Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coupe du monde : pourquoi l'Argentine est remontée contre Mbappé

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 16/12/2022 à 11h28
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Avant la finale de la Coupe du monde face à l'équipe de France ce dimanche, l'Argentine se motive en utilisant une déclaration de Kylian Mbappé sur le niveau du football sud-américain. Les propos de l'attaquant français étaient mal passés en Amérique du Sud.

Coupe du monde : pourquoi l'Argentine est remontée contre Mbappé
Mbappé est dans le viseur des Argentins

A deux jours de la finale de la Coupe du monde 2022 contre la France, l'Argentine a deux noms à la bouche. Lionel Messi, évidemment, le leader de la sélection argentine et héros de tout un pays. Mais aussi Kylian Mbappé, l'attaquant français logiquement considéré comme le principal danger pour les Argentins, qui n'ont pas oublié sa performance en 8e de finale du Mondial 2018 (4-3).

Mbappé, une déclaration qui passe mal…

Mais ce n'est pas uniquement pour les fulgurances du Parisien en Russie comme au Qatar que les médias argentins abordent régulièrement le thème Mbappé ces dernières heures. Il y a aussi une certaine rancoeur en Amérique du Sud. La raison ? Ces mots lâchés par le champion du monde 2018 dans une interview à TNT Sports après sa prolongation au PSG en mai dernier.

«L'avantage qu'on a, les Européens, c'est qu'on joue toujours entre nous et on a des matchs de haut niveau tout le temps, comme en Ligue des Nations. Quand on arrive à la Coupe du monde, on est prêts, là où le Brésil et l'Argentine n'ont pas ce niveau-là. En Amérique du Sud, le football n'est pas aussi avancé qu'en Europe. C'est pour ça que les dernières Coupes du monde, si vous regardez, ce sont toujours les Européens qui gagnent» , avait analysé le Tricolore.

Des Argentins vexés

Nul besoin de préciser que les propos de l'ancien Monégasque ont blessé de l'autre côté de l'Atlantique. Des mots «injustes» selon Lautaro Martinez, l'attaquant de l'Inter Milan présent dans le groupe de l'Argentine au Qatar. César Luis Menotti, champion du monde en 1978, avait aussi réagi en montrant un certain agacement : «Qu'il vienne à San Martin jouer un match. On a envahi l'Europe avec nos plus grands trésors. L'Argentine a toujours eu de grands joueurs, plus que le Brésil.»

Même Messi avait été obligé de commenter les propos de son coéquipier au PSG, avec plus de retenue, logiquement. «Je n'ai pas vu comment il l'a dit, ni ce qu'il a dit. Nous en avons souvent parlé avec les Espagnols, ils savent à quel point il serait difficile pour eux de se qualifier pour la Coupe du monde s'ils devaient jouer en Amérique du Sud. En Colombie, avec l'altitude, la chaleur, ou au Venezuela... il y a des conditions différentes qui rendent la tâche beaucoup plus difficile» , avait répondu la Pulga au micro de TyC Sports.

«il faut le tacler à la cuisse et la poitrine»

Aujourd'hui, la déclaration de Mbappé est utilisée par les supporters et médias argentins pour faire monter la sauce avant la finale. Symbole de cette animosité envers le Français, l'entraîneur de Gimnasia (D1 argentine), Nestor Gorosito, a donné un étonnant conseil aux joueurs de l'Albiceleste pour l'arrêter dimanche : «Romero, Otamendi, Paredes : pour stopper Mbappé, il faut le tacler aux jambes et à la cuisse. Et même, si vous le pouvez, la cuisse et la poitrine.» Une animosité qui pourrait bien servir aussi à la star du Paris Saint-Germain pour se motiver avant ce grand rendez-vous…

Craignez-vous une finale difficile pour Mbappé ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que Lucas Hernandez a des chances réelles de signer au PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB