Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Transfert : Briand à Lyon, le coup d’envoi des grandes manœuvres
Par Mael Moizant - Actu Transferts, Mise en ligne: le 15/06/2010 à 12h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Jean-Michel Aulas n'a pas manqué de s'en vanter : Lyon a réalisé «la première opération importante en France» avec la signature de Jimmy Briand. Muets jusque-là, ses deux principaux concurrents, l'Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux, ne pourront le rester trop longtemps…

Transfert : Briand à Lyon, le coup d’envoi des grandes manœuvres
Briand de Rennes à Lyon : première grosse opération du mercato.

Le marché des transferts est un éternel recommencement. Chaque année, la même rengaine, le même scénario. Tous les clubs français observent, comparent et prennent contact avec les joueurs qui les intéressent. De premiers accords interviennent et animent le mercato. Mais le véritable lancement des grandes transactions, ne démarre qu'une fois les gros entrés dans la danse. Si Lyon, l'OM, Bordeaux et, à un degré moindre ces dernières années, le PSG, ont des enveloppes de recrutement fluctuantes en fonction des résultats, ces clubs ont toutefois des forces de frappe incomparables à la plupart des autres formations de l'élite. Dans ces conditions, une fois que l'un d'entre eux commence à dégainer la planche à billets et injecte de l'argent frais sur le marché, l'effet boule de neige est quasi-assuré. Les transferts de joueurs s'enchaînent naturellement.

Le départ de Rennes vers Lyon de l'international tricolore Jimmy Briand, retenu dans la liste des 30 mais pas des 23 pour le Mondial, marque-t-il le vrai top départ de la valse des transferts ? Espérons-le… Le Breton s'est engagé pour quatre ans dans la capitale des Gaules contre une indemnité de 6 millions d'euros, le montant de sa clause libératoire. Alors, bien sûr, avec Gyan Asamoah, Ismaël Bangoura et plusieurs jeunes prometteurs (Badiane, Abdoul Camara, Brahimi, Kembo-Ekoko…) dans ses rangs au poste d'attaquant, le Stade Rennais ne va peut-être pas se précipiter dans le recrutement d'un nouveau joueur devant et garder son pécule bien au chaud. Mais l'essentiel n'est peut-être pas là. En faisant signer Jimmy Briand, également convoité par l'OM, l'Olympique Lyonnais a surtout envoyé un message fort à l'intention de ses rivaux. «C'est la première opération importante en France et nous sommes très heureux de donner le coup d'envoi du mercato», se satisfait le président rhodanien, Jean-Michel Aulas, qui s'attend toutefois à un vrai jeu de chaises musicales dans les jours et semaines à venir : «Il est évident que l'on ne va pas se presser (à recruter), d'autant que l'on va être tributaire de ce qui se passe ailleurs.»

Un buteur pour faire trembler les filets du mercato !

Le message est clair : l'OL a placé la première banderille et va désormais attendre. Inactifs jusque-là, dirigeants marseillais, bordelais et parisiens vont-ils prendre le relais ? C'est très probable. Avec un chantier prioritaire pour tous les clubs, un peu moins pour Paris si Guillaume Hoarau et Mevlut Erding restent, celui du buteur. Les Girondins ont perdu Marouane Chamakh, parti libre à Arsenal, et les Phocéens ne retiendront pas Brandao et Fernando Morientes. Il n'y aurait donc rien d'étonnant de voir Bordeaux et Marseille accélérer le mouvement prochainement.

La filière brésilienne, Dagoberto (Sao Paulo) en tête, a la cote en Aquitaine. André-Pierre Gignac (Toulouse) est, lui, espéré en Provence, alors qu'Ireneusz Jelen (Auxerre) semble davantage une solution de repli. Justement, à Auxerre, qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, on va remodeler l'attaque après le départ acquis de Daniel Niculae (Monaco) et probable du Polonais. Anthony Le Tallec (Le Mans) est tout proche, Anthony Modeste (Nice) a été approché. Si actuellement tout le monde négocie dans son coin, profitant des opérations retardées et du répit médiatique liés au Mondial, les grandes manoeuvres ne devraient donc plus tarder. Lyon a frappé le premier, mais ses concurrents vont rapidement surenchérir. Une question d'image. Patience, l'argent frais va bientôt alimenter le marché des transferts dans l'Hexagone. Permettant, enfin, au mercato estival 2010 de prendre son envol.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB