Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Nantes éjecte un bien terne Montpellier - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 0-3 FCN)

Par Romain Lantheaume - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 30/10/2018 à 20h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dominateur face à un Montpellier sans inspiration, le FC Nantes a validé son billet pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant 3-0 ce mardi au stade de la Mosson. Avec des équipes remaniées et perturbées par le nouveau ballon, ce match a mis du temps à se décanter.

Nantes éjecte un bien terne Montpellier - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 0-3 FCN)
Waris et Nantes enchaînent à Montpellier.

Demi-finaliste la saison passée, actuel 3e de Ligue 1 et invaincu depuis 10 matchs, Montpellier a subi un coup d'arrêt en concédant une élimination lourde mais logique sur sa pelouse dès les 16es de finale de la Coupe de la Ligue face au FC Nantes (0-3) ce mardi. Avec deux équipes très remaniées au coup d'envoi, ce match a globalement été assez décevant.

Avec 8 changements de chaque côté par rapport au dernier match de championnat, il ne fallait pas s'attendre à des miracles et cette rencontre démarrait très timidement avec peu d'initiatives mais beaucoup de déchet technique de part et d'autre. Pendant que le Montpelliérain Laborde, interviewé sur le banc par Canal+, accusait… le ballon, différent de celui utilisé en Ligue 1, le rythme de la partie ne décollait pas.

Quel ennui... La faute au ballon ?

Dans un angle fermé, Waris testait Bertaud mais le portier héraultais se saisissait sans problème de la frappe trop molle du Ghanéen. Le MHSC réagissait timidement par des tentatives bien trop brouillonnes pour inquiéter des Canaris bien en place. Globalement plus "entreprenants" , les hommes de Vahid Halilhodzic disposaient d'une dernière cartouche avant la pause sur une demi-volée de Waris mais Bertaud se couchait bien pour repousser le ballon.

Coulibaly lance les Canaris

Après ce premier acte totalement fermé et insipide, la seconde période démarrait un peu mieux et la situation finissait logiquement par se décanter en faveur des visiteurs sur une tête de Coulibaly, qui ouvrait le score (0-1, 58e). Ce but initiait un moment de folie puisque les locaux réagissaient aussitôt mais Dupé sauvait coup sur coup à bout portant face à Camara puis sur une tête d'Hilton. La révolte des Montpelliérains ne durait toutefois pas bien longtemps et, en face, Bertaud devait rester vigilant face à Evangelista.

La soirée de Montpellier vire au cauchemar

Sans idées, les hommes de Michel Der Zakarian ne parvenaient pas à se montrer dangereux malgré l'entrée de Delort. Pire, Pedro Mendes était assez sévèrement exclu pour un mauvais geste en direction du visage de Girotto. A dix, le MHSC cédait à nouveau et Waris, servi par Rongier, pliait le match en contre (0-2, 80e). En deux temps, l'inévitable Sala enfonçait ensuite le clou dans le temps additionnel en battant Bertaud sur un penalty inexistant (0-3, 90e+4). Qualifié pour le prochain tour, Nantes confirme sa bonne dynamique en enchaînant une troisième victoire de rang, tandis que Montpellier devra se remobiliser en vue de la réception de l'OM dimanche en championnat.

La note du match : 4/10

Equipes remaniées, manque d'automatismes, ballon trop flottant : plusieurs explications existent et chacun se fera son avis, mais une chose est sûre, le spectacle n'était pas au rendez-vous ce mardi en particulier au cours d'un premier acte particulièrement terne et brouillon. Le but de Coulibaly a ensuite débouché sur une (brève) période plus animée avant les 2 buts du FCN sur la fin. Dans un stade aux gradins clairsemés, l'arbitre, M. Thual, n'a rien arrangé en prenant beaucoup de temps sur chaque arrêt de jeu et en laissant la mi-temps durer 18 minutes…

Les buts :

- Malgré une faute de Pedro Mendes, l'arbitre laisse l'avantage et Girotto parvient à servir Traoré à gauche de la surface adverse. Le Malien centre au second poteau pour Coulibaly, esseulé, qui bat Bertaud d'une tête smashée (0-1, 58e).

- Rongier gratte un ballon au milieu de terrain dans les pieds de Mollet, avant de lancer Waris dans le dos de la défense. Dans la surface, le Ghanéen résiste à Porsan-Clemente et crucifie Bertaud d'une frappe puissante (0-2, 80e).

- Congré accroche légèrement Touré en dehors de la surface. L'arbitre siffle pourtant penalty ! Sala le frappe et bute d'abord sur Bertaud avant de reprendre le ballon pour marquer dans le but vide (0-3, 90e+4).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Rene Krhin (7/10)

Relancé à La Mosson, le milieu de terrain a su saisir sa chance. Débordant d'activité, le Slovène a gratté de nombreux ballons dans l'entrejeu et sans cesse harcelé le porteur, provoquant des pertes de balle chez l'adversaire. Il a également initié plusieurs contres. Un bon match.

MONTPELLIER

Dimitry Bertaud (6) : malgré les 3 buts encaissés, l'habituel gardien remplaçant a fait son match. Vigilant sur les deux frappes de Waris en première période, il sort un tir vicieux d'Evangelista avant de détourner le penalty de Sala mais le ballon revient sur l'Argentin.

Jeremie Porsan-Clemente (4,5) : positionné au poste de piston droit, l'ancien Marseillais a tenu bon en première période mais il a eu tendance à se livrer trop facilement ensuite et Waris et Traoré l'ont mis en difficulté. Offensivement, son apport est resté trop limité.

Pedro Mendes (2,5) : très mauvaise soirée pour le Portugais. Souvent en retard, le défenseur central a eu du mal à fermer son côté droit avant d'être exclu de manière certes sévère mais inutile pour un mauvais geste sur Girotto. Un carton rouge qui a provoqué le naufrage de son équipe… Quelques bonnes interventions tout de même et une longue ouverture qui a failli faire mouche pour Camara.

Vitorino Hilton (5) : pas concerné par la rotation malgré ses 41 ans, le capitaine héraultais a tenté de sonner la révolte en distillant de longues ouvertures et en s'essayant à quelques frappes mais il a payé son manque de vitesse sur plusieurs situations défensivement.

Daniel Congré (3) : comme Pedro Mendes, le défenseur central a éprouvé des difficultés avec des relances ratées. En retard, il permet à Coulibaly d'ouvrir le score avant de provoquer un penalty qui n'aurait certes pas dû être sifflé.

Nicolas Cozza (5) : intéressant par moment, le piston gauche a plutôt bien géré les montées de Fabio mais sa prestation reste malgré tout assez timide.

Paul Lasne (4) : le milieu de terrain a subi la pression adverse dans l'entrejeu sans récupérer beaucoup de ballons.

Facundo Piriz (4,5) : un peu plus en vue que Lasne, le milieu de terrain a tenté de porter le ballon vers l'avant mais sans grande réussite. Remplacé à la 71e minute par Florent Mollet (non noté).

Junior Sambia (5,5) : placé en électron libre, le milieu offensif a été le Montpelliérain le plus actif offensivement ce soir. Il a fait quelques différences mais ses efforts ont trop souvent été gâchés par sa précipitation.

Souleymane Camara (3,5) : que de mauvais choix de la part du Sénégalais ! L'expérimenté attaquant est passé à côté de son match en perdant beaucoup de ballons. Puis il bute sur Dupé alors qu'il avait la balle d'égalisation au bout du pied. Remplacé à la 71e minute par Andy Delort (non noté).

Petar Skuletic (3) : l'avant-centre n'a pas marqué des points ce soir. Globalement fantomatique, le Serbe a montré très peu de disponibilité, même en pivot, et son manque d'agressivité a parfois interpellé. Une vraie déception même s'il s'est un peu réveillé avant sa sortie. Remplacé à la 78e minute par Gaëtan Laborde (non noté).

NANTES

Maxime Dupé (6,5) : match impeccable pour l'habituel gardien remplaçant qui a su rester vigilant dans cette partie longtemps soporifique en sortant deux arrêts décisifs face à Camara puis Hilton juste après l'ouverture du score.

Kara Mbodji (6) : match solide du défenseur central qui a imposé sa puissance dans les duels et fait parler son expérience pour museler les attaquants adverses.

Diego Carlos (5) : capitaine ce soir, le Brésilien a livré un match correct sans être très inquiété mais ses relances ont parfois laissé à désirer.

Nicolas Pallois (6,5) : relancé ce soir, le défenseur central a démontré énormément d'envie avec des interventions tranchantes, non seulement à l'approche de la surface, mais aussi au milieu de terrain, qui ont soulagé son équipe. Il s'est juste fait peur en ratant son dégagement sur la grosse occasion de Camara. En revanche, l'ancien Bordelais a perdu beaucoup trop de ballons sur ses relances.

Fabio (5,5) : le piston droit aura été l'un des Nantais les plus actifs en première période. Le Brésilien a régulièrement pris son couloir en proposant des montées et en tentant des centres même si la précision lui a fait défaut. Plus discret ensuite mais il a globalement passé une soirée sereine.

Andrei Girotto (5,5) : match sérieux du milieu de terrain, certes moins en vue que Khrin, mais qui a répondu présent sur les seconds ballons. Sa combativité lui permet de s'arracher pour initier l'ouverture du score. Remplacé à la 86e minute par Abdoulaye Touré (non noté), qui récolte le penalty -inexistant- pour le 3-0.

Rene Krhin (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Charles Traoré (5,5) : brouillon et auteur de quelques interventions mal maîtrisées en première période, le piston gauche s'est repris après la pause et il signe le centre sur l'ouverture du score.

Lucas Evangelista (5) : peu inspiré en première période et décevant sur coups de pied arrêtés, le milieu offensif a terminé le match sur une note un peu plus positive avec des passes plus précises à l'approche de la surface. On attend quand même plus de lui. Remplacé à la 77e minute par Valentin Rongier, (non noté), auteur d'une entrée efficace et qui lance Waris pour le 2-0.

Kalifa Coulibaly (6) : avant son but, l'attaquant ne s'était pas franchement montré à son avantage. Mais il a le mérite d'ouvrir le score et on l'a ensuite senti plus en confiance, ce qui lui a permis de tenter quelques incursions, sans grand succès. Remplacé à la 82e minute par Emiliano Sala, (non noté), qui transforme son penalty en deux temps pour marquer avec réussite.

Majeed Waris (6,5) : match intéressant pour l'attaquant qui aura été l'un des Nantais les plus actifs ce soir. Grâce à sa vitesse et son sens du but, il se procure les deux seules occasions de la première période mais Bertaud le met en échec. Le Ghanéen se rattrape finalement en concluant le contre du 2-0.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
MONTPELLIER 0-3 NANTES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue/16es de finale.
Stade : la Mosson

Buts : Coulibaly (58e), Waris (80e), Sala (90e+4).
Exclusion : P. Mendes (74e).

MONTPELLIER: Bertaud - Porsan-Clémenté, Mendes, Hilton (c), Congré, Cozza - Sambia, Lasne, Piriz (Mollet, 71e) – Camara (Delort, 71e), Skuletic (Laborde, 78e).
NANTES : Dupé - Pallois, Mbodji, Diego Carlos (c) - Fabio, Girotto (Touré, 86e), Krhin, Traoré – Evangelista (Rongier, 77e), Coulibaly (Sala, 82e), Waris.

Le fameux ballon tant décrié

Coulibaly ouvre le score de la tête pour Nantes (0-1, 58e)

Exclu pour un geste d'humeur, Pedro Mendes laisse Montpellier à dix (74e)

Le missile de Waris pour le 2-0 (80e)

A l'image de Rongier, les entrants ont fait la différence pour Nantes

Sala transforme le penalty du 3-0 en deux temps (90e+4)

Les Canaris fêtent la qualification







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB