Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Tum, le sauveur messin
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 20/04/2005 à 16h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'avant-centre camerounais du FC Metz, Hervé Tum, a permis à son équipe de faire un grand pas vers le maintien en donnant la victoire aux siens (2-1) contre Istres, dans les dernières minutes. Avec huit buts au compteur, Tum réalise une saison irrégulière mais il pourrait faire la différence en cette fin de championnat, et représente l'avenir du FC Metz.

Mission : faire oublier Maoulida

Cet été, pour les dirigeants messins, il fallait trouver un successeur à Toifilou Maoulida, reparti à Rennes. Auteur de douze buts, et très apprécié de tout le monde, Maoulida laissait un grand vide. Pour épauler le jeune Babacar Gueye, et l'inexpérimenté Richard Socrier, Metz a jeté son dévolu sur un attaquant camerounais inconnu évoluant en Suisse : Hervé Tum. Les moyens du club étant très limités, c'était un pari parmi tant d'autres. Sans avoir un profil de véritable buteur, Tum a plutôt bien réussi ses saisons précédentes : 19 buts en 82 matchs lors de ses trois saisons à Bâle, deux titres de champion et deux coupes nationales avec ce club, le meilleur du pays ces dernières années. Il garde d'ailleurs de beaux souvenirs de la saison du doublé coupe-championnat de Suisse. «C'est dans ces moments qu'on voit ce qui fait la beauté du sport, dit-il. Voir les gens heureux et descendre dans la rue est un plaisir très fort.» Auparavant, Tum avait également évolué au FC Sion. Son passage en Suisse lui ouvre les portes de l'équipe nationale du Cameroun et d'un championnat plus médiatique. «Le rythme du football français est bien plus rapide que celui de Suisse» , confirme-t-il. Un temps d'adaptation est inévitable.

A son arrivée, il se fixe pour objectif d'inscrire dix buts en L1. Neuf mois et une trentaine de matchs plus tard, le bilan de Tum est relativement mitigé. Huit buts en L1, un total correct qui ne doit pas cacher une grande irrégularité. Tum est d'ailleurs un spécialiste des doublés, il en a réalisé trois cette saison. Cela fait de lui un joueur quelque fois décisif, mais confirme aussi qu'il n'est pas un très grand buteur. Son entraîneur Jean Fernandez estime d'ailleurs que c'est dans la finition qu'il a le plus de progrès à faire. «Tum est sans doute moins rapide que Maoulida, mais il compense par un gros potentiel athlétique et technique» , notait Fernandez en début de saison. Dans un style différent, Tum est donc un point d'appui, autour duquel l'équipe peut construire ses offensives, tandis que Maoulida est un joueur mobile et percutant. «Il réussit souvent à bien conserver le ballon dans les pieds» , remarque Stéphane Borbiconi. Un atout important pour Metz, mais qui nécessite un joueur en complément. Tandis que le retour de Maoulida était attendu au mercato, c'est finalement le Parisien Ogbeche qui est le nouveau partenaire offensif de Tum.

Débuts explosifs

Le championnat avait démarré fort pour Tum : trois buts en quatre journées, avec un doublé au stade Vélodrome, donnant la première place au FC Metz. Mais comme toute l'équipe, Tum n'a pas réussi à garder la cadence. Le passage à vide messin correspond notamment au départ de Franck Ribéry, précédé d'une période d'absence de ce joueur pour une blessure, mais également à la blessure d'Hervé Tum en novembre. Des problèmes à la cuisse lui avait fait rater plus d'un mois de compétition. Sur l'épisode du départ de Ribéry, Tum se montre finalement très compréhensif : «(Ribéry) C'était un joueur capable de faire la passe idéale. Pour nous, les attaquants, c'était vraiment un atout incontestable. Mais ce n'est pas le départ d'un seul joueur qui doit perturber un collectif. A sa place, peut-être aurais-je fait pareil. Vous savez, dans le football, tout va très vite ; quand on a la chance d'avoir une opportunité qui nous permette d'assurer un avenir confortable à notre famille, parfois il faut savoir la saisir.» Une philosophie raisonnable dans le monde moderne du football.

Puissant et doté d'un gabarit «peu ordinaire» selon son entraîneur (1m83 pour 80 kg), Tum a besoin d'être en pleine forme physique et en confiance. La confiance tient souvent à un fil pour un attaquant, ce qu'il rappelle : «C'est sûr, lorsqu'on rate des occasions, on les ressasse une bonne partie de la nuit, on refait le match dans notre tête et on a beaucoup de mal à dormir.» Le public a un grand rôle à jouer. Tum estime que le FC Metz a «un formidable public qui aime son équipe et sait la motiver.» Mais il n'est pas d'accord quand les supporters montrent trop ouvertement leur mécontent. «Concernant les supporters qui sifflent, je pense que ce n'est pas productif car un joueur qui est en méforme a au contraire besoin de soutien. Sinon, cela peut le déstabiliser et le groupe entier avec lui. C'est encore plus vrai lorsqu'on joue le maintien.» Avec ce doublé contre Istres, Tum, meilleur buteur du club, est un peu le héros.

Sur les pas de Weah

Hervé Tum est assez confiant pour la fin de saison du FC Metz. «Cette saison, on a montré qu'on pouvait rivaliser avec les grands du championnat, assure le camerounais. Il nous a simplement manqué un peu de réussite et de chance. Et surtout, les arbitres ne nous ont jamais aidé ! Souvent, on arrive hyper motivé sur le terrain et puis on est stoppé net dans notre élan à cause d'une décision arbitrale douteuse. On a perdu énormément de points de cette manière.» Un avis qui ne doit cependant pas cacher les faiblesses du FC Metz. Tum souligne également l'excellent état d'esprit qui a toujours habité le groupe : «Nous nous entendons tous très bien, souligne-t-il. A l'entraînement, il n'y a pas un boute-en-train en particulier, tous les joueurs essaient de mettre de l'ambiance et de faire en sorte que cela se passe bien. Sur le terrain, c'est pareil, on est tous solidaires.»

Grand admirateur du Madrilène Ronaldo, Tum a aussi comme modèle un certain George Weah, joueur qui lui a donné envie de rejoindre la France. «Quand j'étais petit, mon idole était George Weah, surtout lorsqu'il jouait au PSG.» Un avant-centre qui admire deux autres avant-centres, quoi de plus logique pour ce joueur qui a faim de buts, malgré les circonstances parfois défavorables. «Ca me manque énormément de marquer, avoue t-il. A chaque fois que je rentre dans un match, c'est pour marquer des buts.» Malheureusement pour lui, La tactique messine ne lui permet pas toujours de se créer des occasions. Hasard ou pas, Tum pourrait prendre la même direction que l'ancien attaquant du PSG et du Milan AC, en s'engageant dans la politique. «Quand j'aurai terminé ma carrière de footballeur, j'aimerais faire de la politique.» Mais à tout juste 26 ans, Tum est encore loin de la retraite. Une fin de saison capitale l'attend. Puis la suivante, qui est celle de la coupe du Monde. Une place est à gagner en équipe du Cameroun aux côtés de Samuel Eto'o, la star barcelonaise, pour aller en Allemagne.

Spécialiste des doublés, Tum a enlevé une belle épine du pied de son équipe contre Istres. Avec ces trois points en poche, et son attaquant camerounais en réussite, le maintien semble proche pour les Grenats qui espèrent bien tenir un duo Gueye-Tum prometteur. La saison prochaine pourrait bien être celle de cet avant-centre camerounais de 26 ans qui a laissé entrevoir de bonnes choses.

Nom : Tum
Prénom : Hervé
Né le 15 février 1979 à Yaoundé (Cameroun)
Taille : 1,83 m
Poids : 80 kg
Clubs : FC Sion, Bâle, Metz.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB