Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Bleus entrent en lice
Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 11/06/2010 à 12h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'équipe de France affronte l'Uruguay pour son premier match de Coupe du monde, ce vendredi au Cap (20h30). Peu rassurants lors des matchs de préparation, les Bleus devront se réveiller s'ils souhaitent bien commencer leur aventure en Afrique du Sud. Messieurs, à vous de nous faire rêver !

Les Bleus entrent en lice
Derniers préparatifs avant le début du Mondial pour les Bleus.

L'heure de vérité approche pour l'équipe de France qui entre ce soir de plein pied dans la Coupe du monde. Que peut-on attendre des hommes de Raymond Domenech ? Les supporters français souhaitent vivre le départ d'une nouvelle histoire, d'une communion retrouvée entre les Bleus et son public. Une semaine après la déconvenue face à la Chine (0-1), les Tricolores affrontent l'Uruguay, un adversaire bien plus redoutable que les modestes Chinois. Démarrer la compétition par un succès serait souhaitable pour la confiance des Français, mais il faudra briller face aux Uruguayens. Même si une contre-performance ne serait pas éliminatoire pour la suite du Mondial, comme l'atteste le match nul de la France face à la Suisse (0-0) pour son entrée en lice en 2006, en Allemagne.

Associer l'envie au résultat

Les Bleus ont conscience qu'ils devront relever la tête après leur dernier match amical et montrer une plus grande envie sur le terrain. «Je suis persuadé que l'équipe de France a quelque chose à jouer. On a confiance en nous. On vient ici pour aller au bout. Même si tout est possible, je suis sûr de notre état d'esprit vainqueur. Je ressens les gars soudés, unis, avec l'envie de faire quelque chose, pour nous-mêmes, mais d'abord gagner contre l'Uruguay», a affirmé le capitaine Patrice Evra en conférence de presse. Raymond Domenech a expliqué que ses joueurs étaient un brin agressifs avant ce premier rendez-vous : «Il règne un calme apparent. Mais il y a de l'énergie et ça tempête là-dessous. On est 23 et tous déterminés. Les joueurs ne sont pas calmes, mais font preuve d'envie et de détermination. Je dirais qu'ils sont même un peu agressifs et impatients. Tous les sélectionneurs, les techniciens et les joueurs essayent de faire en sorte d'être prêt. Mais ce n'est pas une science exacte, ce n'est pas évident.»

Les joueurs semblent même agacés quand il est question de l'espoir qu'ils suscitent chez leurs supporters. «Pourquoi ? Parce qu'avant la Chine, tout le monde croyait en nous et après la Chine personne ne croit en nous ? Je ne suis pas au courant, je ne lis pas la presse. Mais pour moi, rien n'a changé. On est dans notre préparation. On a eu trois matches amicaux, on a perdu le dernier, ça s'arrête là. Bien sûr que cela ne fait pas plaisir de perdre contre la Chine mais le plus important, c'est l'Uruguay», a lancé le latéral gauche de Manchester United. Pourtant, les supporters restent optimistes malgré les derniers résultats décevants, notre récent sondage montre que vous êtes 43% à pronostiquer une victoire de la France, 33% donnant la victoire à l'Uruguay. Si le Mancunien n'a rien à se reprocher sur son état d'esprit et ses performances, d'autres éléments de la sélection font douter.

La défense centrale Gallas-Abidal n'a pour le moment pas apporté l'assurance demandée pour aller au bout de ce Mondial. Le manque de solidité et d'impact physique affichés face à la Tunisie et la Chine est inquiétant avant d'affronter le duo infernal Suarez-Forlan (77 buts à eux deux cette saison). La moindre erreur d'inattention pourrait être rapidement sanctionnée ce soir. En attaque, Nicolas Anelka n'apporte pas ce que l'on attend d'un véritable avant-centre, c'est à dire marquer des buts. Il devra continuer à moins redescendre pour chercher des ballons, sinon les buts français se feront rares. Toute la France appelait à titulariser le Marseillais Mathieu Valbuena à la place d'un Govou, totalement transparent lors des matchs amicaux, ou avec la titularisation d'Abou Diaby avec un re-ajustement tactique. Mais non, Raymond Domenech devrait rester sur son idée de base, pour le moment. A quelques heures du moment de vérité, la France entière s'apprête à encourager son équipe nationale pour revivre les émotions du passé.

La composition probable des deux équipes :

Uruguay : Muslera - Lugano, Godin, Victorino - M. Pereira, D. Pérez, Rios, A. Pereira - Nacho Gonzalez - Suarez, Forlan.

France : Lloris - Sagna, Gallas, Abidal, Evra - Gourcuff, Toulalan, Malouda - Govou, Anelka, Ribéry.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB