Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Saint-Étienne y a mis le temps - Debrief et NOTES (ASSE 0-0, 7-6 tab Lille)
Par Julien Demets - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 16/01/2013 à 01h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après trente ans d'attente, Saint-Étienne fait son retour dans une finale de coupe. Les Verts ont éliminé Lille (0-0, 7 tab 6) au terme d'une demi-finale de Coupe de la Ligue que leur manque de réalisme a failli leur coûter.

Saint-Étienne y a mis le temps - Debrief et NOTES (ASSE 0-0, 7-6 tab Lille)
Le Stéphanois Yohan Mollo, très actif face au LOSC.

Qui a dit que la Coupe de la Ligue n'avait aucune valeur ? Pendant que l'entraîneur lillois Rudi Garcia promettait de «tout donner pour aller en finale», son homologue stéphanois Christophe Galtier allait quant à lui jusqu'à décrire cette rencontre comme «la plus importante du début de saison». Les deux équipes, distancées en championnat, tenaient en effet l'occasion de se rapprocher d'une qualification européenne.

Brandao manque l'immanquable... deux fois !

Sous de légères chutes de neige, la machine stéphanoise a d'abord semblé un peu grippée. Ce sont en effet les Lillois qui ont contrôlé le rythme du match durant les 20 premières minutes. Mais un extérieur du pied de Lemoine sorti de sa lucarne par Élana (27e), puis une tête à bout portant que Brandao n'a pas cadrée (29e) ont sonné le réveil des Verts, bien plus tranchants jusqu'à la pause.

L'ASSE a repris la seconde mi-temps sur le même tempo. Mais une fois encore, Brandao a gâché une énorme opportunité en marchant sur le ballon à trois mètres des buts après un centre à ras de terre de Lemoine (58e). Élana a ensuite repoussé une reprise de Cohade (76e), avant que les Dogues ne manquent de peu de rafler la mise, la reprise de Payet touchant le poteau (87e).

Balmont laisse passer la balle de match

Au terme d'une prolongation marquée par une nouvelle parade d'Élana face à Cohade (105e), les 22 acteurs se sont affrontés lors d'une interminable séance de tirs au but à laquelle l'échec de Gueye, après ceux de Mollo et Balmont (qui touche le poteau alors qu'il avait la finale au bout du pied), a mis fin. Saint-Étienne disputera donc la finale de la Coupe de la Ligue le 20 avril prochain au Stade de France.

Note du match : 6/10

Le score de 0-0 ne rend pas justice aux nombreuses occasions stéphanoises. Mais Élana et Brandao avaient décidé qu'il n'y aurait pas de buts ce soir…

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Steeve Élana (8)

Il n'est pas banal de sélectionner un joueur de l'équipe vaincue, mais ce choix s'impose. L'ancien Brestois a sorti de multiples parades splendides, notamment une en première mi-temps face à Lemoine (27e). Sans lui, Lille aurait été éliminé dans le temps réglementaire.

Saint-Étienne

Stéphane Ruffier (5,5) : quasiment rien à faire durant la rencontre… ni durant les tirs au but, les deux échecs lillois n'étant pas de son fait.

François Clerc (5,5) : l'ancien Lyonnais s'est souvent retrouvé seul contre deux adversaires sur le flanc droit, ce qui ne l'a pas aidé. Inscrit son tir au but.

Moustapha Bayal Sall (6) : très calme, très solide, l'ancien paria de l'ASSE semble aujourd'hui en être devenu l'un des leaders.

Loïc Perrin (6,5) : déjà excellent face à Toulouse vendredi en championnat, le capitaine stéphanois a de nouveau multiplié les interceptions et remporté la plupart de ses duels aériens. Actuellement, il a le niveau équipe de France. Et en plus, il marque son tir au but.

Jonathan Brison (5) : il n'a pas pris beaucoup de risques sur son flanc gauche, laissant à Mollo le soin d'y semer la zizanie.

Fabien Lemoine (6,5) : bien que n'ayant pas la réputation d'un joueur très mobile, l'ancien Rennais a été très utile dans ses courses vers l'avant. Une activité récompensée par une passe décisive… saccagée par Brandao (58e). Remplacé par Kévin Mayi (84e, non noté), qui convertit son tir au but.

Jérémy Clément (5,5) : vigie de l'entrejeu stéphanois, il s'est dépensé sans compter, mais a été éclipsé par son coéquipier Lemoine dans la relance. Il marque son tir au but.

Josuha Guilavogui (5,5) : son aisance technique a donné de l'air au jeu stéphanois, mais lui a aussi valu quelques sautes de concentration, sanctionnées d'autant de pertes de balles. Tir au but réussi.

Pierre-Emerick Aubameyang (5,5) : plutôt en vue sur des initiatives individuelles en première mi-temps, il s'est beaucoup mieux intégré aux combinaisons offensives de son équipe durant la seconde. Il marque un tir au but crucial.

Brandao (3) : son habituelle combativité ne suffira pas à faire oublier son gros raté de la 29e minute et celui, encore plus incroyable, de la 58e minute. Remplacé par Renaud Cohade (65e, 5,5), qui s'est heurté deux fois à Steeve Élana avant d'inscrire son tir au but.

Yohan Mollo (6) : il n'est pas encore Cristiano Ronaldo mais les deux grosses occasions stéphanoises de la première mi-temps sont venues de ses crampons. Dommage que l'ancien Nancéien se soit compliqué la tâche en seconde, et qu'il ait envoyé son tir au but dans les nuages…

Lille

Lucas Digne (6,5) : très offensif, proposant de bons appels, le latéral droit a été l'une des principales armes offensives de son équipe.

Aurélien Chedjou (5,5) : plutôt effacé pendant une heure, il est monté en puissance jusqu'à dominer physiquement la prolongation. Inscrit son tir au but.

Marko Basa (5,5) : il a bien résisté à Brandao dans les airs et a dégagé quelques ballons chauds. Il inscrit son tir au but d'une panenka.

Franck Béria (5) : il a souffert de la comparaison avec Lucas Digne côté gauche. Peu en vue en attaque, il s'est contenté du minimum. Lui aussi marque son tir au but d'une panenka que Ruffier n'est pas loin de dévier.

Florent Balmont (5) : effacé par Mollo sur la première occasion stéphanoise, il s'est bien battu par la suite mais a raté le tir au but de la qualification.

Rio Mavuba (5,5) : comme son alter ego stéphanois Jérémy Clément, il a avant tout cherché à colmater les brèches. Marque son tir au but.

Benoît Pedretti (5) : une ou deux bonnes ouvertures en première mi-temps, mais pas grand-chose de plus. Son remplaçant Idrissa Gueye (65e, non noté) manque le tir au but décisif.

Marvin Martin (4) : son premier fait d'arme ? Une belle ouverture vers le côté gauche à la… 55e minute. C'est dire s'il a manqué de présence. Remplacé par Gianni Bruno (112e, non noté), qui convertit son tir au but.

Nolan Roux (5,5) : beaucoup de volonté et de bons appels sur les côtés mais, du coup, il n'y avait plus personne dans l'axe. Ronny Rodelin l'a remplacé (84e, non noté) et marqué son tir au but.

Dimitri Payet (6) : le terrain légèrement blanchi par la neige ne l'a pas empêché de briller dans la conservation de balle et les dribbles courts. Moins en réussite lorsqu'il a voulu servir ses partenaires.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs de cette rencontre ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Demi-finale de la Coupe de la Ligue
ASSE 0-0 (7 tab 6) Lille
Stade Geoffroy-Guichard
Arbitre : Clément Turpin
Avertissements : Bayal Sall (56e) pour Saint-Étienne, Chedjou (45e) et Béria (100e) pour le LOSC.

Saint-Étienne : Ruffier - Clerc, Bayal Sall, Perrin, Brison - Lemoine (Mayi, 84e), Clément, Guilavogui - Aubameyang, Brandao (Cohade, 65e), Mollo.

Lille : Élana - Digne, Chedjou, Basa, Béria - Balmont, Mavuba, Pedretti (Gueye, 65e) - Martin (Bruno, 112e), Roux (Rodelin, 84e), Payet.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur joueur de la saison Ligue 1 ?

Neymar (PSG)
Memphis Depay (Lyon)
Kylian Mbappé (PSG)
Wissam Ben Yedder (Monaco)
Burak Yilmaz (Lille)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB