans. Mais alors, comment ont été départagés les 50 entraîneurs de ce classement ? Un barème spécial a été mis en place en fonction du total des titres glanés, alors qu'un bonus a été attribué selon le palmarès.

Mode d'emploi avec le barème par trophée

- Une Coupe du monde rapporte 100 points.
- Une Ligue des Champions rapporte 50 points.
- Une coupe continentale (Euro, Copa América, CAN, Coupe d'Asie) rapporte 50 points.
- Une Ligue Europa rapporte 30 points.
- Un championnat majeur (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie) rapporte 20 points.
- Une Coupe des Confédérations rapporte 20 points.
- Une finale de Coupe du monde disputée rapporte 20 points.
- Un championnat national autre que le Big Five rapporte 10 points.
- Un titre international (C2, Supercoupe de l'UEFA, CdM des Clubs, Copa Libertadores, LdC africaine, LdC asiatique...) rapporte 10 points.
- Un exploit inattendu rapporte 10 points.
- Une finale majeure disputée (Euro, Copa America, CAN, Coupe d'Asie, C1, C3) rapporte 10 points.
- Une coupe nationale (DFB Pokal, FA Cup, Copa del Rey, Coupe de France, Coupe d'Italie) rapporte 8 points.
- Une coupe nationale mineure (Community Shield, League Cup, Trophée des Champions, Coupe de la Ligue,...) rapporte 5 points.
- Chaque trophée rapporte 0,5 point.

Entraîneurs reconnus pour le beau jeu déployé, entraîneurs plus frileux, génies tactiques... Ce classement ne met pas en avant le style footballistique utilisé mais se concentre uniquement sur les résultats dans toutes les compétitions. Ne soyez donc pas surpris si certains coachs se placent avant d'autres, et vice versa ! Qui a dominé son époque ? Qui a raflé les titres les plus prestigieux ? Qui a été régulier au plus haut niveau ? Quels sont les entraîneurs qui ont l'ADN de la gagne ? Retrouvez le classement ci-dessous !

Ferguson très loin devant !

Sans surprise, c'est Sir Alex Ferguson (1er, 645 points) qui domine ce classement de la tête et des épaules. En 39 ans de carrière, le légendaire manager de Manchester United, qui a remporté 13 fois la Premier League et 2 fois la Ligue des Champions (1999, 2008), est, de très loin, le coach le plus titré de l'histoire (49). Preuve que l'Écossais, qui a gagné 1252 matchs, est très largement au-dessus de la meute, et ce peu importe le barème choisi, il n'a pas seulement brillé qu'avec les Red Devils, puisqu'il a réussi l'exploit de remporter une C2 et une Supercoupe d'Europe avec Aberdeen en 1983. C'est dire si le Britannique était un winner, le plus grand de tous les temps ! Il est pour le moment intouchable et devance assez tranquillement deux entraîneurs encore en activité qui ont eux aussi quasiment tout gagné mais qui pourraient tout de même se rapprocher de lui dans les années à venir.

Le binôme Guardiola-Mourinho sur le podium

En effet, Pep Guardiola (2e, 425), auteur d'un sextuplé historique avec le FC Barcelone en 2009, vainqueur de 8 championnats majeurs et de 2 Ligue des Champions (2009, 2011) en 12 années, avec 29 titres dans son palmarès, fait partie des légendes de son sport. L'actuel coach de Manchester City dispose d'ailleurs du meilleur ratio de victoires parmi les entraîneurs de ce classement (74%).

Le Catalan a une courte tête d'avance sur son grand ami, José Mourinho (3e, 407), champion au Portugal, en Angleterre, en Italie et en Espagne, double vainqueur de la Ligue des Champions avec Porto (2004) et l'Inter (2010) et de la Ligue Europa avec Manchester United (2017), et titré à 26 reprises en deux décennies. Deux monstres absolus malgré des styles de jeu diamétralement opposés, qui n'évoluent pas dans la même cour que certains de leurs homologues de leur génération, comme Unai Emery (33e, 171), Jürgen Klopp (36e, 162) ou encore Diego Simeone (38e, 2006) et Luis Enrique (43e, 144).

L'Italie en force dans le TOP 10

Dans le TOP 10, on retrouve notamment trois Italiens. Giovanni Trappatoni (4e, 395), champion avec le Milan AC, l'Inter et le Bayern (8), vainqueur de la C1 (1985) et triple vainqueur de la C3 (1977, 1991, 1993), Marcello Lippi (6e, 378), champion du monde 2006, quintuple vainqueur de la Serie A et lauréat de la C1 avec la Juventus (1996), mais également Carlo Ancelotti (7e, 360), qui a soulevé trois fois la Ligue des Champions (2003, 2007, 2014) et champion dans trois pays avec Milan, Chelsea et le PSG, figurent parmi les références.

Quatre autres représentants de la Botte ont leur place dans ce classement : Fabio Capello (12e, 288), champion d'Europe 1994, Arrigo Sacchi (25e, 199), auteur d'un back-to-back en C1 (1989, 1990) avant de chuter en finale du Mondial 1994, Massimiliano Allegri (26e, 194), sextuple champion d'Italie et double finaliste de la C1 et Roberto Mancini (41e, 147).

Zidane déjà le meilleur Français

Les Français, eux, se défendent plutôt bien. Et pour cause, on retrouve 7 techniciens hexagonaux dans ce TOP 50. Plus jeune coach du classement, Zinedine Zidane (19e, 235), est le mieux classé, malgré un début de carrière en 2016. En seulement 4 années, l'entraîneur du Real Madrid (10 titres) a réussi l'exploit de remporter 3 C1 en autant d'éditions (2016, 2017, 2018), une performance jamais réalisée auparavant.

Arsène Wenger (22e, 230), avec ses 4 Premier League et ses 21 trophées, Aimé Jacquet (29e, 185) et Didier Deschamps (30e, 180), respectivement vainqueurs des Mondiaux 1998 et 2018, ne sont pas très loin. Laurent Blanc (42e, 146) et ses 15 trophées, Gerrard Houllier (45e, 139) et Roger Lemerre (49e, 127), qui a remporté trois titres internationaux avec l'Euro 2000 et la Coupe des Confédérations 2001 chez les Bleus, mais aussi la première et unique CAN de la Tunisie en 2004. Une performance rarissime dans l'histoire du football.

Les sélectionneurs brésiliens et allemands au rendez-vous

Outre Lippi, Jacquet, Deschamps et Lemerre, d'autres coachs ont fait de belles choses à la tête de sélections. On pense notamment au seul homme à avoir figuré à quatre reprises dans l'équipe-type de la FIFA, Carlos Alberto Parreira (10e, 309), qui a gagné le Mondial 1994, la Copa América 2004 et la Coupe des Confédérations 2005 avec le Brésil en plus de la Coupe d'Asie avec le Koweït (1980) et l'Arabie Saoudite (1988) et de deux championnats nationaux au Brésil et en Turquie.

Ou à Luis Felipe Scolari (15e, 261), champion du monde 2002 avec le Brésil et finaliste de l'Euro 2004 avec le Portugal et Mario Zagallo (18e, 243), champion du monde 1970 et finaliste en 1998.  Otto Rehhagel (28e, 190), triple vainqueur de la Bundesliga, dont une avec Kaiserslautern en 1998, et sacré lors de l'Euro 2004 avec la Grèce, Franz Beckenbauer (27e, 192), finaliste du Mondial 1986 puis champion du monde 1990 avec la Nationalmannschaft ainsi que Joachim Löw (39e, 156), titré lors du Mondial 2014, sont tous dans le TOP 40.

Les «petits pays» ont donné de grands entraîneurs

Cela n'échappera à personne, mais certains pays nous ont offerts de grands entraîneurs. L'Autriche, avec Ernst Happel (9e, 323), notamment vainqueur de dix championnats nationaux, de la C1 avec Hambourg en 1983 et finaliste du Mondial 1978, en est le parfait exemple. La Roumanie, avec Mircea Lucescu (14e, 266), champion à onze reprises en Roumanie, Turquie et Ukraine et vainqueur de la C3 avec le Shakhtar en 2009, avec 32 trophées au total, mais aussi Emeric Jenei (47e, 130), surprenant gagnant de la C1 avec le Steaua Bucarest en 1986, est bien représentée.

On pense aussi à l'Ukraine et Valeri Lobanovski (17e, 243), avec ses 25 trophées et ses 1317 victoires en carrière, un record absolu, ou à l'Egypte avec Hassan Shehata (35e, 167), triple vainqueur de la CAN (2006, 2008, 2010) et Mahmoud Al Gohary (50e, 125), qui a remporté la CAN 1998 ainsi que la Ligue des Champions africaine en 1983 et 1992.

Ils auraient pu figurer dans le classement

D'autres tacticiens auraient pu prétendre à une place dans ce classement, mais ont terminé au-delà de la 50e place. Les deux sélectionneurs qui ont permis à l'Argentine de monter sur le toit du monde en 1978 et 1986, César Luis Menotti et Carlos Bilardo, ont respectivement terminé 51e et 55e. Luis Aragonés, vainqueur de l'Euro 2008 avec l'Espagne, a lui échoué à la 54e position.

Antonio Conte, triple champion d'Italie et champion d'Angleterre, n'a lui pu faire mieux qu'une petite 60e place ! Le coach de l'Inter (8 trophées) paie notamment ses énormes difficultés à rendre ses équipes aussi performantes sur la scène européenne, et se retrouve même devancé par Dick Advocaat (52e, 13 trophées) et Valeri Gazzaev (58e, 12 trophées), respectivement vainqueurs de la C3 avec le Zénith en 2008 et le CSKA Moscou en 2005, ou encore Vujadin Boskov (56e, 10 trophées), double finaliste de la C1 avec le Real Madrid (1981) et la Sampdoria (1992).

Les pays les plus représentés :

Italie (7) : Trapattoni, Lippi, Ancelotti, Capello, Sacchi, Allegri, Mancini
Allemagne (7) : Hitzfeld, Lattek, Heynckes, Beckenbauer, Rehhagel, Klopp, Löw
France (7) : Zidane, Wenger, Jacquet, Deschamps, Blanc, Houllier, Lemerre
Espagne (5) : Guardiola, Del Bosque, Benitez, Emery, Luis Enrique
Pays-Bas (4) : Van Gaal, Michels, Cruyff, Hiddink
Brésil (3) : Parreira, Scolari, Zagallo
Portugal (3) : Mourinho, Jorge, Jorge Jesus
Roumanie (2) : Lucescu, Jenei
Argentine (2) : Simeone, Basile
Egypte (2) : Shehata, Al Gohary
Ecosse (1) : Ferguson
Autriche (1) : Happel
Ukraine (1) : Lobanovski
Suède (1) : Eriksson
Turquie (1) : Terim
Angleterre (1) : Clough
Belgique (1) : Goethals
Croatie (1) : Ivic

Le TOP 50 des entraîneurs de foot qui gagnent (ayant effectué au moins 1 saison après 1990)


Que pensez-vous de ce classement ? Ferguson est-il la référence absolue chez les entraîneurs ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il essayer de faire partir Neymar cet été ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB