Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Furieux, Balotelli vide son sac
Par Patrick Juillard - Actu Italie, Mise en ligne: le 06/01/2010 à 17h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mario Balotelli n'en peut plus. De nouveau copieusement sifflé et insulté ce mercredi après-midi par le public du Chievo Vérone, l'attaquant de l'Inter Milan, excédé, a pour la première fois répondu aux tifosi. José Mourinho préfère en revanche rester zen.

Furieux, Balotelli vide son sac

Cette fois-ci, c'en est trop. Lassé des insultes dont il ne cesse d'être l'objet à chaque fois que son club, l'Inter Milan, se déplace, Mario Balotelli (19 ans, 14 apparitions en Serie A cette saison, 4 buts), a pour la première fois répondu à ceux qui l'invectivent. Buteur lors de la victoire de l'Inter Milan sur le terrain du Chievo Vérone (1-0) mercredi dans le cadre de la 18e journée de Serie A, l'attaquant d'origine ghanéenne a profité d'une interview d'après-match pour dire ce qu'il avait sur le coeur. «Je veux dire une chose : chaque fois que je viens ici à Vérone, je me rends compte que ce public me dégoûte de plus en plus. Tout cela est inacceptable» , a lâché l'international Espoirs italien au micro de Sky Sports.

Le précédent de 2009

S'il s'agit là de la première contre-attaque publique de Mario Balotelli, qui n'évoque pas ouvertement le racisme, ce n'est en revanche pas la première fois que le jeune Nerazzurro polarise le débat dans le Calcio. En avril dernier, des chants à connotation raciste, entonnés lors de la confrontation contre la Juventus (1-1), avaient valu à la Vieille Dame de disputer un match à huis clos.

Alors, Mario Balotelli est-il victime de racisme ou bien paie-t-il une attitude jugée hautaine et «chambreuse» par un grand nombre de tifosi ? Sans doute les deux à la fois, ce qui n'excuse en rien les supporters. En attendant que le calme revienne autour de sa jeune pépite, l'entraîneur intériste José Mourinho a tenté de désamorcer la situation, dans un style qui n'appartient qu'à lui. «Vérone est une ville magnifique. Le club est bien géré et s'il arrive quelque chose dans les tribunes, ça ne fait rien. Ne faisons pas un drame pour ça. J'ai aussi entendu quelques grossièretés contre moi, mais cela ne fait rien» , a conclu le technicien portugais, que l'on sentait presque se retenir de ne pas parler de Roméo et Juliette...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB