Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille sans pitié - Débrief et NOTES des joueurs (Qarabag 0-3 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 24/02/2022 à 20h45
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Vainqueur 3-1 à l'aller, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse de Qarabag (0-3), ce jeudi, lors du barrage retour pour une qualification en 8es de finale de la Ligue Europa Conférence. Outrageusement dominé, le club phocéen s'est sorti du traquenard azerbaïdjanais pour valider son ticket pour la suite de la C4.

Marseille sans pitié - Débrief et NOTES des joueurs (Qarabag 0-3 OM)
Payet et l'OM ont sorti Qarabag.

Dominer n'est pas gagner. Qarabag en a fait l'amère expérience. Très joueuse au Vélodrome, où elle a chuté 3-1, la formation azerbaïdjanaise, largement dominatrice sur son terrain, a une nouvelle fois subi la loi de l'Olympique de Marseille (0-3), ce jeudi, lors du barrage retour pour les 8es de finale de la Ligue Europa Conférence.

Cynique, le club phocéen reste en course pour remporter cette nouvelle épreuve et connaîtra dès ce vendredi l'identité de son futur adversaire.

Gueye lance l'OM, Qarabag fair-play

Dans une ambiance très hostile devant 30 000 spectateurs, les Marseillais calmaient immédiatement le public local. Bien servi dans l'espace par Payet, Gueye ouvrait la marque d'une frappe à ras de terre dans un angle très fermé (0-1, 12e). Un but salvateur puisque dans la foulée, Marseille subissait les nombreux assauts de Qarabag, permis grâce à plusieurs pertes de balle dans des zones dangereuses.

A force de défendre, l'OM se faisait surprendre, et pas de n'importe quelle manière. Sur un centre Bayramov, Wadji trompait Mandanda d'une énorme main. Après plusieurs minutes de flottement et de pressions olympiennes, l'attaquant sénégalais, conseillé par son entraîneur, finissait par avouer son mauvais geste auprès de l'arbitre, privé de la VAR dans cette compétition. Une initiative qui évitait un incroyable scandale.

L'OM tient le choc et enfonce le clou

Au retour des vestiaires, la physionomie du match restait la même : Qarabag poussait fort, Marseille subissait énormément sans toutefois concéder des occasions franches. Malgré la qualité de centre de Bayramov et les gestes techniques de Zoubir, les joueurs phocéens se jetaient comme des affamés sur tous les ballons pour les repousser avec toutes les parties de leurs corps, à l'image de Kamara, impressionnant de hargne.

Outrageusement dominé et proche de craquer sur deux énormes occasions de Sheydaev et Medina, l'OM finissait par plier la boutique dans le dernier quart d'heure par Guendouzi, qui servi par Payet, ne se faisait pas prier pour doubler la mise d'une frappe tendue (0-2, 77e). Entré en fin de partie, De la Fuente enfonçait même un troisième but pour achever Qarabag (0-3, 90e+2). Un score très sévère pour les locaux qui méritaient probablement mieux. Mais l'essentiel a été assuré par l'OM !

La note du match : 6/10

Un match intéressant avec, une nouvelle fois, une belle équipe de Qarabag qui a fait le jeu et proposé de belles choses. Largement dominateurs, les locaux ont montré qu'ils savaient jouer au ballon mais ils sont tombés sur une formation phocéenne solide qui n'a rien laissé passer pour arracher la qualification. Une rencontre agréable à suivre dans l'ensemble même si l'écart au score ne reflète pas du tout le contenu des 90 minutes.

Les buts :

- Servi d'une belle transversale sur la gauche, Payet temporise et glisse un ballon dans l'espace pour Gueye. Dans un angle très fermé, le milieu sénégalais croise parfaitement sa frappe du pied gauche pour ouvrir la marque à l'aide du poteau (0-1, 12e).

- Parti depuis la gauche, Payet s'enfonce dans l'axe et adresse une passe dans les pieds de Guendouzi. Pas attaqué, le milieu français se sert de l'appel sur la droite d'Ünder pour trouver la faille d'une frappe tendue à mi-hauteur à l'entrée de la surface (0-2, 77e).

- Lancé depuis la droite, Ünder glisse un très joli ballon dans l'espace pour De la Fuente. L'ailier américain ne tremble pas et parvient à tromper le gardien adverse d'une frappe croisée dans le petit filet opposé (0-3, 90e+3).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Boubacar Kamara (8/10)

Un match très costaud pour la sentinelle marseillaise, qui a coupé de nombreuses transmissions adverses. Efficace à la récupération, il a soulagé ses partenaires à de plusieurs reprises grâce à son activité régulière. En seconde période, il s'est battu comme un chien en se jetant sur toutes les frappes adverses pour protéger Mandanda. Une prestation de haut niveau pour le Minot, qui a fait preuve d'une très grande détermination.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (7) : très bon à l'aller, le gardien marseillais a une nouvelle fois été dans un bon soir. Même s'il a eu tendance à abuser des sorties loin de son but dans la première demi-heure, il a été impeccable sur sa ligne avec un bel arrêt devant Bayramov avant la pause puis un autre face à Sheydaev en seconde période. Au niveau.

Valentin Rongier (6,5) : aligné à droite de la défense, l'habituel milieu a été moyen dans la première demi-heure. Même s'il est à l'origine du but de Gueye avec un bon renversement de jeu, il s'est trop souvent fait prendre dans le dos par les joueurs de Qarabag. En revanche, il a haussé le ton en seconde période avec plusieurs sorties de balle de classe pour rassurer son équipe. Un sang-froid qui a été important dans les moments chauds.

William Saliba (7) : comme à son habitude, le défenseur central a fait son match. Là où nombreux de ses partenaires ont dû se dépouiller pour repousser les assauts de Qarabag, l'ancien Vert, lui, est resté solide sur ses appuis en refusant de se jeter. Propre, une fois de plus.

Duje Caleta-Car (6) : une grosse intervention à la 23e minute mais surtout de nombreuses incompréhensions avec Mandanda. Le défenseur central croate a fait preuve de lourdeur dans ses déplacements même s'il intervient une nouvelle fois in extremis au retour des vestiaires. Pas totalement à l'aise.

Luan Peres (5) : un match sans saveur pour le Brésilien, aligné à gauche de la défense. Souvent pris dans son dos, il n'a absolument rien apporté sur le plan offensif. Moyen.

Mattéo Guendouzi (6,5) : son but a fait beaucoup de bien au moral des Marseillais, largement dominés à ce moment de la partie. Dans l'impact, le milieu phocéen a répondu présent. Même s'il a eu plus de mal au retour des vestiaires, son activité incessante a permis au bloc marseillais de souffler dans les moments plus difficiles.

Boubacar Kamara (8) : lire commentaire ci-dessus.

Pape Gueye (6) : un excellent début de match pour le milieu sénégalais, très disponible et porté vers l'avant pour permettre à son équipe d'ouvrir la marque d'une belle frappe croisée. Il a été un peu plus discret par la suite, passant beaucoup plus de temps à colmater les brèches dans la zone de Payet. Remplacé à la 82e minute par Pol Lirola (non noté).

Dimitri Payet (6) : un match paradoxal. Le milieu offensif a été à côté de la plaque quasiment toute la rencontre avec de nombreuses pertes de balle. Mais il a réussi à faire la différence avec deux passes décisives pour Gueye et Guendouzi. Deux éclairs qui sauvent sa prestation d'ensemble. Remplacé à la 82e minute par Amine Harit (non noté).

Cédric Bakambu (4) : un match très ingrat pour l'attaquant congolais, qui n'a quasiment pas vu le ballon ce soir. Il a passé une heure à courir derrière le cuir et à défendre pour gêner la première relance de Qarabag. Remplacé à la 57e minute par Cengiz Ünder (non noté), passeur décisif sur le troisième but.

Cheikh Dieng (5) : offensivement, l'attaquant sénégalais n'a rien pu apporter. En revanche, son match défensif est à montrer à tous les joueurs offensifs. Replis, tacles, duels, le champion d'Afrique a donné l'impression d'avoir été un défenseur dans une autre vie. Remplacé à la 82e minute par Konrad De la Fuente (non noté), auteur du troisième but dans le temps additionnel.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Gueye a refroidi Qarabag d'entrée (0-1, 12e)

Guendouzi a fait le break (0-2, 77e)

Deux passes décisives pour Payet !

Les Marseillais ont fait le boulot







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel joueur de l'Equipe de France vous fait la plus belle impression depuis le début du Mondial ?

Lloris
Pavard
Kounde
Varane
Upamecano
Konaté
T. Hernandez
Rabiot
Tchouameni
Griezmann
Mbappé
Dembélé
Giroud
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB