Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’Argentine bénie des dieux
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 27/06/2010 à 22h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après la main de dieu, le hors-jeu béni, nom de nom ! Vainqueur du Mexique (3-1) dimanche soir en huitièmes de finale de la Coupe du monde, l'Argentine a pourtant été chahutée en début de match, mais le talent de ses individualités, Messi et Tevez en particulier, et l'immense coup de pouce de l'arbitre ont propulsé l'Albiceleste en quarts.

L’Argentine bénie des dieux
C. Tevez déborde R. Marquez, l'Argentine élimine le Mexique

L'Argentine et le Mexique s'affrontaient dimanche soir en huitièmes de finale de la Coupe du monde, dans un Soccer City Stadium de Johannesburg affichant complet. L'Albiceleste s'est imposée (3-1), mais le premier but n'a pas fini de faire jaser. Les troupes de Javier Aguirre avaient un arrière-goût de revanche, quatre ans après avoir été éliminées après prolongation par l'Argentine, au même stade de la compétition. Bien en place collectivement, solidaires, appliqués et mordants, les Mexicains ont eu deux occasions énormes dès les dix premières minutes. Désunis offensivement avec un Messi ultra perso cherchant à tout prix l'exploit personnel en début de match avec des dribles interminables, les Argentins ont été aidés par l'arbitre, coupable d'avoir validé le but nettement hors-jeu de Tevez, une décision qui changeait le cours de l'histoire à jamais. Abasourdis par cette injustice, les Mexicains ont coulé quelques minutes plus tard avec un deuxième but marqué par Higuain. Après la pause, le mal était fait, Tevez enfonçait le clou d'une frappe superbe. Hernandez a sauvé l'honneur mexicain avec un but sensationnel.

Les buts

- Messi accélère dans l'axe et choisit la passe en profondeur pour Tevez, devancé par le gardien. Le ballon revient sur Messi dont le lob est prolongé de la tête par Tevez au fond des filets, en position de hors jeu flagrante. Après plusieurs minutes d'hésitation et de discussions avec son assistant, M. Rosetti valide le but contre toute logique (26e, 1-0).

- A l'entrée de sa surface en position de relance, Osorio s'emmêle les crayons et rend directement le ballon à Higuain qui cadre Perez, le déborde et pousse le cuir au fond du pied gauche (33e, 2-0).

- Tevez enfonce le clou au retour des vestiaires avec un but spectaculaire, un missile du droit de vingt-trois mètres dans la lucarne de Perez. Quel but ! (52e, 3-0).

- Le Mexique sauve l'honneur avec un but non moins splendide. Après une première offensive repoussée sur sa ligne par l'Argentine, Hernandez reçoit le ballon dos au but, se retourne, efface Demichelis et Moreno avant de frapper fort sous la barre de Romero (71e, 3-1).

Les autres temps forts

- Salcido ébranle la barre transversale d'une frappe flottante de vingt mètres (8e). Sur l'action suivante, Dos Santos tient Heinze à distance côté droit et centre en retrait pour la reprise de l'extérieur du gauche de Guardado, à deux millimètres du poteau (9e).

- Plus collectif qu'en début de match, Messi lance l'offensive avec talent. Au bout du centre, Higuain face au but décroise trop sa tête piquée (42e).

L'homme du match : Carlos Tevez

Auteur du but hors-jeu, Carlos Tevez a tout emporté sur son passage. Comme son illustre sélectionneur Maradona en son temps, le bulldozer argentin s'est racheté de son but entaché en inscrivant un deuxième but splendide. Infatigable bagarreur dès la perte du ballon, son volume de jeu est impressionnant.

Ils ont brillé

Lionel Messi a épaté la galerie avec ses dribles déroutants, ses passes avisées et ses frappes cadrées. Passeur sur l'ouverture du score contestée, il a sans cesse mobilisé deux défenseurs adverses, parfois plus. Côté mexicain, Dos Santos s'est battu sans relâche, pesant sur la défense. Hernandez est l'auteur de l'un des plus beaux buts depuis le début du Mondial. Le latéral gauche Salcido n'a pas arrêté de faire l'aller-retour.

Ils ont déçu

Osorio a été coupable de négligences en défense, permettant à l'Argentine d'accéder au but. Son compère de l'axe Rodriguez n'a pas été plus rassurant. Malgré son but plein de maitrise et sa première place au classement des buteurs, Higuain s'est par ailleurs montré plutôt maladroit dans la zone de vérité. L'arbitre italien Roberto Rosetti et son assistant sont coupables d'une grosse erreur d'arbitrage, la deuxième de la journée après celle du but anglais oublié.

La note du match : 7/10

Tous les ingrédients étaient réunis à Johannesburg : des buts magnifiques, du rythme, de l'engagement, deux équipes joueuses, et l'inévitable faute grossière d'arbitrage ! L'intensité de la Coupe du monde est montée d'un cran avec les huitièmes de finale. Un deuxième but mexicain dans le dernier quart d'heure aurait sans doute permis de ramener le suspense et donc de gonfler un peu plus la note.

L'Argentine affrontera l'Allemagne en quarts de finale, le samedi 3 juillet au Cap.


Coupe du monde / huitièmes de finale
Argentine – Mexique : 3-1 (2-0)
Soccer City Stadium (Johannesburg)
Arbitre : Roberto Rosetti (Italie)
Buts : Tevez (26e, 52e), Higuain (33e)
Avertissements : Marquez (28e)

Argentine : Romero – Otamendi, Demichelis, Burdisso, Heinze – Maxi Rodriguez (Pastore, 87e), Mascherano, Di Maria (Jonas, 79e) – Messi, Tevez (Veron, 69e), Higuain. Sélectionneur : Diego Maradona.

Mexique : Perez - Osorio, F. Rodriguez, Juarez, Salcido - Torrado, Marquez, Guardado (Franco, 62e) - G. Dos Santos, J. Hernandez, Bautista (Barrera, 46e). Sélectionneur : Javier Aguirre



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

La note du match
7,0
Tous les ingrédients étaient réunis à Johannesburg : des buts magnifiques, du rythme, de l'engagement, deux équipes joueuses, et l'inévitable faute grossière d'arbitrage ! L'intensité de la Coupe du monde est montée d'un cran avec les huitièmes de finale. Un deuxième but mexicain dans le dernier quart d'heure aurait sans doute permis de ramener le suspense et donc de gonfler un peu plus la note.

Sondage Maxifoot
Avec déjà 8 points d'avance sur Chelsea et Leicester, et 9 points d'avance sur Man. City, Liverpool sera t-il champion de Premier League cette saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB