Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Maldini démolit Gourcuff, Nicollin les em… tous, Ronaldinho n'a rien dans la tête...
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 27/11/2010 à 09h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Maldini assassine Gourcuff, Nicollin refait son numéro, Ronaldinho trop con, Kombouare s'inquiète pour Lloris, Tevez frapperait bien un jeune ou deux, la Premier League est nulle... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Maldini démolit Gourcuff, Nicollin les em… tous, Ronaldinho n'a rien dans la tête...
Y. Gourcuff n'a pas laissé un grand souvenir à Milan

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. P. Maldini – «Gourcuff au Milan s'est trompé à 100%. Son problème, c'était son comportement. Il ne s'est pas montré intelligent. Au bout d'un moment, il était devenu un corps étranger au groupe.»

Aujourd'hui retraité des terrains, Paolo Maldini a taillé un sacré costard à son ancien coéquipier au Milan AC, Yoann Gourcuff. «Gourcuff au Milan s'est trompé à 100%. Son problème, c'était son comportement. Il ne s'est pas montré intelligent. Il n'avait pas envie de se mettre à disposition du groupe. Il ne s'est pas mis à étudier l'italien tout de suite. La tactique, il ne voulait pas la travailler. Il n'était pas toujours à l'heure. Il s'est passé beaucoup de choses, des choses qu'il n'est pas possible de raconter.»

Et d'ajouter : «A Milanello, au lieu de faire une feinte et de passer le ballon, il en faisait quatre. C'est normal qu'à la troisième ou quatrième tu prennes un coup. Quand il entrait en jeu, il ne se donnait pas à fond. Des joueurs moins talentueux ont gagné le respect au Milan parce qu'ils donnaient tout. Lui, il ne l'a pas fait. Et ça, il le sait. Au bout d'un moment, il était devenu un corps étranger au groupe.»

Gourcuff est habillé pour l'hiver !

2. L. Nicollin – «Je leur pisse à la raie. (…) Et les Stéphanois quand ils étaient premiers ils avaient pris un teston, ils en pouvaient plus. (…) Le conseil de l'éthique, c'est des gros clowns. Je les emmerde.»

Que répond le président de Montpellier, Louis Nicollin, à ceux qui vont déduire que parce que le club héraultais est aux avant-postes, cela veut dire que le championnat est moyen ? «Je leur pisse à la raie. Enfin, c'est scandaleux. Quand Brest était premier, on se foutait de la gueule de Brest. C'est pas bien, il faut respecter tout le monde. Alors pourquoi, il faudrait toujours que ça soit Lyon ? Et les Stéphanois quand ils étaient premiers ils avaient pris un teston, ils en pouvaient plus ceux-là… (A propos du CNE) Mon fils m'a dit que j'allais passer au conseil d'éthique pour ce que j'ai dit. C'est vraiment des gros clowns. On ne peut plus rien dire. Mais je les emmerde ces mecs-là !»

Pour ses propos, Nicollin est convoqué devant le Conseil national de l'éthique, le 13 décembre prochain.

3. T. Ngijol – «Jérôme Leroy joue avec sa tête, ca c'est rare. Ronaldinho, il ne peut pas jouer avec sa tête, il est trop con. Pour lui, 2+2, ça fait 8.»

Fan de football, l'humoriste Thomas Ngijol aime les joueurs intelligents, il préfère par exemple le milieu rennais Jérôme Leroy à son confrère milanais Ronaldinho. «Jérôme Leroy est un mec qui joue avec sa tête. Ça c'est rare. Un mec comme Ronaldinho, il ne peut pas jouer avec sa tête, il est trop con. Pour lui, 2+2, ça fait 8.»

Un message d'espoir pour tous les cons au vu du palmarès de Ronnie…

4. A. Kombouare – «Je suis inquiet pour Lloris. Je trouve qu'il régresse. C'est évident dans les airs.»

Le gardien de but lyonnais Hugo Lloris est-il aussi performant cette saison que la précédente ? L'entraîneur du PSG Antoine Kombouare pense que non. «Je suis inquiet pour Lloris. Je trouve qu'il régresse. C'est évident dans les airs, c'était son point fort l'an passé et cette saison il ne rassure pas.»

Dimanche soir à Gerland, Kombouaré espèrera que Lloris n'ait pas retrouvé son meilleur niveau.

5. C. Tevez – «Les jeunes n'ont plus d'éducation et je ne veux plus les écouter. Je le frapperais…»

Alors qu'il est actuellement en pleine déprime, l'attaquant de Manchester City, Carlos Tevez ne supporte plus ses jeunes coéquipiers. «Les jeunes joueurs pensent qu'ils ont gagné quelque chose parce qu'ils ont deux téléphones portables et une maison. Les jeunes n'ont plus d'éducation et je ne veux plus les écouter. Quand je jouais à Boca, quand Riquelme et Palermo parlaient, je les écoutais. Je ne tolère pas qu'un jeune vienne me dire dans le vestiaire : «Pourquoi t'as fait ça ?» Je le frapperais, parce que j'ai remporté 13 titres dans ma carrière.»

Plutôt que de virer tous les jeunes, les dirigeants de City pourraient bien laisser partir Tevez cet hiver…

6. Z. Petrovic – «La Premier League est un championnat de merde. En réalité, le niveau est choquant.»

Critiqué pour son arrogance et ses méthodes d'entraînement, l'entraîneur adjoint de West Ham, Zeljko Petrovic, se lâche sur le championnat anglais. «La Premier League est un championnat de merde. Ce n'est rien. En réalité, le niveau est choquant. La plupart des équipes n'ont que trois bons joueurs. Si vous les enlevez, ceux qui restent n'auraient même pas le niveau pour les équipes de bas de classement aux Pays-Bas. La Bundesliga est bien meilleure.»

Petrovic a été licencié de son poste d'adjoint à West Ham après seulement quatre mois d'activité.

7. P. Evra – «C'était un bon centre de mon meilleur ami Ji-Sung Park. Je crois que je vais lui offrir un gros cadeau pour Noël, peut-être une voiture.»

Buteur le week-end dernier, le latéral gauche mancunien Patrice Evra veut à tout prix remercier Ji-Sung Park, passeur décisif sur l'action. «C'était un bon centre de mon meilleur ami Ji-Sung Park. Je crois que je vais lui offrir un gros cadeau pour Noël, peut-être une voiture.»

Evra n'avait plus marqué en championnat d'Angleterre depuis la saison 2006/07.

8. U. Bolt – «J'aimerais essayer de devenir professionnel à la fin de ma carrière. Depuis le temps que j'ai envie de jouer... J'aimerais essayer et voir si je peux être bon.»

Recordman des 100 et 200 mètres, l'athlète jamaïquain Usain Bolt se verrait bien devenir un jour footballeur. «J'aimerais essayer de devenir professionnel à la fin de ma carrière. J'arrêterai l'athlétisme à 30 ans. Si je peux avoir l'occasion de jouer dans une équipe, même dans l'une des plus petites équipes de Premier League anglaise ou de division inférieure, juste pour voir si je peux le faire. Depuis le temps que j'ai envie de jouer... J'aimerais essayer et voir si je peux être bon.»

Son club favori se nomme Manchester United. Du rêve à la réalité, il y a toutefois un grand pas, difficile à franchir, même pour l'homme le plus rapide du monde.

9. R. Mavuba – «On me prend pour un vieux. Peut-être parce que j'ai commencé à être appelé en équipe de France en 2004. On m'a un peu catalogué.»

Leader de Ligue 1 avec Lille, le milieu défensif Rio Mavuba regrette de ne pas avoir encore été appelé en équipe de France par Laurent Blanc. «On me prend pour un vieux. Pourtant je n'ai que 26 ans. Peut-être parce que j'ai commencé à être appelé en équipe de France en 2004. C'était il y a déjà six ans. Depuis, on m'a un peu catalogué. J'ai l'impression aussi que les six mois que j'ai passés à Villarreal m'ont poussé dans l'anonymat.»

Autre élément de réponse, la concurrence très vive à son poste, avec A. Diarra et M'Vila notamment. La première place de Lille ouvrira peut-être les yeux du sélectionneur…

10. J. Fernandez – «Ronaldinho, on le connaît bien car il a joué au PSG. C'est un grand joueur mais force est de constater que Milan est plus fort sans lui.»

Avant d'affronter le Milan AC, l'entraîneur auxerrois Jean Fernandez, a estimé que le club lombard lui semblait meilleur sans le milieu offensif Ronaldinho. «Massimiliano Allegri a su trouver un équilibre entre la défense et l'attaque grâce à Seedorf. Ronaldinho, on le connaît bien car il a joué au PSG. C'est un grand joueur mais force est de constater que Milan est plus fort sans lui.»

Cela n'a pas empêché Ronaldinho, à peine entré en jeu, d'inscrire le deuxième but du Milan à l'Abbé Deschamps.

Rendez-vous samedi prochain pour un nouveau numéro du Top Déclarations !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.
Pour afficher les commentaires Facebook, vous devez être connecté à Facebook



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Karim Benzema doit-il gagner le Ballon d'Or 2022 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2021-22
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?


MASQUER LA PUB