Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Verts renvoient le PSG à la maison - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-0 PSG, 5-3 tab)
Par Julien Demets - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 27/11/2012 à 23h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Saint-Étienne s'est hissée en demi-finales de la Coupe de la Ligue en venant à bout, lors de la séance des tirs au but, d'un PSG sans doute supérieur en prolongation, mais très maladroit. Les Verts continuent leur début de saison de rêve, Paris replonge dans le doute.

Les Verts renvoient le PSG à la maison - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 0-0 PSG, 5-3 tab)
Zlatan Ibrahimovic (ici face à Jérémy Clément) n'aura pas marqué.

Un peu plus de trois semaines après la victoire des Verts au Parc des Princes (2-1), qui avait auguré une période de troubles pour le PSG, les deux équipes se retrouvaient ce soir avec l'espoir de gagner leur place dans le dernier carré de la Coupe de la Ligue. Les deux entraîneur alignaient quasiment leur onze type, preuve qu'il n'était pas question pour eux de brader cette compétition.

Ruffier gagne deux duels avec Zlatan

La première occasion est venue d'Ibrahimovic. Après avoir intercepté une passe de Bayal, le Suédois a filé au but mais raté son face à face avec Ruffier (13e). Réponse immédiate des Verts par l'intermédiaire d'Aubameyang, dont la tête au deuxième poteau suite à un corner de Ghoulam a été sauvée sur sa ligne par Clément Chantôme (17e). Équilibrée mais moins rythmée par la suite, la première mi-temps s'est logiquement achevée sur le score de 0-0.

Le second acte s'est joué sur un faux-rythme, à peine perturbé par deux frappes cadrées d'Ibra (58e) et de Jallet (61e). Très vite, on a senti que ce match pouvait aller jusqu'à la prolongation. Cela n'a pas manqué. Paris a dominé la demi-heure supplémentaire, le duo Lavezzi-Ibrahimovic ratant un but tout fait, surpris de se retrouver seul face à Ruffier après une passe en retrait ratée de Clerc.

Les Stéphanois se sont finalement imposés aux tirs au but, Stéphane Ruffier stoppant la tentative trop molle de Thiago Silva. Pierre-Emerick Aubameyang s'est chargé de transformer le penalty décisif. Geoffroy-Guichard pouvait exploser, après avoir soutenu son équipe toute la rencontre, même au plus fort de la domination parisienne.

Paris aurait mérité mieux

À défaut d'être brillant (il lui manque toujours mouvement et profondeur), le PSG a dans l'ensemble montré davantage de volonté collective que lors de ses dernières sorties. À se demander si l'absence de Verratti ne lui permet pas de jouer plus haut, plus vite et plus court. Mais quelle maladresse de Lavezzi et Ibra… Côté stéphanois, la fatigue a sans doute nui au dynamisme habituel des hommes de Christophe Galtier. Mais elle sera vite oubliée avec la qualification.

Note du match : 5/10

Après 20 premières minutes intenses, le match n'a jamais vraiment trouvé son second souffle.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Stéphane Ruffier (8).

Il sort vainqueur de son duel avec Ibra (8e) et sauve de nouveau son équipe face au Suédois en prolongation (104e). Avant d'arrêter le penalty de Thiago Silva lors de la séance de tirs au but.

Saint-Étienne

François Clerc (5) : il avait été plutôt bon jusqu'à cette grossière erreur qui offre sur un plateau l'ouverture du score au PSG. Par chance pour l'ancien Lyonnais, Lavezzi et Ibrahimovic ont tergiversé (104e).

Mustapha Bayal (5,5) : il a failli offrir un but à Ibrahimovic (13e). Mais il a bien tenu l'ancien Milanais le reste du match.

Loïc Perrin (6) : il n'a jamais été réellement pris à défaut par les attaquants parisiens. Marque son penalty.

Faouzi Ghoulam (6) : la sélection algérienne, pour laquelle le joueur vient d'opter, a bien de la chance de compter dans ses rangs un arrière latéral au pied gauche si précis. Son corner de la 17e minute a failli se transformer en passe décisive. Il a également inscrit son tir au but.

Josuha Guilavogui (5,5) : un peu brouillon dans le jeu vers l'avant.

Jérémy Clément (6,5) : il a coupé nombre de passes adverses et relancé proprement. On ne l'avait pas toujours vu si bon lorsqu'il évoluait au PSG...

Fabien Lemoine (5,5) : lui aussi a bien travaillé au milieu. Remplacé par Renaud Cohade (88e, non noté).

Romain Hamouma (5) : dangereux sur deux-trois coups, mais de moins en moins actif au fil de la partie. Remplacé par Alejandro Alonso (83e, non noté).

Pierre-Emerick Aubameyang (5,5) : passée sa tête sur le poteau (17e), on ne l'a plus beaucoup vu. Mais il est resté dangereux chaque fois qu'il a eu le ballon dans la surface, à l'image de cette frappe de peu à côté (67e). Surtout, il marque le penalty qui envoie son équipe en demi-finales.

Max-Alain Gradel (5) : il n'a jamais trouvé l'espace nécessaire pour faire parler son accélération. Remplacé par Brandao (66e, 5,5), qui transforme son tir au but.

PSG

Nicolas Douchez (5) : il aurait pu piquer un somme en deuxième mi-temps et durant la prolongation, au vu du faible nombre d'occasions stéphanoises. Hélas, il n'arrête aucun des tirs au but des Verts, il est vrai très bien frappés.

Christophe Jallet (5) : une prestation à l'image de ce qu'il propose depuis quelques semaines : l'ancien Lorientais a l'air de manquer de jus et apporte peu en attaque.

Thiago Silva (5) : désormais officiellement capitaine du PSG (il portait le brassard malgré la présence de Sakho et Jallet), le Brésilien a fait son travail et bien tenu Brandao dans le jeu aérien lorsque celui-ci est rentré. Mais il est l'auteur du seul tir au but raté de la séance...

Mamadou Sakho (6,5) : ses quelques interceptions pleines de promptitudes montrent qu'il n'a pas décroché dans la course à une place de titulaire qui l'oppose à Alex.

Sylvain Armand (5) : il conclut la plupart de ses montées par un centre en hauteur, ce qui ne convient ni à Ménez, ni à Lavezzi. Il aurait donc dû combiner davantage.

Clément Chantôme (6) : infatigable, il a eu le souci d'écarter le jeu en jouant vers ses latéraux. Dommage qu'il ait fait deux grosses fautes aux abords de sa surface. Bien placé sur la tête d'Aubameyang (17e).

Blaise Matuidi (5) : il a commencé la soirée en perdant deux ballons dans l'entrejeu. Son habituelle combativité lui a permis de revenir dans le match, même s'il a parfois laissé trop d'espace dans son dos et raté les "deuxièmes ballons" .

Maxwell (5,5) : il semble se sentir mieux au milieu qu'au poste d'arrière gauche. Sa technique y fluidifie le jeu et le Brésilien a moins besoin de courir.

Ezequiel Lavezzi (4,5) : il fait toujours un peu la même chose : foncer tête baissée. À force, c'est un peu prévisible et de toute façon, cela ne marche que très rarement.

Zlatan Ibrahimovic (4) : un face à face raté, plusieurs ballons rendus à l'adversaire, deux coups francs dans le mur… Quand le Suédois ne marque pas, il ne reste plus grand-chose de sa contribution au jeu du PSG. Le Suédois a tout de même inscrit son tir au but.

Jérémy Ménez (4,5) : sans doute à court de compétition, il n'a pas offert ses habituelles percées balle au pied, préférant venir chercher les ballons dans le rond central. Ce qui le rend quasiment inoffensif. Nenê a pris sa place (79e, 6) et prouvé une fois encore qu'il pouvait (devait ?) être titulaire. Le Brésilien a en outre réussi son penalty.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs de cette rencontre ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Coupe de la Ligue, quarts de finale
Saint-Étienne 0-0 (5 tab à 3) PSG (0-0)
Stade Geoffroy-Guichard
Arbitre : M. Lionel Jaffredo
Avertissements : Maxwell (83e), Chantôme (90 + 1e) pour le PSG.

Saint-Étienne : Ruffier - Clerc, Bayal, Perrin, Ghoulam - Guilavogui, Clément, Lemoine (Cohade, 88e) – Hamouma (Alonso, 83e), Aubameyang, Gradel (Brandao, 66e).

Paris SG : Douchez - Jallet, Thiago Silva, Sakho, Armand - Chantôme, Matuidi, Maxwell - Lavezzi, Ibrahimovic, Ménez (Nenê, 79e).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui doit gagner le trophée UNFP du meilleur espoir de la saison Ligue 1 ?

Eduardo Camavinga (Rennes)
Sofiane Diop (Monaco)
Aurélien Tchouaméni (Monaco)
Amine Gouiri (Nice)
Maxence Caqueret (Lyon)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB