Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : Gignac, Payet, Kurzawa... simples sparring-partners ?

Par Eric Bethsy - Equipe De France, Mise en ligne: le 17/11/2014 à 22h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A priori, Didier Deschamps devrait faire tourner pour le match amical contre la Suède mardi au Vélodrome (21h). L'occasion pour le sélectionneur tricolore de donner du temps de jeu à des joueurs comme Kurzawa, Payet ou Gignac. Mais ces joueurs ont-ils réellement une chance de taper dans l'oeil du technicien ?

Equipe de France : Gignac, Payet, Kurzawa... simples sparring-partners ?
Gignac et Payet annoncés titulaires contre la Suède.

Il faut s'attendre à du changement dans le onze de départ des Bleus mardi face à la Suède. Gignac, Payet, Kurzawa, Guilavogui, ils sont tous annoncés titulaires à l'image de Steve Mandanda qui, lui, sait déjà qu'il n'y a «aucune concurrence» avec Hugo Lloris, dixit Didier Deschamps en personne. Le Marseillais devra encore se contenter du costume de doublure pour les matchs à venir.

On peut donc se demander si les autres joueurs cités ont réellement leur carte à jouer compte tenu des blessés. Mais parce que la donne est différente concernant les gardiens, prenons chaque cas l'un après l'autre.

Giroud le vrai numéro deux ?

On le sait, Deschamps n'abandonnera pas Olivier Giroud à son retour de blessure. Le sélectionneur a en effet toujours compté sur l'attaquant d'Arsenal pour suppléer Karim Benzema, allant même jusqu'à tenter de les associer à plusieurs reprises sans succès. La confiance du technicien envers l'ancien Montpelliérain, qui offre un profil différent, ajoutée à la perte de vitesse du Marseillais en championnat n'incitent pas à l'optimisme.

Idem pour Dimitri Payet, qui a déjà grillé un joker face à l'Arménie (3-0, 14 octobre). Ses prestations face à l'OL et au PSG ont sans doute montré ses limites aux yeux de Deschamps, qui n'écartera sans doute pas Loïc Rémy le plus souvent utilisé sur un côté. Sans compter la présence de Mathieu Valbuena, présenté comme son rival depuis leur relations tendues à Marseille, avec qui il devra former un bien joli duo s'ils étaient associés ensemble contre la Suède. Car en cas d'échec, nul doute que Valbuena ne sera pas sacrifié…

Kurzawa vraiment pardonné ?

Autre cas particulier, celui de Josuha Guilavogui. Peut-être le joueur ayant le moins de chance de rester dans le groupe étant donné son profil similaire à celui de Blaise Matuidi, forfait. Pas sûr que le milieu de Wolfsburg soit toujours présent au retour du Parisien, d'autant qu'il ne bénéficie pas de la même exposition médiatique.

Tout le contraire de Layvin Kurzawa, carrément sous le feu des projecteurs depuis le fameux épisode des Espoirs. Certes Deschamps est revenu sur sa punition, mais il y a fort à parier que le sélectionneur n'oubliera pas cet écart de conduite au moment de faire son choix entre le Monégasque, très en vue à son entrée en jeu contre l'Albanie vendredi, et Lucas Digne. Car c'est entre ces deux joueurs que cela devrait se jouer lorsque le cadre du vestiaire Patrice Evra reviendra de blessure. Et lorsque l'on sait que l'ancien Lillois n'a jamais été sorti du groupe malgré des prestations décevantes en Bleu et un manque de temps de jeu évident au PSG, on se dit que Kurzawa aura du pain sur la planche…

Quoi qu'il en soit, tous ces joueurs devront faire bonne impression au Vélodrome, sachant qu'une bonne prestation ne leur garantirait rien. Il faudra en effet attendre le retour des nombreux blessés pour savoir si Deschamps est prêt à modifier son groupe «brésilien» .

Selon vous, lequel(s) de ces joueurs a/ont une chance de convaincre Deschamps sur la durée ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique EURO 2020


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB