Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Real Madrid est éternel - Débrief et NOTES des joueurs (Liverpool 0-1 Real)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 28/05/2022 à 23h35
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Très largement dominé mais sauvé à de nombreuses reprises par Thibaut Courtois, le Real Madrid a battu Liverpool (0-1), ce samedi, en finale de la Ligue des Champions. Un quatorzième sacre dans la compétition pour la Maison Blanche, qui confirme un peu plus son statut de plus grand club du monde.

Le Real Madrid est éternel - Débrief et NOTES des joueurs (Liverpool 0-1 Real)
Le Real Madrid a remporté une 14e C1.

Le Real Madrid est champion d'Europe ! Après le Paris Saint-Germain, Chelsea et Manchester City, la Maison Blanche a réussi à prendre le dessus sur Liverpool (0-1), ce samedi, en finale de la Ligue des Champions.

Malmenée durant 90 minutes, la bande à Carlo Ancelotti a fait parler son efficacité mais a surtout pu compter sur un Thibaut Courtois d'anthologie pour soulever la 14e C1 de son histoire. Une performance tout simplement légendaire.

Courtois dégoûte les Reds

Dans un Stade de France qui penchait clairement en sa faveur, Liverpool dominait assez nettement le début de match. Après un quart d'heure de mise en route, les Reds passaient la deuxième. Salah, deux fois, et Thiago, obligeaient Courtois à réaliser des arrêts importants. Le gardien belge sortait d'ailleurs une superbe parade pour détourner une frappe de Mané sur le poteau. Cinq minutes chaotiques pour la Maison Blanche, qui se fissurait à vitesse grand V.

Malgré la pression très haute et continue des Scousers, les Merengue ne paniquaient pas et endormaient peu à peu leurs adversaires, qui laissaient quelques espaces dans leurs dos. Courtois devait une nouvelle fois s'employer pour stopper une tête de Salah alors que Militao s'arrachait pour contrer in extremis un tir de Mané. Juste avant la pause, Benzema pensait libérer les siens mais son but était logiquement refusé pour hors-jeu.

Vinicius et Courtois offrent le titre au Real

Au retour des vestiaires, Liverpool restait légèrement au-dessus. Mais le Real subissait moins et surtout mieux. Sur une sortie de balle exceptionnelle, Valverde adressait un centre vicieux au second poteau, où Vinicius Jr n'avait plus qu'à pousser le ballon pour ouvrir la marque (0-1, 59e). Surpris, les Reds commençaient à s'agacer. Salah poussait néanmoins Courtois à réaliser deux arrêts magnifiques pour empêcher l'égalisation.

Dans le dernier quart d'heure, Jürgen Klopp tentait le tout pour le tout en incorporant Roberto Firmino. Sous pression, le Real pouvait compter sur un immense Courtois, décisif devant Jota mais surtout devant Salah avec une manchette légendaire. Le dernier arrêt du Belge, qui permettait au Real d'accrocher la 14e Ligue des Champions de son histoire. Probablement la plus difficile... mais probablement aussi la plus inattendue et la plus belle.

La note du match : 7/10

Une vraie finale de Coupe d'Europe entre deux équipes bien regroupées, souvent crispées mais qui ont mis du rythme. Au final, c'est l'équipe la moins joueuse mais qui a fait le moins d'erreurs rédhibitoires qui l'a emporté. Liverpool regrettera très longtemps de ne pas avoir fait couler les Madrilènes lorsque c'était possible. Mais la Maison Blanche, qui a subi, a su faire parler son expérience légendaire dans l'épreuve pour aller au bout.

Le but :

- Casemiro, Modric et Carvajal résistent au pressing de Liverpool et trouvent Valverde sur le côté droit. Le milieu uruguayen s'enfonce dans le camp adverse et centre fort au second poteau, où Vinicius Jr, laissé seul par Alexander-Arnold, place un plat du pied pour tromper Alisson (0-1, 59e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thibaut Courtois (10/10)

Le gardien belge a été immense. Auteur de cinq arrêts en première période pour maintenir son équipe dans le coup, le portier madrilène a écoeuré les attaquants de Liverpool avec quatre autres parades exceptionnelles après la pause. Salah va faire des cauchemars du Diable Rouge, qui a probablement réalisé un des plus grands matchs pour un gardien dans l'histoire des finales. Galactique.

LIVERPOOL :

Alisson (5) : une finale terrible pour le gardien brésilien, qui n'a rien eu à faire en dehors d'un ballon capté sur un centre-tir de Vinicius Jr en première période. Il ne peut rien faire sur le but, fusillé à bout portant par son partenaire en sélection.

Trent Alexander-Arnold (5,5) : dans son style habituel, le latéral droit a été omniprésent dans la construction du jeu. C'est de lui que sont venues les premières actions dangereuses grâce à ses bons débordements. Il a toutefois eu beaucoup de déchet sur des passes simples et surtout, il oublie complètement Vinicius Jr sur le but à l'heure de jeu. Une action qui plombe malheureusement sa finale.

Ibrahima Konaté (9) : pour sa première finale européenne, chez lui, le défenseur central français a été monumental. Il a parfaitement lancé son match avec un duel gagné de manière spectaculaire devant Vinicius Jr. Très à l'aise, il a été dominant dans le combat physique et permet à son équipe de ne pas couler en seconde période avec un joli tacle devant le Brésilien. Un match parfait pour lui malgré la défaite.

Virgil Van Dijk (6) : le taulier de la défense centrale de Liverpool a été peu sollicité. Contrairement à Konaté, le Néerlandais a été beaucoup plus dans la gestion, évitant la confrontation directe avec les attaquants du Real.

Andrew Robertson (5) : moins en vue qu'Alexander-Arnold sur le plan offensif, le latéral gauche écossais regrettera très longtemps son manque d'agressivité sur le centre de Valverde amenant au but de Vinicius Jr. Il a été trop peu audacieux dans ce match alors que le Real a peu attaqué dans l'ensemble.

Jordan Henderson (6) : un bon pressing et une bonne utilisation du ballon pour le milieu anglais. Il a mis l'impact nécessaire pour bloquer les montées de ses homologues madrilènes. Remplacé à la 77e minute par Naby Keita (non noté).

Fabinho (7) : le Brésilien a fait un bon match. Tout en contrôle, il a été le joueur qui a réalisé le plus de passes, remportant de nombreux duels face à Kroos et Modric. L'ancien joueur de Monaco a tenu son rang.

Thiago Alcântara (6,5) : diminué, le milieu espagnol a ressenti une gêne à l'échauffement qui a failli lui faire manquer le match. Cela ne s'est pas trop vu puisque le joueur formé au FC Barcelone a été très propre dans la construction des actions. Ses renversements de jeu ont mis en difficulté les Merengue. Remplacé à la 77e minute par Roberto Firmino (non noté).

Mohamed Salah (6) : l'histoire retiendra que l'ailier égyptien a été d'une inefficacité folle. Et pourtant, le Pharaon est difficilement blâmable. Sur ses 6 occasions, il bute à chaque fois sur Courtois. Face à un autre gardien que le Belge, au moins une de ses frappes aurait trouvé le chemin des filets. Un match très frustrant à l'image de son année 2022...

Sadio Mané (5) : l'ailier sénégalais avait une opportunité unique de gêner Benzema dans la course au Ballon d'Or. Raté. Il est pourtant bien entré dans le match avec un gros pressing très efficace et une frappe détournée par Courtois sur le poteau. Mais après cette opportunité, le champion d'Afrique s'est peu à peu éteint, ne pesant plus du tout sur la défense. Une soirée difficile et le rêve de succéder à George Weah qui s'est envolé en un match...

L. Díaz (4) : préféré à Jota, l'ailier colombien a proposé de nombreuses solutions sur ses appels sans jamais être réellement servi par ses partenaires. Les efforts de Valverde pour doubler avec Carvajal l'ont énormément gêné dans cette partie. Le moins tranchant de son équipe. Remplacé à la 65e minute par Diogo Jota (non noté).

REAL MADRID :

Thibaut Courtois (10) : lire commentaire ci-dessus.

Daniel Carvajal (7) : en difficulté sur les rencontres européennes cette saison, le latéral droit espagnol a un peu souffert face à Luis Diaz. Néanmoins, il s'est bien battu pour repousser le plus loin possible l'ailier colombien. En seconde période, il a définitivement pris le dessus sur ses adversaires en réalisant des interventions dignes du meilleur Carvajal. Une renaissance inattendue.

Éder Militão (7) : pour sa première finale de C1, le défenseur central brésilien a alterné le bon et le moins bon en première période. S'il a réalisé une grosse intervention devant Mané, l'ancien joueur du FC Porto a souvent laissé de l'espace aux attaquants de Liverpool. Malgré tout, il a fait preuve de résilience après la pause pour bloquer les attaques axiales des Reds.

David Alaba (8) : diminué, l'Autrichien a livré une très bonne prestation. L'ancien joueur du Bayern a comblé les quelques erreurs de placement de Militao pour rassurer Courtois. Ses interventions très souvent justes et son calme ont été primordiaux pour le Real.

Ferland Mendy (7) : un bon match pour le latéral gauche. Certes, il n'a pas été trop en vue devant. Mais il n'a jamais baissé les yeux face à Salah, qui a été contraint de se réaxer pour toucher le ballon. Il a respecté les consignes à la règle.

Luka Modric (6,5) : le petit génie croate a eu du mal en première période face au pressing de Liverpool. Toutefois, il a lui aussi montré un caractère incroyable pour permettre au Real de sortir proprement le ballon, à l'image de l'action du but. Pas le meilleur Modric mais un Modric assez sérieux pour tirer son épingle du jeu. Remplacé à la 90e minute par Dani Ceballos (non noté).

Casemiro (7) : on ne pourra jamais enlever au milieu brésilien sa combativité face à des joueurs qui n'ont pas hésité à le presser sur sa première touche de balle. Il a perdu de nombreux ballons, parfois dangereux. Mais en seconde période, il s'est dépouillé pour bloquer l'accès à l'axe aux attaquants adverses. Trente dernières minutes bien meilleures que sa première heure de jeu. Le symbole de ce Real pas très beau mais tellement solide.

Toni Kroos (6,5) : l'homme de l'ombre a été important pour apporter du calme dans la gestion des émotions. C'est le joueur madrilène qui a touché le plus de ballon et qui a été le plus propre avec le ballon. Indispensable, comme ses deux acolytes de l'entrejeu.

Federico Valverde (7,5) : placé à droite de l'attaque, le milieu uruguayen a énormément travaillé défensivement pour épauler Carvajal. Tout en donnant l'impression d'être très maladroit avec le ballon, il a réalisé de sacrées différences pour faire reculer les Reds. C'est d'ailleurs lui qui offre le ballon de but à Vinicius Jr. Il finit sur les rotules à force de courir des deux côtés du terrain. Remplacé à la 86e minute par Eduardo Camavinga (non noté).

Karim Benzema (5) : l'attaquant français, meilleur buteur et joueur de la compétition, a paradoxalement été le moins bon de son équipe dans ce match. Il faut dire que la tactique très défensive n'a pas aidé. Malgré tout, il a réussi à se mettre en évidence avec des miettes, passant proche d'ouvrir la marque sur un but refusé pour hors-jeu. Le Bleu a été important dans sa faculté à décrocher mais a raté des passes inhabituelles même s'il offre une balle en or à Ceballos dans le temps additionnel. Pas son plus grand match, mais le résultat final devrait sécuriser au capitaine madrilène le prochain Ballon d'Or.

Vinícius Júnior (6) : l'ailier brésilien entre déjà dans la légende du Real grâce à son but qui offre la victoire dans cette finale. Comme Benzema, il a eu droit à des miettes mais il a su se démener pour tenter de faire quelques différences. Pour lui aussi, ce n'est pas son meilleur match, mais il s'en contentera très largement. Remplacé à la 93e minute par Rodrygo (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LIVERPOOL 0-1 REAL MADRID (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - Finale
Stade : Stade de France - Arbitre : C. Turpin

Buts : - Vinícius Júnior (59e) pour REAL MADRID
Avertissements : Fabinho (62e), pour LIVERPOOL

LIVERPOOL : Alisson - I. Konaté, V. van Dijk - T. Alexander-Arnold, A. Robertson - J. Henderson (N. Keïta, 77e), Fabinho, Thiago Alcântara (Roberto Firmino, 77e) - Mohamed Salah, S. Mané, L. Díaz (Diogo Jota, 65e)

REAL MADRID : T. Courtois - Éder Militão, D. Alaba - Carvajal, F. Mendy - L. Modric (Dani Ceballos, 90e), Casemiro, T. Kroos - F. Valverde (E. Camavinga, 85e), K. Benzema, Vinícius Júnior (Rodrygo, 90+3e)

 Duel de coachs légendaires

Le début du festival de l'araignée Courtois

Konaté a été monumental

Un but pour la légende

Le héros (offensif) du Real, Vinicius Jr

Courtois a été phénoménal

Monsieur Courtois

Les vieux briscards ont encore été là !

La joie des Merengue au coup de sifflet final

Un bisou mérité pour Courtois

La joie des Madrilènes avec la Coupe

Le futur Ballon d'Or et sa 5e C1

 VIDEO : le but victorieux de Vinicius Jr (0-1, 59e)

 VIDEO : les Merengue soulèvent la C1

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB