Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Domenech crache son venin, Blatter et l'erreur Messi, Ancelotti veut le faire taire, Satan Gillot...

Par Romain Rigaux - Top Declarations, Mise en ligne: le 01/11/2014 à 08h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Domenech crache son venin, Blatter et l'erreur Messi, Ancelotti veut le faire taire, Satan Gillot, Mandzukic se paie Guardiola, Suarez n'est pas raciste... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Domenech crache son venin, Blatter et l'erreur Messi, Ancelotti veut le faire taire, Satan Gillot...
Domenech enchaîne les tacles dans son nouveau livre...

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1 - Raymond Domenech - «Il a fait supporter aux Bleus le poids de son mal être, de sa bêtise même, en Afrique du Sud et après. Mais Monsieur, depuis, fait la tête parce qu'il voulait être Ballon d'Or» (Mon dico passionné du foot, le 30/10/2014)

Dans son nouveau livre, l'ancien sélectionneur des Bleus s'en prend à Franck Ribéry, mais également à Zinedine Zidane, dont il n'a pas digéré le coup de tête sur Marco Materazzi durant la finale du Mondial 2006. Le technicien français en a aussi après David Luiz, José Mourinho, Jean-Michel Larqué, Zahia... Cela fait beaucoup de monde.

2 - Joseph Blatter - «Je dois être diplomate ou vous dire la vérité ? Je pense que la décision de donner à Messi le trophée de meilleur joueur était une erreur. J'ai été surpris quand j'ai reçu la décision du comité. On m'a dit que seulement dix joueurs ayant participé à la finale avaient été étudiés» (Conférence de presse, le 28/10/2014)

Le président de la FIFA aurait plutôt donné le trophée à Manuel Neuer. Un gardien allemand qu'il soutient à demi-mot pour le prochain Ballon d'Or...

3 - Carlo Ancelotti - «Ce qu'il fait m'étonne toujours, mais qu'est-ce qu'on peut y faire ? C'est impossible de faire taire le président de la FIFA. Il n'y a aucun doute sur le fait que Cristiano Ronaldo va remporter le Ballon d'Or. Il n'y a même pas à réfléchir» (Conférence de presse, le 30/10/2014)

L'entraîneur du Real Madrid n'a pas apprécié le soutien déguisé de Blatter à Manuel Neuer dans la course au Ballon d'Or et il le fait savoir...

4 - Francis Gillot - «On a l'impression que Satan est parti et que j'étais la cause de tous les maux à Bordeaux. Moi je suis fier de ce que j'ai fait à Bordeaux. J'ai beaucoup travaillé avec mon staff et on a fait le maximum. Je n'ai pas de regrets. Ce qui me blesse le plus, c'est qu'on a l'impression, après 400 matchs comme entraîneur, que tu es un moins que rien. On juge sur les trois ou quatre derniers mois et pas sur les dix ans.» (RMC, le 29/10/2014)

Pas de chance pour Gillot, son successeur Willy Sagnol a retrouvé le haut du classement de la Ligue 1 avec un groupe presque inchangé...

5 - Mario Mandzukic - «Guardiola m'a déçu. Il ne m'a pas traité avec respect. Il ne m'a pas laissé être meilleur buteur de Bundesliga. Tout se passait beaucoup mieux avec Jupp Heynckes et je ne suis pas le seul de cet avis. Je ne méritais pas d'être traité comme ça après avoir tout donné pendant deux saisons. (...) Il ne m'a pas laissé jouer la finale de la Coupe, et il ne voulait pas que je sois meilleur buteur, je n'ai donc pas joué la fin de saison. Ce n'est pas très important, mais cela montre son manque de respect à mon égard.» (Sportske Novosti, le 28/10/2014)

Du coup, l'attaquant croate est parti en Espagne pour empiler les buts avec l'Atletico Madrid.

6 - Luis Suarez - «En espagnol, negro veut dire noir. Ce n'est pas une insulte en soi. Negro peut faire référence à quiconque avec des cheveux noirs, la peau noire, et j'ai été habitué à ce mot utilisé dans son sens espagnol toute ma vie. Ma femme m'appelle parfois "Negro" ou "Negrito". Ma grand-mère appelait mon grand-père "Negrito" et elle m'appelle parfois comme ça aussi. Je ne tente pas de dire que c'était utilisé de façon amicale envers Evra, parce que nous étions vraiment en train de nous quereller. Mais ce n'était absolument pas dit en tant qu'insulte raciste» (Crossing The Line : My Story, le 27/10/2014)

L'attaquant uruguayen avait écopé de huit matchs de suspension pour propos racistes envers Patrice Evra en 2011.

7 - Lucas Digne - «Je m'étais fait allumer lors d'une séance d'entraînement quelques jours après mon arrivée au PSG. J'ai raté un centre pendant toute la séance, malheureusement c'était sur lui (Zlatan Ibrahimovic, Ndlr). Il m'avait balancé avec une pointe d'ironie : "Bien, ton centre !" Heureusement, je connaissais le personnage à travers les médias. Mais c'est sûr qu'il ne manque pas d'humour. Et puis on voit combien il nous manque aujourd'hui. C'est comme si on enlevait Ronaldo au Real Madrid.» (Le Parisien, le 28/10/2014)

Sauf que si on enlève Cristiano Ronaldo au Real, il y a encore Gareth Bale, Karim Benzema, James Rodriguez, Lukas Modric, Toni Kroos...

8 - Willy Sagnol - «Le carton rouge à peine remis dans sa poche, l'arbitre n'attendait qu'une chose : le ressortir pour nous. S'il y a rouge sur Poko, alors ce n'est plus du foot mais de la danse, ou du patinage artistique» (Conférence de presse, le 25/10/2014)

L'entraîneur bordelais et la théorie du complot...

9 - Joey Barton - «Le fan club de Neymar peut-il me renseigner afin que je sache s'il joue toujours ?» (Twitter, le 25/10/2014)

Chambreur lors du Clasico perdu par le FC Barcelone contre le Real Madrid (1-3), le milieu anglais, lui, ne joue plus depuis quatre matchs avec QPR.

10 - André Poko - «Je ne le touche pas, il joue bien le coup. Mais le coach m'a dit que c'étaient des choses qui arrivent. Vu le client en face, ce n'était pas forcément une surprise. (…) J'étais au mauvais endroit au mauvais moment.» (Canal+, le 26/10/2014)

Le tacle du milieu bordelais sur le genou du Parisien Marco Verratti était également au mauvais endroit...

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Corentin Tolisso de retour, une bonne affaire pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB