Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Seleção cogne très fort - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 4-1 Corée du Sud)

Par Youcef Touaitia - Actu Mondial 2022, Mise en ligne: le 05/12/2022 à 21h54
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Monumental en première période et bien plus poussif après la pause, le Brésil a écrasé la Corée du Sud (4-1), ce lundi, lors des 8es de finale de la Coupe du monde au Qatar. Un succès sans forcer pour la Seleção qui défiera la Croatie, vendredi, pour une place dans le dernier carré.

La Seleção cogne très fort - Débrief et NOTES des joueurs (Brésil 4-1 Corée du Sud)
Le Brésil a régalé en première période.

Au lendemain des succès faciles de la France et de l'Angleterre, un autre favori à la victoire finale a tenu son rang de fort belle manière. Dans le 8e de finale le plus déséquilibré de la Coupe du monde au Qatar, le Brésil a éparpillé la Corée du Sud (4-1), ce lundi.

Une victoire très large pour le quintuple champion du monde, qui a livré une première période extraordinaire avant de gérer son avance après la pause. Vendredi, la bande à Tite sera opposée à la Croatie, tombeuse du Japon, pour tenter de rejoindre le dernier carré de la compétition.

L'ouragan jaune en première période

Ce qui devait être une fête se transformait rapidement en cauchemar pour les Sud-Coréens. Sur la première offensive initiée par Raphinha, Vinicius Jr ne tremblait pas pour ouvrir la marque d'une frappe enroulée sous la lucarne (1-0, 7e). Un but express suivi du break de Neymar, qui trouvait à son tour la faille sur un penalty obtenu par Richarlison (2-0, 13e). Un départ canon pour la formation auriverde qui pouvait en plus compter sur Alisson, auteur d'une parade exceptionnelle sur une frappe tendue signée Hee-Chan Hwang.

Alors qu'on pensait le match enfin équilibré, la Seleção piquait une nouvelle fois avec une action fabuleuse : jongles de la tête de Richarlison, passes millimétrées de Marquinhos et Thiago Silva pour le but du Spur (3-0, 29e). En supplément, les pas de danse de Tite pour fêter ce but extraordinaire. Pas au bout de leur surprise, les hommes de Paulo Bento coulaient un peu plus sur une nouvelle offensive 5 étoiles avec une louche de Vinicius Jr qui profitait à Paqueta, buteur d'une reprise de volée (4-0, 36e). Un véritable récital alors que Kim sauvait la baraque à deux reprises avant la pause.

Paik fait craquer Alisson

Au retour des vestiaires, les Brésiliens baissaient significativement le pied. Il fallait même une parade sensationnelle d'Alisson pour empêcher Son de sauver l'honneur. Malgré le rythme beaucoup moins prononcé, Raphinha, seul attaquant muet, insistait pour forcer la décision mais il butait deux fois sur un Kim lui aussi impressionnant sur sa ligne. Un duel de gardiens déchaînés puisque celui de Liverpool était véritablement en feu avec un arrêt encore incroyable sur une lourde tentative de Hwang Hee-Chan.

Trop dans la gestion et beaucoup moins pressants, les Sud-Américains se faisaient logiquement punir sur un tir lourd de Paik détourné par Thiago Silva (4-1, 76e). Une juste récompense pour les Guerriers Taeguk, qui n'ont jamais lâché malgré l'écart abyssal avec leurs adversaires. En dépit de la pression de nouveau intense sur le but sud-coréen dans la dernière ligne droite, le score ne bougeait plus. Le Brésil disputera les quarts de finale contre la Croatie, vendredi. La Corée du Sud va rentrer au pays sans le moindre regret.

La note du match : 6,5/10

Une superbe première mi-temps avec un Brésil XXL qui a déployé un football incroyable avec des buts de grande classe. Un second acte beaucoup moins intéressant malgré la belle opposition offerte par la Corée du Sud. Mais surtout le sentiment d'avoir vu une équipe être un peu trop dans la gestion au point de faire des changements (Alves, Weverton) qui attestent d'une légèreté presque gênante dans l'approche de la deuxième mi-temps.

Les buts :

- Raphinha réalise un petit festival sur la droite et récupère un ballon rendu par un défenseur sud-coréen. L'ailier du FC Barcelone centre vers le point de penalty mais le cuir traverse une forêt de jambes pour arriver jusqu'à Vinicius Jr. Sans trembler, le joueur du Real Madrid place une frappe enroulée sous la lucarne opposée (1-0, 7e).

- En souhaitant se dégager dans la surface, Jung commet l'irréparable en fauchant Richarlison. Penalty pour Neymar, qui ne tremble pas au moment de tromper Kim d'un plat du pied chirurgical sur sa gauche (2-0, 13e).

- A l'entrée de la surface sur le côté droit, Richarlison se joue de Jung en jonglant de la tête à quatre reprises. Le buteur de Tottenham glisse le ballon à Marquinhos, qui remet dans l'axe pour Thiago Silva. Sans contrôle, le capitaine brésilien trouve Richarlsion, qui face au but, trompe Kim sur sa droite (3-0, 29e).

- Neymar part en contre dans l'axe et glisse le ballon sur sa gauche pour Vinicius Jr. L'ailier du Real Madrid réalise une belle louche au-dessus de la défense pour Paqueta, dont la reprise de volée du pied droit ne laisse aucune chance à Kim, encore battu sur sa droite (4-0, 36e).

- Sur un coup franc frappé depuis la droite, les Brésiliens dégagent mal le ballon, qui revient jusqu'à Paik. A 25 mètres, le milieu de Jeonbuk décoche une énorme frappe détournée par Thiago Silva qui finit sa course sous la lucarne gauche d'Alisson (4-1, 76e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Vinicius Jr (8/10)

Un match plein pour l'ailier du Real Madrid. Auteur de l'ouverture du score sur une frappe pleine de sang-froid, il a énormément percuté dans son couloir pour acculer ses adversaires. Intenable durant 45 minutes, il se mue en passeur décisif d'une louche géniale pour le quatrième but de Paqueta. Une nouvelle prestation de qualité pour le Merengue. Remplacé à la 72e minute par Gabriel Martinelli (non noté).

BRÉSIL :

Alisson Becker (8) : pas du tout mis à contribution sur ses deux premiers matchs, le gardien de Liverpool a réalisé quatre énormes parades dans ce match face à Hwang et Son. Véritable mur, le Red a toutefois dû s'incliner dans le dernier quart d'heure sur un coup de canon de Paik dévié par Thiago Silva. Une prestation de très haute volée pour lui. Remplacé à la 80e minute par Weverton (non noté).

Éder Militão (7) : aligné à droite de la défense, le Merengue n'a pas vraiment tremblé ce soir. Il a bien sécurisé son couloir en empêchant assez facilement Son de prendre ses aises. Remplacé à la 63e minute par Daniel Alves (non noté).

Marquinhos (6) : impliqué sur le troisième but marqué par Richarlison, le défenseur central du Paris Saint-Germain a commis une seule erreur, au retour des vestiaires, en laissant à Son l'opportunité de se présenter face à Alisson. Une des rares de son équipe dans cette rencontre.

Thiago Silva (7) : impérial durant les deux premières sorties de son équipe, le capitaine brésilien s'est dit qu'il pouvait lui aussi apporter offensivement. Résultat, il est passeur décisif d'une somptueuse remise sur le troisième but de Richarlison. Il est malheureux sur le but sud-coréen avec une déviation involontaire pour tromper Alisson.

Danilo (7) : aligné à gauche pour compenser l'absence d'Alex Sandro, le latéral droit s'est montré impeccable. Bon dans les duels, bon dans la lecture des passes adverses, il a parfaitement géré son couloir. Remplacé à la 72e minute par Bremer (non noté).

Casemiro (6) : sans jamais forcer, le milieu de Manchester United a été précieux à la récupération en bloquant systématiquement ses homologues sud-coréens dans l'axe. Il a eu un peu plus de mal après la pause avec le réveil sud-coréen.

Lucas Paquetá (7) : une belle copie rendue par le milieu de West Ham. Omniprésent à la récupération, l'ancien Lyonnais n'a jamais hésité à se projeter vers l'avant, marquant d'ailleurs le quatrième but d'une reprise de volée du pied droit. Il n'était pas loin du doublé avant la pause.

Raphinha (7) : l'ailier du FC Barcelone a réalisé de sérieux dégâts dans cette partie. Passeur décisif sur l'ouverture du score de Vinicius Jr, il a fait vivre un calvaire à Kim Jin-Su grâce à ses percées incessantes. L'ancien Rennais a toutefois beaucoup forcé au retour des vestiaires, butant à deux reprises sur Kim.

Neymar (6) : de retour de blessure, l'attaquant du Paris Saint-Germain a doublé la mise sur un penalty plein de sang-froid et se retrouve impliqué sur le but de Paqueta avec un bon décalage pour Vinicius Jr. Beaucoup moins en vue au retour des vestiaires, il est resté sur ses gardes pour éviter une blessure. Remplacé à la 80e minute par Rodrygo (non noté).

Vinícius Júnior (8) : lire commentaire ci-dessus.

Richarlison (7) : le buteur de Tottenham s'est fait plaisir avec une superbe réalisation, enchaînant des jongles de la tête puis en récupérant un caviar de Thiago Silva. Il a été globalement peu dangereux en dehors de son but mais si précieux au pressing avec des efforts incessants pour empêcher les relances adverses.

CORÉE DU SUD :

Seung-Gyu Kim (7) : le gardien d'Al Shabab s'est fait pilonner toute la soirée. Et malgré les quatre buts encaissés, il n'a pas été ridicule en sortant six arrêts. Sans lui, l'addition aurait pu être bien plus salée.

Moon-Hwan Kim (3) : un match très pénible pour le latéral droit sud-coréen, qui n'a jamais trouvé la solution sur les attaques répétées de Vinicius Jr. Il termine la soirée avec des maux de tête.

Min-Jae Kim (3) : de retour dans le onze de départ, le défenseur central de Naples a bu la tasse comme tous ses partenaires. Il a eu un tour de rein sur le troisième but marqué par Richarlison. Le break va lui faire énormément de bien...

Young-Gwon Kim (3) : une mauvaise sortie pour le défenseur central du Gamba Osaka, qui a eu le tournis sur les attaques axiales du Brésil. Il a eu un mal fou à se défaire du pressing auriverde avec des relances hasardeuses.

Jin-Su Kim (3) : un calvaire durant une mi-temps. L'offensif latéral gauche n'a jamais vu la lumière dans ce match en craquant sur toutes les attaques de Raphinha. Remplacé à la 46e minute par Hong Chul (4), qui a lui aussi eu énormément de mal face à l'ailier du FC Barcelone.

In-Beom Hwang (3) : le joueur de l'Olympiakos est très mal entré dans sa partie avec des tacles non maîtrisés sur l'action du premier but. Il est complètement à la rue sur le festival de Richarlison, qui s'est littéralement joué de lui. Remplacé à la 65e minute par Paik Seung-Ho (non noté), buteur d'une belle frappe contrée pour sauver l'honneur.

Woo-Young Jung (2) : le milieu d'Al Sadd a été cataclysmique. Fautif sur le penalty transformé par Neymar, il est à la rue sur toutes les offensives brésiliennes menées dans l'axe. Une mi-temps tellement mauvaise qu'il a dû sortir à la pause. Remplacé à la 46e minute par Son Jun-Ho (6), qui a été bien plus consistant dans les duels et dans les sorties de balle.

Hee-Chan Hwang (5) : l'attaquant de Wolverhampton a été le plus dangereux de son équipe ce soir avec deux grosses opportunités dont une frappe magnifiquement détournée par Alisson. Il n'a pas à rougir de sa prestation.

Jae-Sung Lee (4) : le milieu de Mayence a eu du mal à mettre le pied sur le ballon, passant à côté de sa première période. Il remonte la pente au retour des vestiaires en hissant son niveau de jeu, permettant à ses coéquipiers offensifs de toucher un peu plus le ballon. Remplacé à la 74e minute par Lee Kang-In (non noté).

Heung-Min Son (4) : un match décevant pour la star sud-coréenne. L'attaquant de Tottenham aurait pu sauver l'honneur bien plus tôt mais il a perdu son duel face à Alisson, auteur d'une incroyable parade au retour des vestiaires. Trop facilement stoppé par les défenseurs brésiliens.

Gue-Sung Cho (3) : le meilleur buteur sud-coréen dans ce tournoi a été fantomatique. Privé du ballon, il a passé son temps à presser inutilement des défenseurs centraux brésiliens beaucoup trop propres techniquement. Remplacé à la 80e minute par Hwang Ui-Jo (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BRÉSIL 4-1 CORÉE DU SUD (mi-tps: 4-0) - CdM 2022 - 8e de finale / 8e
Stade : Stadium 974 - Arbitre : C. Turpin

Buts : Vinícius Júnior (7e) Neymar (13e, pen.) Richarlison (29e) Lucas Paquetá (36e) pour BRÉSIL - Seung-Ho Paik (76e) pour CORÉE DU SUD
Avertissements : - Jung Woo-Young (44e), pour CORÉE DU SUD

BRÉSIL : Alisson Becker (Weverton, 80e) - Marquinhos, Thiago Silva - Éder Militão (Dani Alves, 63e), Danilo (Bremer, 72e) - Lucas Paquetá, Casemiro - Neymar (Rodrygo, 81e) - Raphinha, Vinícius Júnior (Martinelli, 72e) - Richarlison

CORÉE DU SUD : Kim Seung-Gyu - Min-Jae Kim, Kim Young-Gwon - Kim Moon-Hwan, Kim Jin-Su (Chul Hong, 46e) - Jae-Sung Lee (Kang-In Lee, 74e), Jung Woo-Young (Joon-Ho Son, 46e), In-Beom Hwang (Seung-Ho Paik, 65e), Hee-Chan Hwang - Gue-Sung Cho (Ui-jo Hwang, 80e), Heung-Min Son

 VInicius Jr a ouvert le bal (1-0, 7e)

Neymar a doublé la mise sur penalty (2-0, 13e)

Richarlison a marqué après une action collective exceptionnelle (3-0, 29e)

Paqueta a participé à la fête (4-0, 39e)

La Corée du Sud a sauvé l'honneur par Paik (4-1, 76e)

La pensée des Brésiliens pour Pelé







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2022


Actu Equipe de France


Sondage Maxifoot
Rayan Cherki, est-ce vraiment une bonne idée pour le Paris Saint-Germain ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
MONDIAL
2022
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Corée du Sud

C
O
R
É
E

D
U

S
U
D
but, 36e7Lucas Paquetá
but sur pénalty, 13e6Neymar
but, 29e7Richarlison


MASQUER LA PUB