Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Coupe de la Ligue : un immense bonheur pour les Verts, des Rennais malheureux, toutes les réactions
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 21/04/2013 à 10h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Saint-Etienne a remporté la finale de la Coupe de la Ligue aux dépens du Stade Rennais samedi soir (1-0). Un immense bonheur pour les Verts qui attendaient un nouveau titre depuis 32 ans. Les Rennais n'ont eux plus que leurs yeux pour pleurer. Les réactions des principaux acteurs.

Coupe de la Ligue : un immense bonheur pour les Verts, des Rennais malheureux, toutes les réactions
La première Coupe de la Ligue remportée par les Verts.

La grande fierté stéphanoise

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : «La symbolique des Verts existe, et ce soir (samedi) avant l'échauffement, on a vu l'engouement autour de ce club. Il est dû à ce qu'ont fait les aînés, mais il fallait être à la hauteur du rendez-vous, et on l'a été. (...) On ajoute une ligne au palmarès, on va mettre ce trophée dans une vitrine, trophée que le club n'avait jamais gagné, et on rentre dans l'histoire.»

Brandao (attaquant de Saint-Etienne, unique buteur de la finale) : «C'est pour toute l'équipe, tous les supporters. C'est très important pour Saint-Etienne. Ce qui compte, c'est de gagner des titres. Quand je suis arrivé, j'avais parlé de titres. On en a gagné un.»

Pierre-Emerick Aubameyang (attaquant de Saint-Etienne) : «On va faire la fête à présent. Ça a été le feu, c'était super. On s'est surtout dit après qu'on allait kiffer le moment. Et là, je kiffe. Maintenant cette victoire, ça donne envie de continuer, il va falloir se battre en championnat pour décrocher la Ligue des Champions.»

Loïc Perrin (défenseur et capitaine de Saint-Etienne) : «Tout le monde attendait cela et déjà nous les joueurs. Après une carrière, ce qu'il reste, ce sont les titres que l'on a gagnés. Nous méritions de gagner un trophée avec ce groupe-là. C'est extraordinaire et de fêter cela avec tous les supporters venus en nombre. Le stade était aux trois-quarts vert. Nous voulions leur donner cette coupe que tout le monde attendait depuis si longtemps. Cela faisait plus de 30 ans que tout le monde attendait cela. C'est nous qui l'avons fait. Les gens ne l'oublieront pas, nous non plus. Ce n'est que du bonheur.»

Jean-Michel Larqué (ancien joueur de Saint-Etienne, consultant de RMC) : «Les clubs vivent par les trophées. Ils ne peuvent pas exister simplement en végétant et c'est formidable pour Saint-Etienne que ce titre vienne s'ajouter aux autres. Certes, le match n'a pas été formidable, mais ce qui est formidable, c'est ce que cette petite ligne au palmarès représente pour le club et pour tous ceux qui ont eu la chance un jour d'écrire une petite page de son histoire.»

Les regrets rennais

Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes) : «On a perdu, c'est compliqué. Une finale, c'est difficile. Je ne vais pas faire l'analyse du match, ça ne sert pas à grand-chose. Je félicite mes gars, qui ont lutté avec les armes du moment, ce n'est pas suffisant. Celui qui marque le premier prend un ascendant, et on connaît la solidité de Saint-Etienne, on n'a pas pu les mettre en danger. Je ne vais rien reprocher à mes joueurs, ils ont tout donné ce qu'ils pouvaient en ce moment. (...) J'ai toujours dit que Saint-Etienne était meilleur que nous, ils sont plus complets, mais il n'y a pas un gros écart.»

Benoît Costil (gardien de Rennes) : «C'était jouable, mais après le 1-0, quand on ne répare pas les erreurs, on a ce que l'on mérite. Ça serait bien de gagner un match car je ne sais plus ce que ça fait le goût de la victoire. On a joué pas mal sur coups de pied arrêtés, il y avait la place mais ça n'a pas marché. Je n'ai pas la solution, ça fait 9 matchs qu'on ne gagne pas ! Il faut qu'on fasse preuve de courage, d'amour propre. Voilà, on n'est pas une grande équipe, c'est comme ça.»

Mevlut Erding (attaquant de Rennes) : «Nous avons livré une très bonne entame de match, peut-être durant les dix premières minutes. Après, nous avons été très timides. Il y avait la place de bien faire. J'ai senti beaucoup de timidité et il aurait fallu ne pas en avoir. Nous sommes très déçus et frustrés. Nous, les joueurs sommes les premiers déçus. Nous pensons aux supporters, aux dirigeants, à l'encadrement et surtout à la famille Pinault qui nous a beaucoup soutenus et qui comptait sur nous pour ramener un trophée en Bretagne.»

Qu'avez-vous pensé de la finale ? Le succès stéphanois est-il mérité ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique Commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB