Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Domenech et Escalettes ne nous apprennent rien
Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 30/06/2010 à 17h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Coupe du monde calamiteuse de l'équipe de France continue de faire parler, malgré l'élimination des Bleus depuis plus d'une semaine. Raymond Domenech et Jean-Pierre Escalettes étaient auditionnés à huis clos par l'Assemblée nationale ce mercredi. Pas de grande révélation.

Domenech et Escalettes ne nous apprennent rien
Une audition pour rien à l'Assemblée ?

Le président de la Fédération française de football Jean-Pierre Escalettes et Raymond Domenech étaient invités devant les membres de la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale ce mercredi pour s'expliquer sur les raisons du fiasco de l'équipe de France en Afrique du Sud. Les auditions devaient être ouvertes au public mais elles se sont finalement déroulées à huis clos sous la demande de l'ancien sélectionneur des Bleus. Une décision qui n'a visiblement pas plu à tout le monde. «Je trouve scandaleux que ces deux personnages aient refusé d'être auditionnés en présence de la presse. Je ne vois pas ce qu'ils ont à cacher aux Français», a déclaré Jean-François Lamour au micro de RFI. Les principales informations ressorties proviennent du député de Haute-Savoie, Lionel Tardy, qui a divulgué pendant près d'une heure des phrases de l'audition sur Twitter, avant de se faire surprendre et de laisser un dernier message : «

Carton rouge» .

Rien de nouveau

Raymond Domenech a tout d'abord accusé L'Equipe comme grand responsable de la mascarade dans les derniers jours du Mondial. «Par quoi commencer, ça marche ou pas: on est sur de l'humain, la Une de L'Equipe a tout déclenché...», a affirmé le technicien français. «J'ai été confronté à un mur jamais vu au cours de mes 50 ans dans le foot» , a déclaré Jean-Pierre Escalettes en faisant référence à l'affaire du bus. Ce dernier aurait même qualifié les joueurs français «d'enfants gâtés et pourris». Le président de la FFF a également reconnu que le système de la Fédération devrait être repensé : «le modèle associatif pur et dur est dépassé en terme de gestion.» C'est tout ce qui aura filtré.

A la sortie de l'audition, les députés ne semblaient pas conquis. «C'est une séance un peu triste», a confié le président UMP, Jean-François Copé. De son côté, le député des Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier donnait ses premières impressions : «Tout le monde pose des questions et est intéressé, mais on n'a pas appris grand chose, on n'a rien appris de nouveau.» Un nouveau coup pour rien ? «Il nous a expliqué, qu'il y avait eu une remarque technique d'un entraîneur, le joueur a répondu quelque chose qui avait justifié qu'il soit remplacé à la mi-temps. Quelqu'un a balancé à la presse. Les joueurs ont alors eu une prise de conscience collective, ont été solidaires entre eux. Escalettes et Domenech ne les soutiennent en aucun cas, ils n'ont pas réussi à les raisonner à la raison. Quelque part, ils nous ont dit que c'étaient des enfants gâtés. Une fois que les joueurs ont réalisé la bêtise qu'ils avaient faite, ils se sont remis à l'entraînement», a poursuivi Renaud Muselier. Un discours qui ne change donc pas.

Rien ne semble vraiment ressortir de cette audition, mais quel était vraiment son but ? «Compte tenu de l'émotion considérable dans notre pays, c'était normal que les députés puissent comprendre ce qui s'est passé», a expliqué Jean-François Copé. «C'est notre rôle à partir du moment où l'image de la France est ternie. Qu'on gagne ou qu'on perde des matches, cela fait partie de la vie sportive mais à partir du moment où il y a des conséquences en terme d'image internationale et nationale, ça fait partie de notre boulot d'avoir des éclairages», a ajouté Renaud Muselier. Il faudra certainement attendre quelques jours et la diffusion officielle du contenu pour comprendre éventuellement l'utilité de cette réunion.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB