Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Postiga, un nouveau départ
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 21/12/2005 à 22h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

C'est la première grosse recrue du mercato : l'attaquant portugais Helder Postiga portera le maillot de l'AS Saint-Etienne jusqu'à la fin de la saison. International portugais, Postiga n'était plus titulaire au FC Porto. C'est pourtant une grosse pointure qui débarque dans le championnat de France. A 23 ans, il espère briller pour disputer la Coupe du Monde.

Décisif à l'Euro 2004

Pour faire face aux départs de quelques joueurs pour la CAN, Elie Baup souhaitait renforcer son équipe. Il a frappé fort ! Les Verts ont probablement réalisé l'une des bonnes affaires de l'hiver en se faisant prêter Helder Postiga. Malgré son talent et son statut d'international, Postiga ne jouait plus au FC Porto. Plutôt surprenant, d'autant que ce joueur était régulièrement aligné par José Mourinho il y a quelques années. En 2002-2003, Postiga a participé à l'épopée du FC Porto en coupe UEFA qui a conduit l'équipe de Mourinho à la victoire. Même s'il n'a pas participé à la finale, Postiga a grandement contribué à ce succès, inscrivant plusieurs buts, notamment contre Lens et la Lazio Rome. En championnat, le FC Porto était sacré, et Postiga terminait meilleur buteur du club avec 13 buts. Les choses se sont gâtées la saison suivante pour le jeune Portugais, transféré à Tottenham. Il n'a donc pas participé au sacre du FC Porto de Mourinho en Ligue des Champions en 2004.

En Angleterre, Postiga a disputé une vingtaine de matchs et inscrit un seul but. Cette saison moyenne lui a tout de même permis de participer à l'Euro organisé par son pays. Remplaçant de Pauleta et Nuno Gomes, Postiga a très peu joué lors cet Euro, mais suffisamment pour se faire remarquer puisqu'il a égalisé en quart de finale contre l'Angleterre. Depuis sa première apparition en sélection nationale, en février 2003, Postiga est régulièrement appelé, le plus souvent comme remplaçant. Il a d'ailleurs inscrit un but important lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2006, contre la Slovaquie en mars dernier. Un an après son départ de Porto, Postiga faisait le chemin inverse et retournait dans son club formateur. Il n'allait pas y connaître la même réussite que les années précédentes, mais terminait bien la saison. Tout aurait donc été parfait pour Postiga s'il était encore titulaire dans son club à la reprise. Etrangement, le nouvel entraîneur du FC Porto, Co Adriaanse, ne comptait plus sur lui, au point même que l'international portugais n'a disputé que deux matchs depuis le début du championnat.

Six mois ou plus

A quelques mois de la Coupe du Monde, Postiga a choisi de trouver un club où il pourrait s'exprimer. Courtisé par l'OM, Le Mans, le Betis Séville, le Celta Vigo et le Standard de Liège, Postiga a opté pour l'ASSE, le club qui s'est montré le plus rapide et le plus déterminé. Un transfert définitif à la fin de la saison n'est d'ailleurs pas exclu. «C'est un investissent calculé. Nous sommes dans la situation d'un prêt avec option d'achat» , rappelle Vincent Tong-Cuong, le directeur général de l'ASSE, sur le site officiel du club. «Si tout se passe bien, le mariage dépassera ces six mois et nous conserverons Helder. Tout est d'ailleurs déjà réglé entre les deux clubs si tel était notre décision.» Sa venue à Saint-Etienne est due en grande partie au travail d'Omar Da Fonseca, le directeur sportif de l'ASSE, mais aussi grâce à la réussite de ses compatriotes en France. «J'en ai parlé avec Tiago, explique Postiga. Il m'a vivement conseillé de venir. Il m'a déjà promis que le match retour entre Lyon et les Verts serait très chaud, puisqu'il y a apparemment une grande rivalité entre les deux clubs.» A Saint-Etienne, l'avant-centre lusitanien n'arrive donc pas complètement dans l'inconnu. S'il a déjà eu l'occasion de croiser par le passé quelques joueurs stéphanois, notamment Zoumana Camara – «nous avions joué l'un contre l'autre lorsque j'étais à Tottenham et lui à Leeds» - Postiga a déjà marqué sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. C'était en juillet 2002 lors d'un match de gala ASSE – FC Porto (0-1), le FC Porto de José Mourinho avait inscrit l'unique but de la rencontre par une frappe croisée de Postiga.

«Je suis très content d'avoir signé à Saint-Étienne, affirme Postiga. Je rejoins un club historique du championnat de France avec un grand palmarès. C'est une équipe en plein renouveau qui peut prétendre à un très bon classement dans le championnat actuel. Je veux participer à cette reconquête.» Le nouvel attaquant des Verts est ambitieux et souhaite se poser à Saint-Etienne pour repartir de l'avant. «J'ai envie de m'inscrire dans un challenge de longue durée» , déclare Postiga, visiblement pressé de tourner la page avec le FC Porto. «J'étais dans une situation difficile au FC Porto où je ne jouais plus. C'est désormais du passé. Ma première ambition est de jouer et de me concentrer uniquement sur mon avenir à Saint-Étienne. Je rejoins l'ASSE pour six mois mais mon objectif est de m'y installer le plus longtemps possible.» Fort de son expérience en Angleterre, l'attaquant lusitanien espère avoir l'environnement idéal pour se relancer. «Mon souhait était de revenir dans un championnat plus latin, précise Postiga. Qu'il soit espagnol, portugais, italien ou français, le football latin est plus joueur et plus créatif alors que le football anglais est davantage axé sur les aptitudes physiques.»

Pas le clone de Pauleta

Attaquant, et doublure de Pauleta en sélection nationale, Helder Postiga va se retrouver sur le même terrain de jeu que le buteur du PSG. Sans appréhension, ni concurrence particulière. «La réputation de Pauleta n'est plus à faire. Ce qui m'importe, c'est d'aider l'ASSE à atteindre le meilleur classement en championnat. Mes caractéristiques sont complètement différentes de celles de Pauleta qui est un pur avant-centre. J'ai davantage de mobilité dans la ligne d'attaque.» Postiga pourrait tout à fait avoir le profil pour suppléer le départ de Pascal Feindouno à la Coupe d'Afrique des Nations. Cela n'empêche pas Elie Baup d'attendre une amélioration du rendement de son attaque. «Par notre jeu, nous amenons beaucoup de ballons proches du but adverse mais nous devons encore améliorer notre ratio occasion-but, espère l'entraîneur des Verts. L'arrivée de Helder Postiga doit y contribuer. Cela va également activer notre dynamique offensive. Nous attendons à ce qu'il s'intègre le plus vite possible et qu'il marque des buts.»

Il n'y a pas de secret, ce que tout le monde espère d'un tel attaquant c'est de l'efficacité. Ambitieux et enchanté d'arriver à Saint-Etienne, Postiga reste cependant humble : «J'espère simplement que l'équipe sera encore meilleure avec moi, dit-il. C'est pour cela que j'ai été pris. Je dois apporter un plus.» Malgré des statistiques plutôt prometteuses lors de ses premières saisons professionnelles, l'ancien joueur de Tottenham se défend d'être un vrai buteur. Attaquant complet, Postiga n'est pas réellement un renard des surfaces. D'un gabarit moyen, il n'est pas non plus un déménageur à la John Carew. Sa finesse technique et son jeu en mouvement sont ses principaux atouts. Sa polyvalence est également appréciée par Elie Baup. «Helder Postiga est un attaquant qui aime bien prendre les ballons entre les lignes et jouer dans les intervalles. Il peut s'associer à beaucoup de nos joueurs» , estime le coach stéphanois. Peu en vue depuis deux saisons et demi, Postiga est-il encore le joueur brillant de 2002-2003 ? A seulement 23 ans, il bénéficiera en tout cas d'un cadre propice pour montrer tout son talent, et ainsi garder la confiance du sélectionneur du Portugal, Scolari, qui l'a maintenu en équipe nationale malgré ses performances moyennes en club.

En se faisant prêter Helder Postiga, l'ASSE se donne les moyens de ses ambitions : accrocher l'Europe. Très prometteur il y a trois ans, Postiga n'a pas vraiment confirmé par la suite. A 23 ans, il peut démarrer une nouvelle carrière. L'attaquant portugais a désormais un peu moins de six mois pour convaincre.

Nom : Helder Postiga
Né le 2 août 1982 au Portugal
Taille : 1m79
Poids : 79 kg
Clubs : FC Porto, Tottenham, FC Porto, Saint-Etienne (à partir de janvier 2006)
International portugais (20 sélections).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison Ligue 1 ?

Neymar (PSG)
Memphis Depay (Lyon)
Kylian Mbappé (PSG)
Wissam Ben Yedder (Monaco)
Burak Yilmaz (Lille)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB