Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’Uruguay premier qualifié
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2010, Mise en ligne: le 26/06/2010 à 18h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dominer n'est pas gagner, la Corée du Sud l'a appris à ses dépends samedi. La formation asiatique a fait le jeu lors du premier huitième de finale, mais la victoire (2-1) est revenue à l'Uruguay, sauvée par le réalisme et le talent de son attaquant Luis Suarez, auteur d'un doublé. Avec un tableau ouvert, la Céleste peut déjà rêver du dernier carré.

L’Uruguay premier qualifié
8e : Cavani rejoint Suarez après l'ouverture du score

L'Uruguay et la Corée du Sud s'affrontaient samedi après-midi, dans un Nelson Mandela Bay Stadium baigné par le soleil au coup d'envoi. Ce premier huitième de finale a démarré au taquet. Après un premier poteau de Chu-Young Park, Suarez débloquait le score dès la 8e minute. Le match était bel et bien lancé. La Corée a peu à peu pris les commandes du jeu, laissant les contres aux Uruguayens. Mais les coéquipiers de Park sont tombés sur un bloc défensif impénétrable et invaincu depuis le début de la compétition. Après la pause, les Guerriers Taeguk sont remontés à l'assaut du coffre-fort. Recroquevillés en défense, les Uruguayens ont joué avec le feu, abandonnant complètement le ballon aux Coréens, plus mordants dans les duels mais imprécis à la finition. Sous la pluie désormais, la Céleste a fini par se brûler. Une égalisation de courte durée. Remobilisés, le double champion du monde remettait son destin entre les mains de Suarez qui réussissait le doublé dans le dernier quart d'heure, envoyant l'Uruguay en quarts de finale.

Les buts

- Forlan élimine Cha Du-Ri sur l'aile gauche avant d'adresser un centre fuyant devant le but. Attentistes, les défenseurs coréens laissent filer mais Suarez déboule au second poteau pour couper propulser le cuir dans la lucarne opposée d'une reprise du droit (8e, 1-0).

- Sur un coup franc tiré dans la boite et mal dégagé par Victorino, Lee Chung-Yong devance Lugano et le gardien uruguayen pour placer sa tête au fond des filets (68e, 1-1).

- L'Uruguay remet son destin entre les mains de Suarez. L'attaquant de l'Ajax décroche le pompon d'une frappe enroulée du droit splendide de seize mètres, dans le petit filet opposé (80e, 2-1).

Les temps forts

- Les Coréens sont les premiers dangereux. Sur un coup franc à vingt mètres excentré côté gauche, Chu-Young Park enroule parfaitement sa frappe du droit par-dessus le mur, sur le poteau de Muslera battu (5e).

- Les Uruguayens ont abandonné le jeu aux Coréens et procèdent en contre. Sur l'un d'eux, Peirera réussit le coup du sombrero à l'entrée de la surface mais voit sa frappe contrée par une main involontaire d'un défenseur coréen dans le carré de vérité. L'arbitre ne bronche pas (43e)

- Servi par un centre de Lee Young-Pyo, Park Chu-Young talonne au premier poteau pour Ki Sung-Yong devant le but, contré in extremis (50e).

- Dong-Hook a la balle d'égalisation, mais l'attaquant coréen, servi sur la droite de la surface, voit sa frappe freinée par le gardien uruguayen, permettant à Lugano de dégager sur sa ligne (88e).

L'homme du match : Luis Suarez

Un joueur a survolé ce premier huitième de finale : Luis Suarez. Auteur d'un doublé, l'attaquant de l'Ajax a sauvé l'Uruguay mal embarqué quasiment à lui tout seul, grâce à sa fougue et sa détermination.

Ils ont brillé

Outre Suarez étincelant, Diego Forlan a mis son équipe sur orbite en délivrant la passe décisive sur le premier but. La défense a une nouvelle fois été très solide malgré une domination adverse outrageuse. Côté coréen, le latéral droit Cha Du-Ri n'a cessé de faire le va-et-vient dans son couloir afin d'appuyer les offensives avec des centres ou des frappes.

Ils ont déçu

Habitué des grands rendez-vous avec Manchester United, le meneur de jeu coréen Ji-Sung Park n'a pas vraiment rayonné. Entreprenant, il n'a pas réussi à faire basculer le match. Le gardien uruguayen a certes évité le pire à la 88e, une sorte de rachat après sa sortie manquée sur l'égalisation.

La note du match : 6/10

Inattendues à ce niveau de la compétition, l'Uruguay et la Corée du Sud ont amené un vent de fraîcheur sur la compétition. Si le niveau technique n'a pas atteint des sommets, les deux équipes ont mis du coeur à l'ouvrage, de l'intensité et du rythme, chacune dans leur style. Le match a été agréable à suivre et indécis jusqu'au bout.

L'Uruguay affrontera en quarts le vainqueur du match Etats-Unis – Ghana, le vendredi 2 juillet à Johannesburg.


Coupe du monde / Huitièmes de finale
Uruguay – Corée du Sud : 2-1 (1-0)
Nelson Mandela Bay Stadium (Port Elizabeth)
Arbitre : Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Suarez (8e, 80e) - Lee Chung-Yong (68e)
Avertissements : Kim Jung-Hoo (38e), Cha Du-Ri (69e), Yong-Hyung (83e)

Uruguay : Muslera – M. Pereira, Lugano, Godin (Victorino, 46e), Fucile – Perez, Arévalo, A. Pereira (Lodeiro, 75e) – Cavani, Forlan, Suarez (Fernandez, 84e). Sélectionneur : Oscar Tabarez.

Corée du Sud : Jung Sung-Ryong – Lee Young-Pyo, Lee Jung-Soo, Cho Yong-Hyung, Cha Du-Ri – Kim Jung-Woo, Ki Sung-Yueng (Ki-Hun, 85e), Park Ji-Sung – Kim Jae-Sung (Lee Dong-Gook, 61e), Lee Chung-Yong, Park Chu-Young. Sélectionneur : Huh Jung-Moo.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2010


Actu Equipe de France

La note du match
6,0
Inattendues à ce niveau de la compétition, l'Uruguay et la Corée du Sud ont amené un vent de fraîcheur sur la compétition. Si le niveau technique n'a pas atteint des sommets, les deux équipes ont mis du coeur à l'ouvrage, de l'intensité et du rythme, chacune dans leur style. Le match a été agréable à suivre et indécis jusqu'au bout.

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB