Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le gouvernement en fait-il trop sur les Bleus ?
Par Patrick Juillard - Equipe De France, Mise en ligne: le 25/06/2010 à 09h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Bleus occupent le devant de la scène politique depuis leur piteuse élimination du Mondial sud-africain. Après avoir longtemps affiché un soutien sans réserve aux instances du football français, le gouvernement en ferait-il trop ? C'est l'avis de l'UNFP qui évoque une «récupération» pure et simple.

Le gouvernement en fait-il trop sur les Bleus ?
R. Yade et R. Bachelot, très offensives au sujet des Bleus.

Dans sa volonté de ne pas rester inerte face au fiasco, sportif comme extra-sportif, des Bleus au Mondial, le gouvernement va-t-il trop loin ? Depuis la faillite tricolore en terre sud-africaine, l'équipe de France est sur toutes les lèvres, dans toutes les têtes, et les politiques s'emparent d'un ballon rond bien dégonflé. A l'Assemblée nationale, quand la ministre de la Santé et des Sports s'en prend à des «caïds» et à des «gamins apeurés» , ou à l'Elysée, quand le président de la République bouleverse son planning afin de recevoir d'urgence, dès la descente d'avion de l'intéressé, le joueur le plus expérimenté du lot, Thierry Henry. Désireux de ne pas demeurer sans réaction face au marasme, le gouvernement a-t-il trouvé le ton juste, et le bon timing, surtout ? Sans doute pas : jeudi, les manifestants, descendus dans la rue pour défendre l'actuel régime de retraites, étaient nombreux à se saisir de l'occasion pour critiquer le sens des priorités, particulier, du chef de l'Etat.

L'UNFP contre-attaque

Un autre syndicat, celui des joueurs, s'est saisi du problème, dénonçant le double langage du gouvernement, face à un échec relevant du dérapage sportif plus que de l'honneur d'un pays. «Car ce sont les mêmes joueurs, il nous semble, qui dimanche avaient 'les larmes aux yeux' en écoutant Mme Roselyne Bachelot, et qui, désormais, sont des 'caïds immatures' et des 'gamins apeurés'. Car c'est le même président de la FFF qu'on embrassait comme du bon pain devant les caméras, voilà quelques semaines en Suisse pour avoir décroché l'Euro 2016, et qui aujourd'hui, à plus de 62 ans certes, est bon pour la retraite, coupable de tout» , écrit l'UNFP.

Le tacle est bien appuyé. «Les politiques s'arrangent toujours, surtout lorsque le climat social se dégrade, à récupérer à leur profit les succès (...) ou à se présenter comme les sauveurs d'un château en péril, forts de leur totale méconnaissance du monde sportif professionnel» , conclut le syndicat. Au-delà de cette querelle de légitimité, la vraie question est la suivante : que peuvent faire les autorités politiques dans ce dossier ? Certes, ainsi que l'a rappelé la secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, la FFF tire en partie son autorité de l'Etat, qui lui donne délégation de service public. Mais la FIFA, soucieuse de lutter contre les doubles tutelles, punit sévèrement les ingérences politiques dans les affaires des fédérations nationales. Plusieurs fédérations africaines ont par le passé été suspendues pour cette raison précise. Nous n'en sommes certes pas encore là. Mais le message est clair : aux instances du football d'assumer elles-mêmes leur échec, en l'occurrence la décision de maintenir Raymond Domenech à son poste après un Euro 2008 calamiteux. Ce qu'elles n'ont pas eu la décence de faire pour l'instant, s'accrochant à leur siège comme des arapèdes à leur rocher.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
"Le PSG aimerait absolument récupérer Ousmane Dembélé dans le cadre d'un deal avec le FC Barcelone pour Neymar..." Pour le PSG, ce serait une :

Bonne idée
Mauvaise idée
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB