Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille jouera bien la Ligue Europa Conférence - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Lokomotiv)

Par Damien Da Silva - Actu Europa League, Mise en ligne: le 09/12/2021 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Déjà éliminé de la Ligue Europa, l'Olympique de Marseille, avec une victoire contre le Lokomotiv Moscou (1-0) lors de l'ultime journée, a validé son billet pour la Ligue Europa Conférence. Un moindre mal après une campagne pour l'instant décevante.

Marseille jouera bien la Ligue Europa Conférence - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 Lokomotiv)
Arkadiusz Milik a donné la victoire à l'OM.

L'Olympique de Marseille a un peu sauvé les meubles. D'ores et déjà éliminé de la Ligue Europa, le club phocéen a verrouillé sa qualification pour la Ligue Europa Conférence, via la 3e place du groupe E, en dominant le Lokomotiv Moscou (1-0) ce jeudi au Stade Vélodrome.

Sur cette rencontre, les Marseillais ont globalement dominé les débats et ont réussi à faire la différence sur un but d'Arkadiusz Milik, idéalement servi par un Cengiz Ünder particulièrement inspiré.

Ünder dépose un caviar pour Milik

Dès le début de la partie, les Marseillais prenaient le contrôle du ballon pour imposer leur rythme aux Russes. Malgré une alerte sur un contre adverse, les hommes de Sampaoli maîtrisaient les débats sans pour autant parvenir à se créer la moindre occasion. Face à un bloc très bas, l'OM multipliait les vagues et les centres, mais le club phocéen manquait de justesse à l'approche de la zone de vérité pour faire la différence.

A l'exception d'une frappe de Milik directement sur Khudyakov, il ne se passait quasiment rien dans la première demi-heure d'un match peu spectaculaire. Puis sur un corner parfaitement tiré par Ünder, Milik, totalement seul, coupait la trajectoire à bout portant pour ouvrir le score de la tête (1-0, 35e). Jusqu'à la pause, l'OM confisquait totalement le cuir pour empêcher la moindre révolte russe.

L'OM en gestion, Rongier voit rouge…

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec une nouvelle opportunité pour l'OM et une tête de Gerson, sur un caviar d'Ünder, bien captée par Khudyakov. Sans donner l'impression de forcer, les Olympiens affichaient un contrôle total du ballon et enchaînaient les passes pour dégoûter le pressing, assez timoré, des Russes. Puis sur un mouvement sublime entre Guendouzi et Rongier, l'ancien Nantais délivrait une offrande à Gerson, mais Khudyakov détournait ce tir sur sa barre !

Dans la foulée, Lirola, au terme d'une belle percée, s'écroulait dans la surface russe après un contact plutôt évident avec Jedvaj, mais l'arbitre et la VAR ne bronchaient pas… Absolument pas inquiété, l'OM se mettait en difficulté tout seul en fin de partie avec l'expulsion de Rongier, sanctionné de deux cartons jaunes en 17 minutes pour deux fautes sur Rybus. Mais jusqu'au bout, Marseille restait sérieux pour obtenir son billet pour la Ligue Europa Conférence malgré un ultime raté énorme de Dieng.

La note du match : 5/10

Dans une bonne ambiance au Stade Vélodrome, le spectacle proposé a été assez moyen. Assez rapidement, l'Olympique de Marseille a totalement contrôlé les débats avec une équipe du Lokomotiv Moscou défensive et peu inspirée. Sans développer un grand football, le club phocéen a réussi à faire la différence avant de gérer les débats sur un rythme plutôt tranquille.

Le but :

- Sur un corner parfaitement tiré par Ünder au premier poteau, Milik se retrouve totalement oublié par Pablo dans la surface et le Polonais coupe la trajectoire de la tête pour ouvrir le score à bout portant (1-0, 35e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cengiz Ünder (7/10)

L'homme décisif pour l'Olympique de Marseille ! Pour son premier match comme titulaire depuis son retour de blessure, l'ailier a rendu une bonne copie. Inspiré dans ses dribbles, le joueur prêté par l'AS Roma a fait vivre un enfer à Rybus. Auteur de plusieurs bons centres, dont deux ballons de but donnés à Milik et Gerson, qui ont échoué sur Khudyakov, le Turc a été récompensé de ses efforts avec ce corner déposé sur la tête du Polonais sur l'ouverture du score. Remplacé à la 85e minute par Luis Henrique (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : aligné afin de faire souffler Lopez, le gardien de l'Olympique de Marseille n'a pas vraiment eu l'opportunité de briller ce jeudi. Face à une équipe russe particulièrement timorée sur le plan offensif, le capitaine phocéen n'a quasiment rien eu à faire et s'est surtout signalé par ses passes à ses défenseurs pour participer à la construction du jeu.

William Saliba (6,5) : dans la lignée de son début de saison satisfaisant, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été bon ce jeudi. Solide dans son duel avec Smolov, le joueur prêté par Arsenal a utilisé ses qualités physiques pour prendre le meilleur sur son adversaire direct. Même dans ses relances, il a été particulièrement propre.

Leonardo Balerdi (5,5) : de retour comme titulaire pour ménager Gonzalez, sur le banc, l'Argentin a été à la hauteur de cette rencontre européenne. Bien aidé par la maîtrise de son équipe, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été peu en danger. Et dans ce scénario, l'ancien de Dortmund a été plutôt utile grâce à ses bonnes relances.

Luan Peres (5,5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille a également rendu une copie totalement correcte sur cette partie. Comme ses partenaires, le Brésilien n'a quasiment jamais été inquiété, mais on a aimé son attitude sur un contre russe en début de partie avec un retour de qualité pour annihiler la situation adverse. Sérieux.

Valentin Rongier (4) : l'ancien Nantais a un peu gâché sa copie. Pourtant, pendant plus d'une heure, il a été à son avantage dans ce rôle hybride de latéral droit qui se transforme en milieu de terrain en phase offensive. Attentif sur le plan défensif, il a été aussi précieux par sa capacité à combiner avec Guendouzi et Ünder sur les 45 premières minutes. En seconde période, le Marseillais a donné un ballon de but à Gerson, qui a perdu son duel. Mais ensuite, il a été expulsé pour deux cartons jaunes après deux fautes sur Rybus. Dommage…

Mattéo Guendouzi (6) : les semaines passent et le joueur prêté par Arsenal parvient à maintenir un excellent niveau. Avec un gros volume de jeu, l'international français n'a pas ménagé ses efforts et a été omniprésent pour lancer les offensives phocéennes. Inspiré dans ses transmissions, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a souvent réalisé de bons décalages pour Ünder, Milik ou encore Rongier. Remplacé à la 68e minute par Pol Lirola (non noté).

Pape Gueye (4,5) : préféré à Kamara pour cette rencontre, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a incarné une petite déception. Parfois brouillon dans ses transmissions, l'ancien Havrais s'est aussi mis en difficulté tout seul à plusieurs reprises avec des ballons bêtement perdus. Rapidement averti d'un carton jaune, il a eu du mal à se mettre dans le bon rythme malgré une seconde période plus aboutie. Remplacé à la 68e minute par Boubacar Kamara (non noté).

Gerson (6) : en forme sur les derniers matchs, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a été intessant sur cette partie. Malgré la présence de Milik comme véritable numéro 9, l'international brésilien n'a pas hésité à se projeter, notamment pour combiner avec de la Fuente. Pas toujours en réussite dans ses tentatives, à l'image d'une tête trop écrasée ou d'un duel perdu après la pause, il a eu le mérite d'être juste dans ses transmissions et d'avoir un volume de jeu précieux.

Cengiz Ünder (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Arkadiusz Milik (6) : de retour comme titulaire pour préserver Payet, remplaçant, l'avant-centre de l'Olympique de Marseille a le mérite d'être décisif. Car dans le jeu, l'international polonais n'a pas forcément été à son avantage avec des difficultés dans son duel avec Pablo. En échec face à Khudyakov sur un centre d'Ünder puis peu inspiré sur une bonne passe de Guendouzi, l'ex-buteur de Naples est parvenu à faire trembler les filets de la tête à la réception d'un corner du Turc. Bon pour la confiance. Remplacé à la 68e minute par Dimitri Payet (non noté), qui a régalé le Vélodrome sur la fin de la partie avec une qualité technique de haut niveau.

Konrad de la Fuente (5,5) : de l'envie, de la vitesse, mais du déchet. Cependant, l'ailier de l'Olympique de Marseille a tout de même été particulièrement tranchant. Sur son côté, l'Américain a posé de gros soucis à Nenakhov et a souvent réussi à faire la différence sur le plan individuel. Mais dans le dernier geste, l'ancien du FC Barcelone doit clairement faire des progrès. Remplacé à la 81e minute par Bamba Dieng (non noté), qui a raté une énorme occasion en fin de partie.

LOKOMOTIV MOSCOU :

Daniil Khudyakov (4,5) : titularisé en l'absence de Guilherme, blessé, le jeune gardien du Lokomotiv Moscou n'a pas dégagé une grande sérénité. Attentif sur une première frappe trop axiale de Milik, le Russe a été totalement à la rue sur l'ouverture du score de Milik avec une sortie ratée. Par la suite, il a toujours semblé à la limite, à l'image d'une nouvelle sortie peu autoritaire devant Gerson, mais a tout de même remporté un duel face au Brésilien.

Maksim Nenakhov (4) : le latéral droit du Lokomotiv Moscou a connu une rencontre compliquée. Sans prendre totalement l'eau, il a été très régulièrement dépassé par la vitesse des ailiers de l'Olympique de Marseille, que ce soit de la Fuente ou Ünder. Pas franchement serein défensivement, le Russe n'a strictement rien apporté dans ses montées.

Pablo (6) : heureusement que l'ancien Bordelais était dans un bon jour ! Dans une équipe russe peu tranchante, le défenseur central du Lokomotiv Moscou a été l'un des rares joueurs de son club à surnager. Bien présent dans son duel avec Milik, le Brésilien, par sa présence, a souvent sauvé les siens, notamment dans le domaine aérien. Malheureusement pour lui, il y a tout de même cet oubli sur l'ouverture du score de Milik. Remplacé à la 83e minute par Vitali Lisakovitch (non noté).

Tin Jedvaj (4,5) : si Pablo a surnagé, ce n'est pas le cas de son coéquipier en défense centrale. Contrairement au Brésilien, le Croate a souvent été à la limite, notamment sur les projections de Gerson dans sa zone. Trop tendre sur une mésentente avec son gardien en première période, le défenseur du Lokomotiv a régulièrement semblé «en panique» dans ses interventions. Il a été plutôt heureux de ne pas concéder un penalty sur Lirola…

Maciej Rybus (5,5) : l'ancien Lyonnais a bien répondu. Pourtant, comme Nenakhov, le latéral gauche du Lokomotiv Moscou a été en souffrance face aux accélérations des Marseillais, et surtout d'Ünder, en première période. Cependant, le Polonais s'est révolté après la mi-temps. Et malgré des lacunes défensives, notamment sur l'action de la grosse occasion de Gerson, il a plus impliqué offensivement avec ce carton rouge provoqué face à Rongier.

Sergey Babkin (4) : positionné dans le couloir droit, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a réalisé une performance très mitigée. Essentiellement concentré sur son travail défensif, il a eu cruellement du mal à peser sur les débats et s'est montré particulièrement imprécis dans ses transmissions. Ainsi, à plusieurs reprises, le Russe a gâché quelques situations sur des contres.

Alexis Beka Beka (5) : dans l'entrejeu, le jeune talent français a eu le mérite de se battre. Souvent au duel avec Gueye, l'ancien Caennais n'a pas démérité dans l'impact et s'est beaucoup donné pour tenter de gêner la maîtrise marseillaise. Cependant, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a tout de même réalisé beaucoup de fautes et s'est signalé par plusieurs ballons perdus.

Konstantin Maradishvili (4) : le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a beaucoup couru dans le vide. Face à la maîtrise de l'Olympique de Marseille, il a eu du mal à avoir un impact sur le jeu. Forcé à défendre encore et encore, le Russe a éprouvé des difficultés à suivre le rythme de Gerson, qui a d'ailleurs provoqué son carton jaune. Pas dans le bon rythme. Remplacé à la 56e minute par Nayair Tiknizyan (non noté), qui a été proche de l'expulsion sur une grosse faute sur Lirola...

Maksim Petrov (4,5) : le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou a été relativement discret. Peu trouvé par ses partenaires, il a surtout multiplié les courses pour revenir en défense afin d'épauler Rybus. Car offensivement, il n'a jamais été en mesure de faire la moindre différence, notamment face à un Rongier attentif dans sa zone.

Fyodor Smolov (4) : l'avant-centre du Lokomotiv Moscou n'a pas existé dans cette rencontre. Privé du ballon, l'international russe n'a pas eu l'opportunité d'exprimer ses qualités. Sur ses rares tentatives, l'attaquant a été bien surveillé par Saliba et n'a jamais eu la moindre occasion à se mettre sous la dent pour inquiéter Mandanda.

François Kamano (non noté) : généreux dans ses efforts en début de partie, l'ancien Bordelais n'a pas eu l'opportunité d'être dangereux. Averti d'un jaune pour une faute sur Gueye, l'attaquant du Lokomotiv Moscou s'est ensuite blessé au bras après un contact avec Balerdi. Touché, il a été remplacé à la 31e minute par Dmitri Rybchinskiy (4,5). Positionné sur le côté droit après son entrée, le Russe n'a pas ménagé ses efforts avec de nombreuses courses. Cependant, il a été peu tranchant dans la zone de vérité avec de nombreux ballons perdus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-0 LOKOMOTIV MOSCOU (mi-tps: 1-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E (OM) / 6e journée
Stade : Stade Orange Vlodrome - Arbitre : W. Collum

Buts : A. Milik (35e) pour MARSEILLE
Avertissements : P. Gueye (17e), V. Rongier (63e), V. Rongier (80e), pour MARSEILLE - F. Kamano (24e), K. Maradishvili (26e), F. Smolov (56e), N. Tiknizyan (87e), pour LOKOMOTIV MOSCOU

MARSEILLE : S. Mandanda - L. Balerdi, W. Saliba - V. Rongier, Luan Peres - M. Guendouzi (Pol Lirola, 69e), P. Gueye (B. Kamara, 68e), Gerson - C. Ünder (Luis Henrique, 86e), A. Milik (D. Payet, 68e), K. De La Fuente (C. Dieng, 82e)

LOKOMOTIV MOSCOU : Daniil Khudyakov - T. Jedvaj, Pablo (V. Lisakovich, 84e) - M. Nenakhov, M. Rybus - S. Babkin, K. Maradishvili (N. Tiknizyan, 56e), A. Beka Beka, M. Petrov - F. Smolov, F. Kamano (D. Rybchinskiy, 32e)

Milik a ouvert le score de la tête (1-0, 35e)

La joie des Marseillais après ce but

Sur son côté, Ünder a été inspiré

En fin de partie, Rongier a été expulsé

Gerson a encore confirmé ses progrès

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Cristiano Ronaldo a t-il encore le niveau pour jouer un grand rôle dans une grande équipe européenne ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Banc des remplaçants Lok. Moscou

L
O
K
.

M
O
S
C
O
U
but, 35e6Milik


MASQUER LA PUB