Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Verts au paradis - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-0 Rennes)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 20/04/2013 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après 32 ans sans le moindre titre, Saint-Etienne a mis une fin à une longue attente en remportant la Coupe de la Ligue aux dépens de Rennes (1-0). Un but de Brandao a suffi au bonheur des Verts. Les Bretons devront eux encore patienter...

Les Verts au paradis - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-0 Rennes)
Brandao a marqué le but de la victoire en première période.

Le peuple vert, très présent au Stade de France, en rêvait, les Stéphanois l'ont fait. Offensifs en première période, solides en défense en deuxième, les joueurs de l'AS Saint-Etienne ont remporté la finale de la Coupe de la Ligue pour la première fois de leur histoire ce samedi aux dépens du Stade Rennais (1-0).

Erding trop vite sorti

Les Bretons ne mettaient pourtant même pas une minute à se montrer dangereux. Sur une frappe d'Erding déviée par Brison, Ruffier devait sortir un gros arrêt pour sauver les Verts. Les Stéphanois réagissaient immédiatement par Clerc, dont la reprise manquait le cadre d'un rien. Costil était battu !

Brandao, décidément...

Dominateurs, les hommes de Christophe Galtier allait ouvrir le score par Monsieur Coupe de la Ligue, à savoir Brandao (1-0, 18e). Après la sortie sur blessure d'Erding, Brandao était à deux doigts d doubler la mise, mais Costil avait le dernier mot cette fois. Au retour des vestiaires, les Rouge et Noir se montraient plus pressants, mais c'est encore l'ASSE qui se procurait une grosse occasion. De l'épaule, Clerc pensait marquer, mais Pitroipa sauvait sur sa ligne.

Ruffier décisif

En fin de match, les Bretons poussaient pour égaliser mais ne parvenaient pas à déstabiliser une défense stéphanoise qui tenait bon jusqu'au bout, portée par un Ruffier encore décisif sur une reprise de Diallo. 32 ans après leur dernier titre de champions de France, les Verts remportent une première Coupe de la Ligue. Les Rennais devront eux attendre au moins 43 ans avant de soulever un nouveau trophée...

La note du match : 6/10

Partie sur les chapeaux de roues, cette finale a vu ensuite son rythme retomber un petit peu. Mais le Stade de France a assisté à une rencontre assez agréable, même si on était en droit d'attendre mieux de la part des Rennais, qui ont mis trop longtemps à se montrer réellement dangereux.

Le but

- Sur le côté gauche, Danzé perd le ballon. Mollo lance Aubameyang, qui centre de l'extérieur du pied. Costil tente d'intervenir, mais il est trop court. Seul au second poteau, Brandao marque du gauche dans le but vide (1-0, 18e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Brandao (7/10)

Buteur sur sa première occasion, le Brésilien n'a pas tremblé au moment de donner l'avantage aux Verts. Il est ensuite à deux doigts de doubler la mise mais bute sur un Costil solide. Un gros travail de pressing encore.

SAINT-ETIENNE :

Stéphane Ruffier (6,5) : vigilant sur une frappe déviée d'Erding en tout début de match, le portier stéphanois s'est montré impeccable d'un bout à l'autre de la partie. En fin de match, il sort encore une parade magnifique sur une reprise de Diallo. Décisif.

François Clerc (5,5) : l'ancien Lyonnais s'est contenté de bien bloquer son couloir. Malgré ça, il est tout proche de marquer sur corner en début de match.

Kurt Zouma (6) : préféré à Bayal Sall, le jeune défenseur stéphanois a bien tenu son rang en charnière centrale. Solide dans les duels.

Loïc Perrin (6,5) : toujours bien placé, le capitaine stéphanois a encore gagné la majorité de ses duels. Un très bon match, un de plus. Et sous les yeux de Didier Deschamps...

Jonathan Brison (5) : offensif, le latéral gauche stéphanois a souvent proposé des solutions dans son couloir. Mais on regrettera un déchet trop important dans ses centres.

Fabien Lemoine (5,5) : une belle activité dans l'entrejeu de l'ancien Rennais, qui n'a pas hésité à venir épauler ses attaquants.

Josuha Guilavogui (6,5) : très présent devant sa défense, le jeune milieu de terrain stéphanois s'est très bien comporté à la récupération, parvenant notamment à museler Féret.

Renaud Cohade (6) : dans son rôle de meneur de jeu, l'ancien Valenciennois a réussi un bon match, étant l'origine de plusieurs situations intéressantes.

Pierre-Emerick Aubameyang (6) : assez discret, l'attaquant stéphanois s'est tout de même distingué en délivrant une magnifique passe décisive pour Brandao.

Yohan Mollo (5,5) : s'il tente souvent des gestes compliqués, il sait aussi être décisif. C'est lui qui est à l'origine du but de Brandao en lançant parfaitement Aubameyang dans le dos de Danzé. Moins en vue en deuxième mi-temps. Remplacé à la 74e par Romain Hamouma (non noté), utile défensivement.

Brandao (7) : lire le commentaire ci-dessus.

RENNES :

Benoît Costil (5,5) : trop court sur le but de Brandao, le portier rennais sort en revanche ensuite un bel arrêt toujours face à l'attaquant stéphanois. Il est sauvé par Pitroipa en début de seconde période.

Romain Danzé (4) : en difficulté sur son côté gauche face à Mollo, Brison et Cohade, le capitaine rennais perd notamment le ballon qui amène le but de Brandao. Blessé à la cuisse, il doit céder sa place à la 57e minute à Onyekachi Apam (non noté), plus solide que son prédécesseur.

John Boye (6) : sérieux en charnière centrale, le Ghanéen n'a pas grand-chose à se reprocher ce soir. Dangereux sur les phases offensives.

Jean-Armel Kana-Biyik (4,5) : un match correct dans l'ensemble, malheureusement pour lui, il oublie complètement Brandao sur son but.

Chris Mavinga (5) : le latéral gauche rennais aura dans l'ensemble assez bien contenu Aubameyang. Mais il s'est surtout contenté de défendre.

Vincent Pajot (5) : le jeune milieu de terrain rennais a tenté de colmater les brèches dans l'entrejeu. Mais il n'a pu empêcher les Stéphanois d'avoir la maîtrise du ballon. Mieux en deuxième période.

Jean II Makoun (6) : le Camerounais a tenté de montrer l'exemple au milieu de terrain, fournissant beaucoup d'efforts pour mettre le pied sur le ballon.

Julien Féret (4) : bien pris par Guilavogui, le meneur de jeu du Stade Rennais est resté très discret durant cette finale. Remplacé à la 92e par Victor Hugo Montano (non noté).

Sadio Diallo (5) : encore une fois, l'ancien Bastiais a rendu une copie moyenne. Il a proposé davantage de solutions à ses partenaires en deuxième période. Une belle reprise superbement repoussée par Ruffier.

Jonathan Pitroipa (5) : le Burkinabé a bien placé quelques accélérations, mais il ne sera pas parvenu à déstabiliser la défense stéphanoise. Plus incisif en deuxième période, durant laquelle il sauve aussi les siens sur sa ligne.

Mevlut Erding (non noté) : dangereux dès la première minute de jeu, le Turc n'est pas resté longtemps sur la pelouse, blessé à la cuisse. Remplacé à la 25e minute par Cheick Diarra (4), rapidement éteint par la défense stéphanoise.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Coupe de la Ligue sur Maxifoot en cliquant ici.


Coupe de la Ligue / Finale
Saint-Etienne 1-0 Rennes (1-0)
Stade de France (Saint-Denis)
Arbitre : M. Ruddy Buquet
But : Brandao (18e)
Avertissement : Pajot (68e) pour Rennes

Saint-Etienne : Ruffier - Clerc, Zouma, Perrin (cap.), Brison - Lemoine, Guilavogui, Cohade - Aubameyang, Brandao, Mollo (Hamouma, 74e). Entraîneur : Christophe Galtier.

Rennes : Costil - Danzé (cap.) (Apam, 57e), Boye, Kana-Biyik, Mavinga - Makoun, Pajot - Pitroipa, Féret (Montano, 92e), S. Diallo - Erding (C. Diarra, 25e). Entraîneur : Frédéric Antonetti.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB