Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Super Ligue : joueurs et anciennes gloires dénoncent un projet "dégoûtant"

Par Gilles Campos - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/04/2021 à 15h41
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Au lendemain de l'annonce de la création de la Super Ligue, le monde du football se mobilise. Fédérations, ligues, instances, médias et supporters ont tous pris la parole pour dire non. Il ne manquait plus que les joueurs, avec Ander Herrera pour ouvrir le bal.

Super Ligue : joueurs et anciennes gloires dénoncent un projet
Ander Herrera s'oppose fermement à la création de la Super Ligue.

«Super Ligue ? Super non». Au lendemain de l'annonce de la création de la Super Ligue, La Gazzetta dello Sport a visé juste en Une de son édition de lundi. Car depuis que les «12 membres fondateurs» ont présenté leur nouvelle compétition dimanche, le monde du football - dans sa quasi-globalité - leur oppose une fin de non-recevoir.

Fédérations, ligues, instances, médias et supporters ont tous pris la parole pour marquer leur désaccord. Il ne manquait plus que les joueurs, avec Ander Herrera pour ouvrir le bal.

Herrera et Alvaro, même combat

«Je suis tombé amoureux du football populaire, du football des fans, avec le rêve de voir mon équipe de coeur lutter contre les plus grands. Si cette Super Ligue prend forme, ces rêves prendront fin. Les rêves de nombreux fans dont les équipes ne sont pas des géants prendront fin», a déclaré, sur les réseaux sociaux, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, club qui a pour l'instant dit non aux sirènes de la désormais bien réelle Super Ligue.

«Je ne peux pas rester silencieux face à ça, je crois à une Ligue des Champions améliorée, mais je ne peux pas croire aux riches qui volent le sport que le peuple a créé, et qui n'est rien d'autre que le plus beau sport de la planète», a conclu l'Espagnol. Même discours du côté de son compatriote de l'Olympique de Marseille, Alvaro Gonzalez : «Je crois au football modeste, aux petits clubs qui veulent faire face aux grands, à un sport à l'écart de l'égoïsme et des egos», a-t-il réagi sur les réseaux sociaux.

Özil alerte sur l'overdose de «grands matchs» à venir

Toujours en Ligue 1, Andy Delort «vomit» (avec un smiley) sur cette Super Ligue, et l'attaquant de Montpellier rappelle que «la richesse ne suffit pas pour atteindre le bonheur». Du bonheur, les fans de la Super Ligue en auront-ils vraiment ? Sans doute au début, concède Mesut Özil, mais pas sur la durée. L'ancien joueur d'Arsenal, qui fait partie des «12 membres fondateurs», a lui aussi pris la parole pour avertir sur l'overdose de «grands matchs» à venir. 

«Les enfants grandissent en rêvant de remporter la Coupe du monde et la Ligue des Champions, pas une sorte de Super Ligue. Le plaisir des grands matchs est qu'ils n'ont lieu qu'une ou deux fois par an, pas toutes les semaines», a prévenu le milieu offensif de Fenerbahçe. Les joueurs en exercice se mobilisent donc pour suivre le pas de leurs prédécesseurs, qui voient également cette Super Ligue d'un (très) mauvais oeil. Et encore, il s'agit d'un euphémisme.

Figo parle d'un «mépris total du mérite sportif»

«La Super Ligue, c'est une insulte à mes croyances. Le football représente la joie, la liberté, la passion, les fans, et il est pour tout le monde. Ce projet est tout simplement dégoûtant, injuste et je suis déçu de voir des clubs pour lesquels j'ai joué y participer. Battez-vous contre ça !», a demandé l'ancien international allemand Lukas Podolski, passé par Arsenal et l'Inter Milan, aux fans du monde entier. Même son de cloche chez l'illustre Figo.

«Cette soi-disant 'Super Ligue' est tout sauf 'Super'. Cette décision avide et sans scrupules représenterait un désastre pour nos fondations, pour le football féminin et pour la communauté du football en général, dans l'unique but de servir des propriétaires intéressés, qui ont cessé de se soucier de leurs fans depuis longtemps, et au mépris total du mérite sportif. Tragique», a déploré le Portugais. Reste à savoir si des joueurs de plus grande envergure, à l'instar de Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi, dont les clubs sont concernés, prendront la parole.

D'après vous, une mobilisation des footballeurs pourrait-elle mettre fin au projet de Super Ligue ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB