Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Atalanta : si près, si loin...

Par Youcef Touaitia - Actu Italie, Mise en ligne: le 12/07/2020 à 10h12
Taille du texte: Email Imprimer

Futur adversaire du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, l'Atalanta a failli réaliser un énorme coup sur la pelouse de la Juventus (2-2), samedi en Serie A. Trahie par deux mains dans la surface, La Dea a montré qu'il faudra compter sur elle dans les semaines et mois à venir.

Atalanta : si près, si loin...
L'Atalanta a failli créer l'exploit à Turin.

Alors qu'ils retrouveront les terrains pour un match amical contre Le Havre, ce dimanche (19h), les joueurs du Paris Saint-Germain ont pu avoir un aperçu de ce qui les attendra dans tout juste un mois contre l'Atalanta, lors du quart de finale de la Ligue des Champions.

En effet, le club de Bergame, futur adversaire des hommes de Thomas Tuchel, ont fait une très forte impression contre la Juventus (2-2), samedi en Serie A.

L'Atalanta trahie par deux mains

Et il n'a pas fallu longtemps aux Bergamasques pour montrer ce dont ils sont capables. Après un quart d'heure à sens unique, avec des actions bien construites d'un côté à l'autre du terrain, les protégés de Gian Piero Gasperini ont pris les devants grâce à Duvan Zapata, qui a trouvé la faille après un double une-deux d'école avec Alejandro Gomez. Une domination très nette face à une Vieille Dame dans les cordes qui a réussi à sortir la tête de l'eau seulement au retour des vestiaires, sur un penalty transformé par Cristiano Ronaldo consécutif à une main de Marten de Roon.

Cela n'a pas refroidi l'Atalanta, qui a continué sa marche en avant. Sans Robin Gosens, son surprenant piston gauche, forfait, La Dea a pu compter sur ses remplaçants, tout aussi efficaces, pour reprendre le dessus. Servi par Luis Muriel, Ruslan Malinovkiy n'a laissé aucune chance à Wojciech Szczesny en catapultant sa frappe à mi-hauteur, à dix minutes du terme. Mais il était écrit que l'Atalanta, qui restait sur 9 victoires de rang en Serie A, ne devait pas revenir à 6 unités de son adversaire, une nouvelle fois sauvé par une main de Muriel et par l'impitoyable CR7, encore buteur sur penalty à la dernière minute.

Bonucci et Sarri avouent la difficulté de jouer l'Atalanta

Proche de faire tomber la Juventus pour la première fois de la saison à domicile, l'Atalanta a donné des sueurs froides aux Bianconeri. «C'est toujours très compliqué de jouer face à une équipe comme l'Atalanta. Nous avons dû nous sacrifier pour accrocher ce résultat. J'ai serré les dents parce que je ne me suis pas entraîné depuis trois jours à cause de mon talon. Nous avons pris un point très précieux face à une belle équipe pour maintenir nos poursuivants à distance. Le vainqueur, aujourd'hui, c'est le groupe» , a indiqué Leonardo Bonucci, tout heureux de l'issue de la partie, pour DAZN.

«Nous avons joué contre une des machines les plus huilées d'Europe. L'Atalanta est une équipe parfaitement organisée, et nous avons fait l'erreur de leur laisser le ballon, ce qui est rédhibitoire. Nous avons été chanceux de marquer sur des petites bourdes de leur part» , a de son côté expliqué Maurizio Sarri, soulagé par le résultat final, avant de conclure par une phrase lourde de sens. «Jouer contre l'Atalanta est un réel problème pour toutes les équipes, pas seulement pour nous.» Des mots forts qui devraient sagement être pris en considération par Thomas Tuchel, qui sait à quoi s'attendre à Lisbonne, le 12 août prochain.

Qu'avez-vous pensé du match de l'Atalanta contre la Juventus ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG aurait-il raison de se positionner sur Mohamed Salah pour 80 M€ ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB